Archives du mot-clé Raheem Devaughn

Wale « Summer on Sunset » [mixtape] @@@½


Il ne se passe plus un seul été depuis vingt-cinq ans sans rap doré au soleil californien et ça Wale l’a bien saisi. Alors destination la Westcoast pour Summer on Sunset, tel est le concept de sa nouvelle mixtape qui va ambiancer la saison jusqu’à la rentrée. Pourquoi je préfère toujours Wale sur mixtape plutôt que sur album? Voilà une nouvelle bonne réponse.

Téléchargement de Summer on Sunset ici →

Lire la suite Wale « Summer on Sunset » [mixtape] @@@½

Freeway « Free Will » @@@


Free Will est le nom du nouvel LP solo de Philly Freezer, plus de trois ans après Diamond in the Ruff. L’album sort chez Babygrande, la structure indépendante qui fête ses quinze ans d’existence, label qui possède dans son catalogue tout un tas de disques qui ont marqué les années 2000 comme ceux des Jedi Mind Tricks, Hi-Tek, Snowgoons ou encore le dernier opus de GZA en date. Freeway aussi a fêté ses quinze ans de carrière il y a quelques temps, carrière qui a officiellement débuté sur The Dynasty de Jay-Z. Que ça passe vite…

Lire la suite Freeway « Free Will » @@@

Sheek Louch « Silverback Gorilla 2 » @@@


Sheek Louch (The Lox/D-Block) sort chez Tommy Boy Records la suite de Silverback Gorilla, un album loin d’être le meilleur de sa discographie (After Taxes reste perché tout en haut). Après les suites, vous savez ce que c’est… Rares sont celles qui sont meilleures que les premiers volets.

Lire la suite Sheek Louch « Silverback Gorilla 2 » @@@

Semi Hendrix (Ras Kass & Jack Splash) « Breakfast At Banksy’s » @@@@


Semi Hendrix est le nouveau ‘super-duo’ sponsorisé par Mello Music Group. ‘Super’ est le préfixe que l’on ajoute communément dans ce genre de situation lorsque des groupes sont formés par des artistes solos qui ont une bonne carrière derrière ou provenant d’un autre groupe existant. Dans notre cas, il s’agit de deux artistes qui ne se sont jamais croisés auparavant, et pas des moindres, aux carrières diamétralement opposées : Ras Kass et Jack Splash.

Lire la suite Semi Hendrix (Ras Kass & Jack Splash) « Breakfast At Banksy’s » @@@@

« Prey for the Poor » an Add-2 joint @@@½


C’était écrit, c’était prévu, mais il était temps qu’Add-2 sorte son premier album ! Ce MC de Chicago cumule maintenant dix ans d’expérience dans la musique hip-hop et presqu’autant de mixtapes (dont Save.Our.Souls en 2012 qui avait retenu toute mon attention), avec au terme de cette décade de labeur donc, la concrétisation avec Prey for the Poor chez Jamla Records, label de 9th Wonder. Ça commence par un jeu de mot (‘pray’ – ‘prey’ qui signifie ‘proie’), c’est bon signe.

Lire la suite « Prey for the Poor » an Add-2 joint @@@½

The Roots « …and then you shoot your cousin » @@@@


roots-shoot

Qui a dit que Def Jam ne laissait aucune liberté artistique à ses artistes? Questionnez ?uestlove et sa bande, il vous prouvera du contraire avec le succès critique de ce petit chef d’oeuvre qu’est Undun, paru durant les Fêtes de fin d’Année en 2011. …and then you shoot your cousin, leur 11e opus, est un nouvel épisode dramatique au format très court (une grosse demie-heure, pas plus) et conceptuel suivant un schéma similaire à son prédécesseur mais dans une configuration toute différente.

Lire la suite The Roots « …and then you shoot your cousin » @@@@

Styles P « Phantom and The Ghost » @@½


styles-p Phantom ghost

Troisième ou quatrième galette d’affilée que Styles P nous sert comme ça, une douzaine de titres produits en majorité par des no-names, sans trop se soucier du rendu final. On pouvait faire le parallèle entre Phantom and the Ghost et le disque d’or The Gangster and the Gentleman.

Lire la suite Styles P « Phantom and The Ghost » @@½

Raheem DeVaughn « A Place Called Loveland » @@@½


Raheem DeVaughn a sorti à la rentrée son quatrième album intitulé A Place Called Loveland, qui fait suite au chef d’oeuvre The War & Love Masterpiece. Ce n’était pas le disque de r&b le plus attendu de l’année, mais on en attendait beaucoup de la part d’un chanteur qu’on tient en si haute estime.

