Freeway & Jake One « The Stimulus Package » @@@@


Freeway x Jake One = The Stimulus Package. Le MC de Philly et le beatmaker de Seattle se sont étroitement associés pour un contrat commun sous l’emblème de Rhymesayers Ent afin de relancer l’économie dans le rap game.

J’ai pu sous-tirer quelques informations auprès de Jake One (lire l’interview) dans le but de fournir aux consommateurs de rap des détails sur la fabrication de cet opus conceptuel, jusqu’au packaging ultra-original que vous pouvez observer dans cette vidéo.

Ne cherchez pas ailleurs, il n’y a pas de pochettes Cds plus originales que celle de Stimulus Package sur le marché du disque. C’est à se demander si plus d’artistes s’y mettaient, les ventes d’albums cesseraient probablement de chuter. Encore que, il faudrait que le contenu du CD, le troisième album officiel de Freeway d’après ses propres mots (tant pis pour Philladelphia Freeway 2), soit à la hauteur pour rebooster l’économie dans le rap game. L’auditeur est directement plongé dès l’intro dans la réalité de la rue: le beat soul seventies de Jake One nous parle, Free nous parle et les rimes de Beanie Sigel nous parlent. Et puis c’est parti pour un tour avec un « Throw Your Hands Up » pour mettre le feu.

Avec des tracks comme « The Product », « One Foot In » ou alors « Money » feat Omilio Sparks et Mr Porter au chant sur le hook, Free et Jake proposent leur plan de relance tels des ‘motivators’ en puissance. La synergie entre les deux protagonistes est ainsi faite : des productions soulful impeccables et la voix abrasive reconnaissable entre des millions du MC, qui accuse d’un léger manque de mordant sur le single « Makes Me Feel Alright » (qui sample Rick James), quitte à montrer un visage très doux (tout est relatif hein) sur le smoothie « Freekin the Beat » feat LaToyia Williams, où il compare le rap à une amante. En tout cas, il se rattrape hargneusement sur des sons bien street comme la tuerie old school « Microphone Killah », « Know What I Mean » et plus brillamment sur « Never Gonna Change », démarrant avec ces lyrics : « It’s like a Biggie warning/ almost six in the morning ». Le beat est un des plus géniaux qu’ait conçu Jake One, avec des caisses qui s’emballent en fin de strophes un peu comme « Rock Co.Cane Flow » des De La Soul, une de ses références.

Même si des gens iront dire qu’ils regrettent sa grande époque de Philladelphia Freeway avec les beats de Just Blaze (ce qui est mon cas aussi), Stimulus Package est sûrement le plus street et complet qu’il ait réalisé. Jake One n’a absolument pas à souffrir de la comparaison, il impose son style, en parvenant même à s’adapter au style sudiste sur « Follow My Moves » avec le boss de Cash Money, Birdman, le nouvel employeur de Freeway. Bun B quant à lui pose sur « Sho’ Nuff », apportant plus de cachet à cet opus déjà fortement crédible, de même que Raekwon sur « One Thing », mais dont les présences répétées en featuring finissent par lasser, avec cette impression de toujours entendre le même couplet. Il ne faut pas oublier non plus la clique State Property, représentée par Beanie Sigel, Young Chris et Omilio Sparks.

The Stimulus Package est à n’en point douter une des sorties majeures de 2010. L’alchimie entre Freeway et Jake One se précise au fil d’écoutes répétées, le premier est la constance incarnée, progressant au niveau du flow et des textes qui sont sa réalité, le second en sélectionnant de meilleurs instrus que sur son album perso, jusqu’à la superbe outro qui incite à mettre l’album en mode repeat.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Milton Furrer dit :

    I don’t usually reply to posts but I will in this case, great info…I will bookmark your site. Keep up the good work!

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Thx, I hope you haven’t any problems with translators!

      J'aime

  2. Mobali dit :

    Très bon le projet !!! J’adore également l’album entier en version instru – The Stimulus Package (Instrumental Version)

    J'aime

  3. plb dit :

    Gros gros gros album , beaucoup de tueries « Never Gonna Change », « Stimulus Outro », « One Thing », « Microphone Killah », le style de Jake One s’adapte bien au flow de Freeway
    Seul le son avec Birdman aurait pu etre évité a mon humble avis
    Pour l’instant c’est l’album de l’année (sauf si le Transatlantic prouve le contraire :p)

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.