G Unit « The Beast is G Unit » [EP] @@@½


L’été dernier, 50 Cent a voulu noyer le bide monstre de Animal Ambition en tentant le coup de comm’ incroyable : les G Unit se sont réunis. Affaibli après son départ d’Aftermath et Shady Records, il lui a fallu rassembler, et surtout remotiver, ses troupes, et ça, c’était pas gagné : Tony Yayo ne branle pas grand chose, Lloyd Banks n’est pas très actif non plus et Young Buck fait la gueule dans son Tennessee natal. Ces soldats que Fifty n’a cessé de vouloir s’en détacher au fil des années pour qu’ils arrêtent de vivre à ses dépends…

Lire la suite G Unit « The Beast is G Unit » [EP] @@@½

Demrick (with Cali Cleve) « Losing Focus » @@@@


Le nom de Demrick ne vous dit pas grand chose, mais peut-être que vous le connaissiez sous son ancien blase, Young De. Et ce Young De, ce n’est pas un rappeur né de la dernière pluie. Est-ce que ça parle à quelqu’un l’album de Tangled Thoughts de Philly 2 Cali, sorti en 2007 (et que j’avais même chroniqué pour Rap2K) ? Hé bien Demrick était l’un des deux rappeurs de ce groupe soutenu par Kurupt du Dogg Pound.

Lire la suite Demrick (with Cali Cleve) « Losing Focus » @@@@

BadBadNotGood & Ghostface Killah « Sour Soul » @@@@


Tout comme le personnage de Tony Starks/Iron Man interprété par Robert Downey Jr, on ne se lasse aucunement des dernières apparitions sur disque de Tony Starks le rappeur a/k/a Ghostface Killah. Après deux excellents projets – que l’on peut qualifier de conceptuels, 12 Reasons to Die avec Adrian Younge et 36 Seasons produits par The Revelations, Ghostface s’est associé aux trois petits génies canadiens de BadBadNotGood avec Sour Soul pour parfaire ce tiercé.

Lire la suite BadBadNotGood & Ghostface Killah « Sour Soul » @@@@

Big Sean « Dark Sky Paradise » @@@½


Big Sean ne pourra pas faire pire que Hall of Fame, mais il ne fera sans doute jamais mieux que ce troisième album Dark Sky Paradise. Vous ne rêvez pas, j’ai mis @@@½ à un album de Big Sean, ce serait un miracle s’il n’y avait pas d’explication à cela. Pourtant le rappeur de Detroit pas n’a pas changé depuis ses deux premiers albums : il joue à fond la carte du swag du mec déjà riche qui n’a jusqu’ici pas franchement démontré l’étendu de son talent (paraît qu’il en a).  Alors qu’est-ce qui  a changé?

Lire la suite Big Sean « Dark Sky Paradise » @@@½

Cannibal Ox « Blade of the Ronin » @@@@


 Il aura fallu patienter près de quatorze années pour qu’apparaisse enfin le successeur inespéré de l’album rap culte The Cold Vein. Il y a une première tentative échouée au milieu des années 2000, les rumeurs allaient bon train mais finalement le projet a avorté. Puis Def Jux, le label d’El-P, a mis la clef sous la porte. Alors imaginez notre surprise quand Cannibal Ox faisait leur retour avec Blade of Ronin ! Il fallait tenir le CD entre les mains en admirant la superbe pochette pour réaliser.

Lire la suite Cannibal Ox « Blade of the Ronin » @@@@

Chris Brown & Tyga « Fan of a Fan : The Album » [Deluxe Edition] @@½


On s’était dit « plus jamais ça » depuis les deux loupés de R Kelly & Jay-Z avec leurs Best of Both Worlds. Et pourtant… Chris Brown et Tyga viennent de sortir leur projet cross-over Fan of a Fan, en précisant – comme il est dit – qu’il s’agit d’un album. Parce que historiquement, leur premier collaboration remonte à 2010 avec une mixtape du même nom. C’est vrai que le rappeur de Young Money et le chanteur r&b ont pas mal de points communs, ils haïssent Drake et ne pensent qu’à ça non-stop. Ils ont manqué de préciser que c’était un album porno…

Lire la suite Chris Brown & Tyga « Fan of a Fan : The Album » [Deluxe Edition] @@½

B-Real x Dr GreenThumb « The Prescription » [mixtape] @@@½


Qu’est-ce qu’on peut faire de ses journées quand on s’appelle B-Real et qu’on est le frontman du légendaire groupe Cypress Hill? Faire des tournées, avoir sa propre émission de TV, défendre l’usage de la marijuana et sortir des mixtapes de temps à autre. Avec tout le flot de sorties digitales disponibles gratuitement ces dernières années, tout écouter devient quasiment impossible, ou alors finir noyé. Mais cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu un projet solo de B-Real et cette mixtape The Prescription sous son alias Dr GreenThumb permet de voir si le vétéran est encore dans le coup. Et pour tuer le suspens rapidement : oui, il l’est.

