Archives du mot-clé Bun B

Kodak Black « Painting Pictures » @@@½


Parmi tout ce lot de mumble rappers (‘to mumble’ = marmonner, NdT), incluant les Lil Uzi Vert, 21 Savage, Lil Yachty, pour moi c’est Kodak Black qui pour le moment assure le plus. Ne me demandez pas pourquoi, c’est une question de feeling. Ce phénomène ‘mumble rap’, dont on peut penser que Future est l’un des pères, prend de l’ampleur et bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer la portée de ce style dérivé de la trap , les majors se bousculent pour les signer. Et c’est Warner qui a l’honneur de sortir Painting Pictures, nom de ce premier album de Kodak Black.

Lire la suite Kodak Black « Painting Pictures » @@@½

Mistah F.A.B. « Son of a Pimp, part 2 » @@@@


Voici la suite que personne n’attendait de Son of a Pimp qui a fait connaître il y a onze ans ce cher Mistah FAB comme un représentant majeur de la Bay Area, mais sans doute que certains se rappellent mieux de notre ballplayer son Baydestrian en 2007 en plein boom du mouvement Hyphy. Depuis le rappeur d’Oakland n’a pas quitté le milieu, proposant sur le marché local plusieurs mixtapes par an pour ne pas perdre la main, et finalement nous sommes heureux de son retour sur les devants de la scène. Il arrive des come-backs comme ça qui font bien plaisir, et celui-ci est particulièrement réussi, un vrai festival vu la pléthore de guests et plus d’1h20 de musique.

Lire la suite Mistah F.A.B. « Son of a Pimp, part 2 » @@@@

Pimp C « Long Live the Pimp » @@@½


Comme celle de 2Pac, la discographie de Pimp C compte désormais plus de disques posthumes que d’albums solo parus de son vivant. Ce troisième opus posthume Long Live The Pimp arrive sept ans jour pour jour après sa disparition soudaine.

[Flashback] Le 4 Décembre, Chad Butler alias Pimp C, grande figure du rap texan et incarnation du swag comme nul autre rappeur, est mort subitement d’une crise cardiaque dans un hôtel de West Hollwyood. Son destin fut brisé à l’âge de 34 ans, alors que sa carrière redécollait après Pimpalation en 2006 (qui a suivi sa sortie de prison après avoir enduré 3 ans ferme) le succès triomphant du double-album Underground King, l’album tant espéré des UGK.

Lire la suite Pimp C « Long Live the Pimp » @@@½

Warren G « Regulate… G Funk Era part II » [EP] @@@½


Une faille spatio-temporelle de quinze minute s’est ouverte en Californie la veille de la sortie digitale de l’inattendu Compton de Dr Dre : Warren G a présenté sur soundcloud un EP qui se veut un hommage pour les vingt ans du grand classique Regulate G Funk Era. L’exercice est risqué, l’ère G Funk a beau être révolue, le demi-frère de Dre compte bien faire valoir son titre de prince du genre et utiliser un précieux joker : des enregistrements posthumes de Nate Dogg.

Lire la suite Warren G « Regulate… G Funk Era part II » [EP] @@@½

Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@


Après être tombé sur le bon numéro à la roulette avec le très bon cru What Goes Around il y a moins d’un an, le producteur de Boston Statik Selektah retente sa chance en 2015 avec Lucky 7, parce qu’aussi son septième album-compilation et qu’il sort le 7/7. Chanceux d’en arriver à ce niveau d’influence dans le rap Eastcoast voire au-delà? En réalité, la part de chance est négligeable, seul le travail forcené a payé le concernant, ça fait des années qui bosse dur alors le voir placer des prods sur – au hasard – B4.Da.$$ de Joey Bada$$ en début d’année n’est pas tant perçu comme une consécration mais plutôt comme une confirmation de ses talents de beatmaker. Ce nouveau millésime sera-t-il aussi incontournable que son auteur?

Lire la suite Statik Selektah « Lucky 7 » @@@@

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse dizaine d’années au moins avec Another Time ! Le titre correspond tout à fait à l’esprit ‘back in the days’. Vu le nombre incalculable de connexions qu’il a tissé au fil des années, il y a foule sur ce projet qui concrétise l’ensemble d’une carrière bien remplie. Le genre de chronique où le name-dropping tombe tous les cinq mots en moyenne. Pour l’anecdote, c’est le graphiste Skam2 (Tribe Called Quest) qui a dessiné la pochette.

Lire la suite DJ EFN « Another Time » @@@½

Big K.R.I.T. « Cadillactica » @@@@


Le natif du Mississippi a négocié avec brio le virage du second album nous dirigeant vers l’univers d’où il vient, Cadillactica. On peut d’ailleurs faire le parallèle entre ce passage et celui de Southernplayalisticadillacmuzik au classique ATLiens des Outkast. Il semblerait que le destin de Big K.R.I.T. soit en train de se réaliser.

