Meek Mill « Dreams Worth More Than Money » @@


Dreams Worth More Than Money, le second album de Meek Mill, a connu un démarrage canon en ce début du mois de Juillet, avec des chiffres de vente avec 215 000 albums vendus (sans compter la majoration avec les équivalents streaming). Est-ce l’effet « sortie de prison » qui a rendu l’événement plus excitant ? Ou la médiatisation de sa relation avec Nicki Minaj ? Parce que DWMTM n’a pour moi vraiment rien de spécial.

Lire la suite Meek Mill « Dreams Worth More Than Money » @@

Vince Staples « Summertime ’06 » @@@@½


L’EP Hell Can Wait qui a mis un coup de chaud automne dernier n’était qu’un prélude, une porte d’entrée grande ouverte vers l’enfer qui s’abat sur Summertime ’06. Les températures caniculaires ne sont pas due à des conditions anti-cycloniques exceptionnelles, c’est bien  à cause de ce double-album.

Lire la suite Vince Staples « Summertime ’06 » @@@@½

Tyga « The Gold Album: 18th Dynasty » @@@


Faute de se faire payer les royalties par Young Money/Cash Money (chose dont il se plaignait régulièrement dans les médias) suite à des clauses entubatoires de son contrat d’artiste, le jeune Tyga a préféré prendre les devants et se mettre à son compte, ce qui était le mieux pour lui. Son album commun avec Chris Brown dédié à la débauche Fan of a Fan  sorti en début d’année était alors son dernier projet estampillé YMCMB. De toute façon, Lil Wayne a lancé une procédure judiciaire pour divorcer de la structure paternelle et il ne pouvait pas saquer la tronche de son collègue Drake qui lui faisait la morale. Parce que bon, l’actualité people du rappeur de Compton défraie la chronique plus que les chroniques de ses albums à cause de ses mœurs douteuses. C’est bien grâce à ça qu’il fait parler de lui aujourd’hui mais ce n’est pas le sujet, je ne suis pas pigiste à Grazia.

Lire la suite Tyga « The Gold Album: 18th Dynasty » @@@

Skyzoo « Music for my Friends » @@@@½


L’un des meilleurs rappeurs underground des quartiers de Brooklyn sort un nouvel album solo pour notre plus grand plaisir. Son nom s’épèle S.K.Y.Z.O.O. et son disque s’appelle Music for my Friends, un opus introspectif synonyme de nouveau départ pour lui.

Lire la suite Skyzoo « Music for my Friends » @@@@½

Pete Rock « PeteStrumentals 2″ @@@½


Cela fait un bail que Pete Rock n’avait pas proposé de projet instrumental. Petestrumentals premier du nom, une référence en la matière de hip-hop jazzy instrumental (ou appelé aussi « chill-hop »), nous ramène comme si c’était hier en 2001, sans parler du superbe Surviving Elements, aussi sorti sur le label BBE Records en 2005. Tout une époque ! BBE était (et est toujours!) un label anglais réputé pour ses albums de producteurs et beatmakers, c’était quasiment un passage obligé pour (presque) tout producteur ultra-respecté d’éditer un album sur cette structure. Il y a eu outre Pete Rock, Marley Marl,  J Dilla, Madlib, Jazzy Jeff, DJ Spinna, King Britt… et même Will.I.Am au début des années 2000 !

Ce Petestrumentals 2 sort en ce mois de Juin 2015, quelques jours après les 45 ans de son auteur, sur Mello Music Group, le label indépendant le plus en vogue que la côte East. Les temps ont changé, Pete Rock moins.

Lire la suite Pete Rock « PeteStrumentals 2″ @@@½

Czarface « Every Hero Needs a Villain » @@@½


Les aventures du grand méchant Czarface ont droit à un volume deux, intitulé Every Hero Needs a Villain. Comme bien souvent avec les suites, ces nouveaux chapitres présentent moins d’intérêt que le premier épisode mais cela suffit à apprécier davantage ce personnage créé par Inspectah Deck (du Wu-Tang, inutile de le préciser) et le tandem 7L & Esoteric.

Lire la suite Czarface « Every Hero Needs a Villain » @@@½

Slum Village « YES » @@@@½


Slum Village est un groupe survivant. Il n’a succombé ni aux départs (Elzhi en 2010) et/ou à la mort de deux de ses membres fondateurs, Baatin en 2009 (qui venait tout juste de réintégrer la formation pour Villa Manifesto) ni celle plus importante de James Yancey, alias Jay Dee a/k/a J Dilla, un des producteurs hip-hop les plus influent de son vivant. Villa aurait eu 40 ans cette année.

