Wu-Tang « The Saga Continues » @@@


Du calme, du calme. The Saga Continues n’est pas le dernier album du Wu-Tang Clan, qui est le moyen A Better Tomorrow, mais une compilation. Comment le savoir? Sur les albums officiels du Wu-Tang Clan, il est marque « Wu-Tang Clan », tout bêtement, or ici, il est juste indiqué « Wu-Tang » sur le dessin de la pochette….

Redman « mudFace » @@@½


Dans la catégorie hip-hop « pour vieux con », « truc de puriste » mais fuck, on s’en branle d’être fiché, parce qu’on adore, on assume, il y a notre Redman préféré, ce MC aux 23 ans carrière qui ont bâti sa légende urbaine dans les murs de briques du New Jersey et qui transforme les habitacles de voitures et…

Method Man « The Meth Lab » @@@


J’avais encore des cheveux la dernière fois que Method Man avait sorti un album solo. C’était à la rentrée 2006, entre Game Theory de The Roots et Food & Liquor de Lupe Fiasco était sorti 4:21 The Day After chez Def Jam, peut-être le 2e meilleur album de sa carrière. Considéré à l’époque comme le…

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse…

Cormega « Mega Philosophy » @@@½


Il y a 10-15 ans, l’idée d’un album de Cormega intégralement produit par Large Pro aurait fait l’effet d’une bombe. Aujourd’hui c’est le genre de projet qui attirera l’attention des puristes du genre, les trentenaires et plus comme les jeunes mordus de hip-hop qui se respectent.

Bun B « Trill O.G. : The Epilogue » @@@@


Bernard Freeman alias Bun B représente pas loin de 25 ans de carrière avec le duo légendaire des Underground Kings de Houston, qu’il perpétue encore fièrement aujourd’hui même après la disparition soudaine de Pimp C. Bun B a connu en parallèle une honorable carrière solo avec une pléthore (centaine?) de featurings et une trill-ogie qui…

Tony Touch « The Piece Maker 3: Return of the 50 MC’s » @@@@


Revenons en arrière, autour des années 2000. Les mixtapes étaient encore des objets physiques rares et recherchés, sous forme de cassettes ou CDs, puis converti en mp3, disponible de manière pas très légale… Beaucoup de DJs, et de rappeurs (50 Cent en est le parfait exemple), ont profité de ce nouveau marché parallèle en forte expansion…

Dope D.O.D. « Da Roach » @@@@


Forts d’une importante tournée européenne qui leur a permis de poser le pied en sol américain au fameux festival SXSW, les Dope D.O.D. embraient avec un second double-album (!) explosif, Da Roach, qui risque bien de laisser son empreinte dans le hip-hop européen. En réchapperez-vous? Lire la suite sur Now Playing Mag →

Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@


Madlib est un producteur tellement productif qu’avec lui, c’est jamais douze sans treize. Comme beaucoup d’entre vous, je pensais que la série des Medicine Show s’arrêtait au douzième volume. C’est pas faux, c’était prévu comme tel. Et là, surprise, un treizième numéro est sorti de nulle part ailleurs que ses machines, une mixtape spéciale remixes…

Terminal 3 presents The Academy @@½


Au premier abord, The Academy semble être bien plus qu’une simple compilation. Les chiffres le prouvent : ce projet réunit 55 rappeurs (!!!) autour de Kurupt, le gestionnaire, et Terminal 3, les producteurs, sur 21 pistes. C’est beaucoup plus impressionnant que les albums de Statik Selektah, Army Of Pharaohs, celui des Eastcoast Avengers et même…

Ghostface Killah « Apollo Kids » @@@@


Plus les années passent, plus Ghostface Killah se raccroche à ses racines underground. Paradoxal de la part d’un rappeur signé chez Def Jam ? Pas tout à fait car si on veut sortir un album strictement hip-hop dessus (autrement dit sans aucun single radio), la condition est de devoir tourner le dos à toute promotion…

M.O.P. « The Foundation » @@@1/2


Quatre cafés d’ingurgités et j’ai encore la tête dans le cul. Ben tiens, je vais me passer le dernier M.O.P. pour me donner un coup de pied au cul. Neuf ans qu’on attendait un VRAI skeud du duo le plus hardcore de la banlieue de Brooklyn. Putain ça remonte à loin Warriorz quand on y…

Method Man & Redman « Blackout! 2 » @@@@


Avant d’écrire quoi que ce soit, j’aimerai d’abord annoncer le premier anniversaire de mon blog : et oui,  j’ai créé Sagittarius Hip Hop Reviews le 31 Mai 2008, avec comme première chronique 8 Diagrams du Wu-Tang Clan ! Et en transitant habilement par le Wu, je passe à Method Man & Redman qui viennent de sortir…

EPMD « We Mean Business » @@@@


Plusieurs mois précédant la ‘reformation’ (néologisme créé pour des circonstances exceptionnelles) inespérée des NTM, un autre duo de légende, américain cette fois, s’était ‘reformé’ pour notre plus grand bonheur à tous. Eux aussi les croyait-on irréconciliables, eux aussi ont commencé par une tournée (mondiale vu leur envergure) à partir d’Octobre 2006, mais contrairement à nos…

88-Keys « The Death of Adam » @@@@


Mais qui a bien pu tuer Adam S. Johnson ? Ce pauvre homme de 29 ans était un gars ordinaire, sans histoire, dont son seul péché est d’avoir été un coureur de jupon invétéré. Et pourtant, il a été retrouvé mort dans son loft à Harlem été 2008. Des pistes ont été évoquées dans la…

Statik Selektah « Stick 2 the Script » @@@@


Producteur, DJ, A&R et jeune entrepreneur, Statik Selektah a suivi le cursus ordinaire d’un mixtape DJ, se fabriquant une certaine renommée dans l’indépendant au fil de ses services rendus pour les G Unit, Nas et Termanology, qui comme lui débarque de Boston. C’est d’ailleurs grâce à Statik Selkath que Terma a pu se construire une…

Pete Rock « NY’s Finest » @@@


Rien qu’avec un titre comme NY’s Finest (Nature Sounds), une liste de featurings alléchante et cette pochette typée Blaxploitation (inspirée de celle de Hell de James Brown), beaucoup de puristes attendaient de pied ferme un retour en bonne et due forme de Pete Rock, tel un messie venant raviver la flamme du Hip Hop (dira-t-on…

Public Enemy « How to Sell Soul To Souless People Who Sold Their Soul » @@@@


Hé bien, les papis font la résistance, les Public Enemy semblent toujours aussi increvables par les temps qui courent et malgré la cinquantaine qui approche inexorablement. L’escouade de choc nous avait offert l’an dernier Beats And Places, l’album de leur 20e anniversaire, ainsi que Remix of a Nation, la variante remixée de Rebirth of a…

Keith Murray « Rap-Murr-Phobia » @@@


Une semaine après la sortie de He’s Keith Murray en 2003, son auteur se faisait virer de chez Def Jam. Motif : manque de tact envers les dirigeants. Coup dur. Une punition, un silence radio de quatre ans, un avis de recherche, une signature en indépendant sur Koch Records… Voici le résumé typique d’un artiste rappeur en…