Télécharger The Prescription sur Datpiff.com Lire la suite B-Real x Dr GreenThumb « The Prescription » [mixtape] @@@½

Drake « If You’re Reading This It’s Too Late » @@@½


Ce qui est fait est fait : If You’re Reading This It’s Too Late de Drake est devenu en quelques jours à peine presque disque d’or et l’album le plus relayé sur l’appli Spotify. Ce « projet » est sorti comme d’une pochette surprise dans la nuit du 12 au 13 Février (un vendredi…). Une surprise? Pas tout à fait, cela faisait plusieurs semaines que les rumeurs d’une mixtape de Drake s’était répandue sur le Net, avec une sortie prévue pour le début d’année.

Lire la suite Drake « If You’re Reading This It’s Too Late » @@@½

Kid Ink « Full Speed » @@½


Un an après My Own Lane, Kid Ink passe la seconde, le mec semble un peu pressé de lâcher de nouveaux tubes, comme si sa carrière en dépendait. Ça, quand on est un rappeur mainstream qui surfe sur la vague, mieux vaut en profiter avant d’échouer la tête dans le sable.

Lire la suite Kid Ink « Full Speed » @@½

Kenn Starr « Square One » @@@½


Le trop rare Kenn Starr du crew Low Budget démarre l’année 2015 du label Mello Music Group avec son nouvel album Square One, le successeur de Starr Status qui a fait sensation à la rentrée 2006. Vous avez fait le calcul : plus de huit ans séparent ces deux albums, un bail !  Le second, comme le premier album, est produit par le forgeron Kev Brown, sauf que cette fois, il cohabite avec Black Milk.

Lire la suite Kenn Starr « Square One » @@@½

Beat Spacek « Modern Streets » @@@@


Le pionnier anglais de la fusion électro-soul est de retour dans le futur après presque neuf ans d’absence. Groupe fraternel avec Spacek, puis en tant qu’artiste solo sous le pseudonyme de Steve Spacek, Steve White (de son vrai nom) réapparaît en tant que Beat Spacek avec Modern Streets chez Ninja Tune.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Lupe Fiasco « Tetsuo & Youth » @@@@


On ne savait plus quoi penser de Lupe Fiasco. Après deux brillants premiers albums au succès critique comme commercial, il se ramasse à plat ventre sur les deux suivants. Après ses discours de rappeur conscient plein de lucidité et d’intelligence, sa liberté d’expression se perd des propos qui ne tiennent pas la route, quelques petits coups de gueule et autres prises de bec sur Twitter qui le font passer pour un personnage soupe-au-lait. Complètement perdu dans sa tête.

Lire la suite Lupe Fiasco « Tetsuo & Youth » @@@@

Joey Bada$$ « B4.DA.$$ » @@@@½


Le hip-hop new-yorkais s’apprête à vivre à nouvelle ère. C’est le sentiment bruyamment sourd que j’ai avant même de poser l’oreille sur B4.DA.$$ (wordplay: « before the money »). Sans doute la pochette qui provoque cet effet. Mais quand on sait de quoi Joey Bada$$ est capable, on a très envie de prendre très au sérieux cet espoir que ce jeune homme va apporter à New-York de meilleurs lendemains, plus que le Wu-Tang en tout cas.

Lire la suite Joey Bada$$ « B4.DA.$$ » @@@@½

Sadat X « Never Left » @@@


Un quart de siècle de carrière avec les Brand Nubian, dont presque 20 années de carrière solo (Wild Cowboys date de 96), voilà au moins la longueur du Curriculum Vitae de Sadat X. Mais voilà, quand on est rappeur entrant dans la quarantaine, l’aura et la réputation sont souvent relégués au stade de souvenir, celui de ce fameux âge d’or du rap new-yorkais. Sauf évidemment quand on s’appelle Jay-Z ou Nas.

Sadat X a pourtant fait le forcing pour poursuivre sa carrière, avec notamment Wild Cowboys II en 2010, avec des producteurs d’époque (genre Pete Rock), malheureusement les échos sont faibles et son passage dans les charts hip-hop invisible. Nevers Left, qui est son 10e album solo, compte bien attirer les paires d’oreilles, surtout que le vétéran Native Tongue s’est mis à l’heure numérique en proposant son album sur bandcamp via Loyalty Digital Corp.

Lire la suite Sadat X « Never Left » @@@

DMX « Redemption of the Beast » @@½


DMX n’avait pas réussi son come-back en 2012, Undisputed était anecdotique à souhait. La preuve, on ne s’en souvient plus aujourd’hui, sauf quand je revois la pochette, « ah oui tiens c’est vrai qu’il avait sorti un truc en 2012… ». C’était pas ça. Alors les espoirs étaient misés sur son successeur Revenge of the Beast programmé pour 2013. Le temps passe, retour vers le futur, et une nouvelle tombe : Redemption of the Beast sort la mi-Janvier 2015 avec une pochette suspecte pour l’illustrer.

Personne n’était au courant. L’intéressé, Dark Man X, 44 ans, et son management répondent qu’ils se désolidarisent (un mot en vogue) de ce projet, idem pour son producteur Swizz Beatz, et qu’ils travaillent ensemble main dans la main sur un tout autre projet. Le label, Seven Arts, se défend quant à la légitimité de Redemption of the Beast en argumentant le fait qu’ils sont propriétaires des masters achetés en 2012 et que le contrat prévoyait un second album. Quel est le vrai du faux?

Lire la suite DMX « Redemption of the Beast » @@½

Chroniques Rap, Soul/R&B, Electro…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 181 autres abonnés