Si le groupe a pu surmonter toutes ces épreuves, c’est parce que Slum Village peut compter sur un pilier, T3, et une famille qui s’est petit à petit agrandie avec Young RJ notamment et des membres « non-permanents » ou occasionnels comme Illa J (le jeune frère de Dilla), Frank Nitt, Black Milk. Bien sûr la patronne Ma Dukes, j’ai nommé Maureen Yancey, gardienne des bien de son fils disparu, veille au grain. Slum Village a failli s’arrêter après Villa Manifesto en 2010, il finit par renaître en 2013 avec la baffe Evolution. Cette année on fait tous un grand YES! parce que devenez quoi…

Lire la suite Slum Village « YES » @@@@½

Nicolay « City Lights vol.3: Soweto » @@@@


Nicolay est quelque part un citoyen du monde. Né néerlandais, le producteur a quitté le pays des jonquilles et des moulins pour émigrer vers les Etats-Unis après la sortie de Connected de Foreign Exchange, fameux tandem qu’il forme avec Phonte Coleman (ex-Little Brother) depuis plus de dix ans. En 2009, dans le cadre de sa série City Lights, Nicolay nous avait emmené à Tokyo, dans le quartier de Shibuya. On s’y croyait tellement il était parvenu à incorporer une touche nippone dans sa musique. Pour ce troisième volet, on part en voyage à Soweto, dans la banlieue de Johannesburg.

Lire la suite Nicolay « City Lights vol.3: Soweto » @@@@

Large Professor « Re:living » @@@


Il n’y a pas d’âge pour rapper, ça va bien finir par rentrer dans nos petites têtes. Le légendaire Large Professor largue son cinquième album, Re:living, un cours magistral d’histoire hip-hop partagé en une demie-heure à peine.

Lire la suite Large Professor « Re:living » @@@

Troy Ave « Major Without a Deal » @½


Pour ses débuts avec New York City: The Album, on avait dit que pour premier album c’était OK. Troy Ave prend du galon et prépare une suite. Sauf que le freshmen XXL de la promo 2014 vient de se ridiculiser littéralement en public avec Major Without a Deal.

Lire la suite Troy Ave « Major Without a Deal » @½

Jedi Mind Tricks « The Thief and the Fallen » @@@½


Les Jedi Mind Tricks sont de retour, et le sens du mot « retour » n’est pas aussi anodin. Pas seulement parce qu’il s’est passé trois ans et demi après Violence Begets Violence et que ça fait longuet, mais parce qu’il y a eu de nouveaux rebondissements dans la formation de ce groupe hardcore pour lequel beaucoup de hip-hop heads vouent un culte : Jus Allah out again, Stoupe back ! En gros, revoilà pour The Thief and the Fallen les deux piliers Vinnie Paz et Stoupe the Enemy of Mankind. C’est reparti comme en 40.

Lire la suite Jedi Mind Tricks « The Thief and the Fallen » @@@½

Dom Kennedy « By Dom Kennedy » @@@½


Quand Dom Kennedy sort un album, c’est que l’été c’est dans quelques dodos ! C’est toujours une bonne nouvelle quoi. Pour son troisième album studio, le rappeur Westcoast se tire le portrait sur onze titres dorés au soleil de la côte Pacifique.

Lire la suite Dom Kennedy « By Dom Kennedy » @@@½

DJ Cam « Miami Vice (Inspired by the serie) » @@@@


Alors que les températures commençait à dépasser les trente degrés dans l’Hexagone en ce début du mois de Juin, l’international DJ Cam a publié un nouveau projet chaud comme le tarmac brûlant sous le soleil de Miami. Parce que comme c’est écrit sur le titre, Laurent s’est inspiré de la célèbre série télévisée américaine pour ces trente minutes sulfureuses.

Lire la suite DJ Cam « Miami Vice (Inspired by the serie) » @@@@

Donnie Trumpet (Chance the Rapper) & The Social Experiment « Surf » @@@@½


Chance the Rapper, ou le nouvel exemple de liberté créative et d’indépendance. Après l’énorme plébiscite de sa mixtape gratuite Acid Rap, au point que des icônes comme Madonna le sollicitent, le rappeur de Chicago est resté insensible aux sirènes de l’industrie du disque pour rester auto-entrepreneur en quelque sorte. Faire ce qu’on a envie, de la bonne musique, c’est son objectif et il l’atteint avec ce nouveau projet Surf, une véritable réussite sur de nombreux aspects.

Lire la suite Donnie Trumpet (Chance the Rapper) & The Social Experiment « Surf » @@@@½

Dizzy Wright « The Growing Process » @@@@


C’est vraiment par curiosité que je me suis penché sur le cas Dizzy Wright, voyant pas mal d’articles vanter ses talents. Il fait partie de ces rappeurs de la nouvelle vague qui est arrivée en même temps que les Kendrick Lamar et qui fait sa musique comme il le sent en indépendant, puisqu’il est signé sur le label du psychopathe Hopsin, Funk Volume. Aujourd’hui âgé de 24 ans, il signe un album soigné,  réfléchi, et qui porte bien son nom : The Growing Process.

Lire la suite Dizzy Wright « The Growing Process » @@@@

Chroniques Rap, Soul/R&B, Electro…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 334 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :