Freeway « Free Will » @@@


Free Will est le nom du nouvel LP solo de Philly Freezer, plus de trois ans après Diamond in the Ruff. L’album sort chez Babygrande, la structure indépendante qui fête ses quinze ans d’existence, label qui possède dans son catalogue tout un tas de disques qui ont marqué les années 2000 comme ceux des Jedi Mind Tricks, Hi-Tek, Snowgoons ou encore le dernier opus de GZA en date. Freeway aussi a fêté ses quinze ans de carrière il y a quelques temps, carrière qui a officiellement débuté sur The Dynasty de Jay-Z. Que ça passe vite…

Entouré de producteurs de seconde zone (Frank & Scholito, Tryfe, Girl Talk…), Freeway continue de faire du Freeway en n’ayant plus rien à prouver, si ce n’est qu’il peut rester à la page. Son flow qui s’est fluidifié au fil des ans mais sa voix hargneuse n’a pas changé d’un iota, ni ses intonations qui a forgé son identité de rappeur depuis l’ère Roc-A-Fella/State Property. Et heureusement car sinon on se serait sérieusement emmerdé les trois quarts du temps.

Free Will contient des morceaux aux influences sudistes qui se sont démocratisées et diffusées dans tout l’Eastcoast ces dernières années, et qui s’échouent sur « We Thuggn » avec un Young Buck (hé ouais!) en bonne santé et « My BM« . Autrement, tout est fait pour nous empêcher de contenir notre nostalgie avec des tracks qui lui ressemblent plus (comprenez avec des jolis samples soulfuls) tels que « Addiction« , « I’m Back« , « Bennie & Stella » avec Raheem DeVaughn, « Kane & Abel« , ou alors des street bangers qu’il galvanise avec son flow comme ne sait le faire (« Hot As Ice« ). Puis il suffit qu’il évoque sa gloire passée « Legendary » pour que la nostalgie fasse surface pour de bain. Peut-être que s’il avait bossé avec Jake One, Chad Hamilton,  Bink, ou – le rêve – Just Blaze ! Là… LÀ! Quel pied cela aurait été.

Freeway s’est adapté aux nouvelles tendances avec des beatmakers anonymes. La note témoigne de l’intérêt auquel peut prétendre Freeway de nos jours. Le rappeur ne souffle plus tellement le chaud ni le froid sur North Philly tellement c’est tiède. Ceci dit, il demeure l’un des rappeurs barbus préférés dans nos coeurs, il suffit de réécouter Philadelphia Freeway et The Stimulus Package pour laisser son pouls s’emballer.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s