Lire la suite Raheem DeVaughn « A Place Called Loveland » @@@½

Skyzoo « A Dream Deferred » @@@½


Skyzoo, l’un des plus brillants lyricistes de sa génération nous gratifie d’un album sophomore, The Dream Deferred. Le natif de Brooklyn découvert par 9th Wonder poursuit son émancipation en tant que MC ainsi que son indépendance vis-à-vis de Jamla Records, en fondant notamment son propre label The Faculty sous l’égide de Duck Down Records. Arrivera-t-il à trouver ses nouvelles marques ?

Lire la suite Skyzoo « A Dream Deferred » @@@½

Rapsody « The Idea of Beautiful » @@@@


Enfin la concrétisation pour cette prometteuse rappeuse. Membre du collectif Kooley High, la jeune Rapsody est repérée par 9th Wonder qui la signe sur sa structure Jamla Records. Comme lui et les autres Little Brother, Rapsody est une provinciale qui nous arrive tout droit de Caroline du Nord. Elle commence par faire des mixtapes pour se faire connaître des amateurs de hip-hop avant de sortir un EP au Printemps, The Black Mamba, annonçant l’arrivée du plat de resistance, The Idea of Beautiful.

Lire la suite Rapsody « The Idea of Beautiful » @@@@

David Banner « Sex, Drugs and Video Games » [mixtape] @@@½


Quand on voit l’artwork côté verso de Sex, Drugs and Video Games on songe immédiatement au jeu vidéo culte Grand Theft Auto. C’est pas faux. Quand on voit la liste de featurings côté verso, on se dit qu’il s’agit du nouvel album de David Banner. C’est pas très vrai, le format est celui d’une mixtape digitale à l’image du rappeur du Mississippi, bien baraqu’.

Lire la suite David Banner « Sex, Drugs and Video Games » [mixtape] @@@½

Actual Proof « Black Boy Radio (extended airplay) » @@@@


Découverts l’an dernier avec leur mixtape The Talented Teeth puis sur The Wonder Years, le duo Actual Proof passe l’étape du premier album avec brio. Black Boy Radio est le produit de la complémentarité du tandem Enigma/Sundown et The Soul Council, la team de beatmakers de la maison Jamla Records sous la houlette de 9th Wonder.

Lire la suite Actual Proof « Black Boy Radio (extended airplay) » @@@@

Big K.R.I.T. « Return of 4eva » @@@@½ [mixtape]


Big K.R.I.T. n’a pas été adoubé par le magasine XXL comme l’un des dix Freshmen de 2011 par hasard. Révelé grâce à sa mixtape KRIT wuz here l’an dernier qui a rencontré pas mal de buzz, ce rappeur/producteur originaire du Mississippi renouvèle notre intérêt avec l’excellent Return of 4eva, qui pourrait bien le propulser en tant que sérieux représentant de la scène rap Dirty South de ces prochaines années.

> télécharger Return of 4eva sur NowPlaying.com

Lire la suite Big K.R.I.T. « Return of 4eva » @@@@½ [mixtape]

Raekwon « Shaolin vs Wu-Tang » @@@@


Le concept de cet album a germé dans la tête de Raekwon juste avant la sorti de 8 Diagrams du Wu-Tang Clan : produire un album estampillé Wu-Tang SANS RZA, à qui on lui reprochait de trop asseoir son contrôle sur la troupe de guerriers de Staten Island. Par ce crime de lèse-majesté, Raekwon est par conséquent devenu le chef de la rébellion Shaolin en se soulevant contre l’Abbé du Clan.

Depuis cet affront, la réputation de Rae ne s’est que consolidée ces dernières années par ses multiples sollicitations dans le rap game (jusqu’à figurer sur le remix de Justin hum Bieber…) et son nouveau classique Only Built 4 Cuban Linx 2. Le moment était propice pour lancer son attaque avec Shaolin vs Wu-Tang.

Lire la suite sur Streetblogger.fr

Saigon « The Greatest Story Never Told » @@@@½


Et dire que The Greatest Story Never Told n’a failli jamais voir le jour… Enregistré entre 2005 et 2007 et repoussé de multiples fois par Atlantic Records, ce premier album de Saigon aurait pu (du?) connaître un sort funeste. À force de persévérance, lui et Just Blaze ont pu mettre un terme définitif à cinq longues années d’attente, en livrant cet album – et c’est très rare pour être cité – presque dans la version prévue à l’origine. La vérité peut enfin être révélée. Lire la suite Saigon « The Greatest Story Never Told » @@@@½