Lire la suite Big K.R.I.T. « Cadillactica » @@@@

Black Milk « If There’s a Hell below » @@@@


If There’s a Hell below (Computer Ugly/Fat Beats), sixième opus du rappeur/producteur Black Milk, est à quelques détails près la suite logique du chef d’oeuvre No Poison, No Paradise paru l’an dernier. Ces deux albums sont forcément reliés, par cette thématique du bien et du mal, le péché et la vertu, par le graphisme de la pochette aussi, et tant au niveau musical, entre tendances électronica eighties et psyché-rock prononcées mêlées à des instrumentations live et soulful.

Lire la suite Black Milk « If There’s a Hell below » @@@@

Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½


Sixième volume pour le DJ producteur de Boston Statik Selektah avec What Goes Around. Notre usine à beats a de nouveau rameuté son noyau dur de MCs et à force de travail, cette dernière évolution est bien partie pour être l’un des meilleurs LP de sa carrière.

Lire la suite Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½

The Infamous Mobb Deep @@@@


mobb-deep-the-infamous-2014-cover

Quoi de mieux que d’apposer un titre éponyme sur un album qui représente plus de vingt ans de carrière ? On parle du huitième opus du duo de Queensbridge devenu légendaire qui était à deux doigts d’une rupture.

Huit ans d’attente. Après Blood Money qui fut très boudé à l’époque à cause de cette alliance très mal perçue avec le G Unit, Prodigy s’est vu incarcéré pendant trois ans et demi et un retour avec Havoc, qui a subsisté en tant que producteur, ne faisait pas tout à fait parti de ses priorités, P préférant se consacrer à sa carrière solo en sortant pas moins de trois projets (dont HNIC 3 et Albert Einstein LP avec Alchemist). Entre deux sort un EP des Mobb Deep (Black Cocaine) pour susciter de l’attente et de l’espoir auprès des fans de tout bord, attirer l’attention des majors aussi mais quelques mois plus tard Havoc pète les plombs sur Twitter et descend son comparse. Divorcer presque vingt ans après Juvenile Hell aurait été un coup de tonnerre terrible…

1er Avril, le double-album Infamous Mobb Deep est dispo. Sans blague. Le vieux couple est toujours dans le coup.

Lire la suite The Infamous Mobb Deep @@@@

Bun B « Trill O.G. : The Epilogue » @@@@


bun-b-trill-og-the-epilogue

Bernard Freeman alias Bun B représente pas loin de 25 ans de carrière avec le duo légendaire des Underground Kings de Houston, qu’il perpétue encore fièrement aujourd’hui même après la disparition soudaine de Pimp C. Bun B a connu en parallèle une honorable carrière solo avec une pléthore (centaine?) de featurings et une trill-ogie qui a démarré en 2005 avec un Trill mainstream, un II Trill détonant trois ans après qui a fait suite au décès de son comparse et un troisième volet en demie-teinte sorti en 2010. Pour parachever sa discographie avec un brin d’éclat, le rappeur nous livre un épilogue généreux.

Lire la suite Bun B « Trill O.G. : The Epilogue » @@@@

Dizzee Rascal « The Fifth » @


On imagine déjà la réaction en lisant le titre de l’article : incrédulité, déception,… Sérieusement? Il est vrai que le succès de Dizzee Rascal n’est pas dû au hasard, il s’agit du fruit d’une évolution de carrière pour le moins fulgurante. Et The Fifth qui devait en être le point culminant est déjà la dégringolade de l’autre versant de la montagne qu’il a gravi, avec une avalanche de tubes radio. On tombe de très haut.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Lire la suite Dizzee Rascal « The Fifth » @

Tony Touch « The Piece Maker 3: Return of the 50 MC’s » @@@@


Revenons en arrière, autour des années 2000. Les mixtapes étaient encore des objets physiques rares et recherchés, sous forme de cassettes ou CDs, puis converti en mp3, disponible de manière pas très légale… Beaucoup de DJs, et de rappeurs (50 Cent en est le parfait exemple), ont profité de ce nouveau marché parallèle en forte expansion dans le rap game pour balancer de vraies exclus avant tout le monde. Ce produit self-made était…

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Statik Selektah « Extended Play » @@@@


Statik Selektah nous réserve pour cet été sa cinquième fournée Extended Play. Le menu varie peu ou prou: une pléthore de MCs, des habitués bien souvent (Termanology, Bun B, Talib, Styles P, Strong Arm Steady, Smif-N-Wessun…), ses protégés (JFK, Wais P,…) et quelques autres guests (Black Thought, Raekwon, Hit-Boy), passent tour à tour poser sur les beats maisons du DJ/producteur bostonien. Mais tant quand la qualité et le contenu sont là, tout le monde sera d’accord.

Lire la suite Statik Selektah « Extended Play » @@@@

Big K.R.I.T. « King Remembered In Time » [free album] @@@@


Je m’étais juré de ne plus chroniquer d’albums gratuits ou de mixtapes en 2013, parce qu’il y a un nombre incalculable qui sortent chaque mois et qu’il est impossible de suivre de flux important. Mais ce 4e free LP de Big K.R.I.T., le premier depuis la sortie de son album Live from the Underground l’an dernier, mérite une exception.

Lire la suite Big K.R.I.T. « King Remembered In Time » [free album] @@@@