Archives pour la catégorie 2000

Snoop Dogg « Tha Last Meal » @@@@½


Osso Bucco façon Long Beach

Ingrédients :
– Des os, des biatches et de la weed ;
– Des bons producteurs : Dr Dre (chef des cuisines), Timbaland, Meech Wells, Scott Storch, Swizz Beatz, Soopafly, etc…
– Des featurings 95% gangsta de Tha Eastsidaz, Ice Cube, Kokane, Nate Dogg, Master P, MC Ren, Kurupt, Bad Azz, Eve, etc…
– De la sauce Gangsta aux épices californiennes;
– Une pochette inspirée de son classique Doggystyle, évoquant également son départ de Death Row.

Chronique originale écrite en Aout 2004 revue en 2016.

Lire la suite Snoop Dogg « Tha Last Meal » @@@@½

Jay-Z « The Dynasty : Roc La Familia » @@@@½


Théoriquement,  Jay-Z était censé prendre sa retraite après sa trilogie Life. Mais c’était plus fort que lui, il a besoin du game et le game a besoin de lui. Avec de nouvelles chansons inscrites dans les méandres de ses neurones, il sort à l’automne 2000 son cinquième album ‘The Dynasty‘ sous-titrée ‘Roc La Famila‘, le Roc que Jayhovah sous son bandana noir signifie manuellement de ce signe triangulaire. Comprenez par là que ce LP n’est pas proprement dit un album ‘solo’ de Jay-Z, plutôt celui de son crew de Roc A Fella 2000 : Amil des Major Coins, Memphis Bleek, Beanie Siegel, Clue. Son entreprise ne connaissait pas la crise.

Lire la suite Jay-Z « The Dynasty : Roc La Familia » @@@@½

Guru’s Jazzmatazz « Streetsoul » @@@@½


Après la Soul et Jazz, le troisième volet des Guru’s Jazzmatazz  Streetsoul propose comme thématique de fusion entre la Hip Hop et la Nusoul, le courant émergent dans la seconde moitié des années 90, très apprécié des férus de Soul/R&B et qui se développait à une vitesse folle. Le concept reste identique aux volume précédents : Guru supervise ce projet en proposant ses instrumentaux d’autres producteurs participants à l’album. Ensuite il pose son flow clair et ses raps intelligents à côté d’une sélection d’artistes représentants majoritairement la nouvelle génération soul music, dont une bonne partie issue du mouvement Soulquarian.

Lire la suite Guru’s Jazzmatazz « Streetsoul » @@@@½

Nelly « Country Grammar » @@@@


Parlons ventes directement: 8 point 5 millions de ‘Country Grammar‘ vendus rien qu’aux Etats-Unis, dont 3 vendus l’année de sa commercialisation  en 2000, joli score pour un premier disque. Le début du millénaire annonçait les prémices d’une vague sudiste qui jusque maintenant continue de tout engloutir comme un tsunami. À la différence près que Nelly n’est pas tout à fait du ‘Dirty South’ proprement dit, mais du ‘Midwest’, puisqu’il provient de St Louis pour être exact. Pour la comparaison, c’est comme si un rappeur qui débarquant d’Auvergne au début du millénaire se mettait à vendre plus de disques que les ténors IAM, Passi, NTM,…

Lire la suite Nelly « Country Grammar » @@@@

De La Soul « Art Official Intelligence : Mosaic Thump » @@@@½©


De La Soul (Tommy Boy Records)

-> spitkicker.com
//Art Official Intelligence
* Mosaïc Thump

plug_1: dave_west
plug_2: posdnuos
plug_3: maseo

...loading...
 Lire la suite De La Soul « Art Official Intelligence : Mosaic Thump » @@@@½© 

Common « Like Water For Chocolate » @@@@@


A l’aube du 3e millénaire, Common a pris un tournant dans sa carrière. De rappeur ‘hungry’ (affamé) avec son classique Resurrection et ses collaborations avec No ID (qui deviendra plus tard le mentor de Kanye West), le rappeur de Chi-town s’est grandement assagit et s’est rapproché du collectif des Soulquarians, rassemblait des figures du hip-hop et de la nusoul (James Poyser, ?uestlove, Roy Hargrove, Jay Dee, Badu, Bilal…). Imaginez déjà un fond d’instrumentaux jazzys et gavés de soul contemporaine pour accompagner le flow clair et la force des mots de Common Sense.

Chronique réécrite le 26 Juillet 2014

Lire la suite Common « Like Water For Chocolate » @@@@@

DJ Quik « Balance & Options » @@@@@


La prison a été sûrement un tournant dans la carrière de DJ Quik, et cela s’était déjà bien ressenti déjà sur ‘Rythm-Al-Ism’. Plus serein dans sa musique, plus assagi mais pas moins gangsta, le californien originaire de Compton a pris conscience qu’il est l’un des producteur/rappeur les apprécié de la Westcoas. Quik a été et demeure encore le plus dangereux concurrent californien de Dr Dre, se mesurer à cette référence ultime l’a poussé et motivé à innover le genre et tirer sa musique vers le haut. Il nous livre donc en 2000 ‘Balance & Options’, un chef d’oeuvre (n’ayons pas peur des mots) résolument festif, enjoué et groove à souhait : du rap californien comme tout le monde aime, à la folie.

Chronique originale écrite en 2005

Lire la suite DJ Quik « Balance & Options » @@@@@

Slum Village « Fan-Tas-Tic vol.2 » @@@@@


Originaires de ghettos les plus défavorisés de Detroit, ce trio est initialement formé de deux MC, Baatin et T3, et du producteur/rappeur Jay Dee perce dans l’underground d’abord sous le nom de J-88 avec le single « The Look of Love » et un premier album qui restera dans les cartons. Renommé Slum Village, le groupe prend le wagon Soulquarian en marche en suivant l’impulsion de son génial producteur qui est la pierre angulaire de ce mouvement rap/nusoul (incluant les Roots, Common, Erykah Badu…). Cette pièce de collection Fantastic Vol 2 a mis trois années pour naître. Ce premier album officiel des SV offrira autre visage de la scène rap de Detroit au milieu d’Eminem, ses D-12 et Royce Da 5’9.

Lire la suite Slum Village « Fan-Tas-Tic vol.2 » @@@@@

Xzibit « Restless » @@@@½


Un jour dans sa vie, un artiste confirmé a le mérite d’avoir le succès mérité. C’est le cas d’Xzibit : Deux premiers albums remarquables (At The Speed Of Life et 40 Dayz 40 Nights), des featurings remarqués (« Bitch Please » avec Snoop Dogg, « What’s The Difference » sur Chronic 2001), et un peu de ‘ghostwriting’ par ci par là… Ce qui a valu pour X To The Z le titre d’une des meilleures plumes de la côte ouest, bien qu’il soit parfois à cheval avec la Eastcoast. Un coup de baguette magique de Dr Dre plus tard, les disques d’or deviennent platine avec Restless. Explicitement parlant, cela veut bien dire que notre bon docteur a réalisé ce troisième album. Restless, mot qu’il s’est tatoué sur la nuque.

Retrospective écrite en Aout 2004 revue en Décembre 2015.

Lire la suite Xzibit « Restless » @@@@½

Outkast « Stankonia » @@@@@


Life from the center of the Earth… Welcome on Stankonia, the place where all funky things come… would you like to come?

Lire la suite Outkast « Stankonia » @@@@@