Nas « Stillmatic » @@@@½©


Chez cette personne, on peut beaucoup apprécier Nas le rappeur de génie et à contrario très peu Nasir Jones, l’homme, la personnalité parfois contradictoire, distante et manquant d’humilité. Depuis son grand classique Illmatic (lire la chronique), la fine plume de Queensbridge s’était un peu reposée sur ses lauriers et partait un peu à la dérive….

Warren G « Return of the Regulator 2002 » @@@½


Tout comme Nas avec ‘StillMatic’, le rappeur-producteur Warren G a voulu l’année 2001 faire un retour à la source en voulant s’inspirer de son tout premier album et classique ‘Regulate … G Funk Era’ avec ce 4e album au titre révélateur, ‘Return Of The Regulator’. Don’t call it a come back, Warren revient derrière les…

Busta Rhymes « Genesis » @@@@½


Chaque année depuis 1996, Busta Rhymes sortait coup sur coup un disque solo de haute teneur, ce qui lui permettait de rester constamment dans les charts et parmi le top10 des rappeurs new-yorkais. Hélas ‘Anarchy‘, sorti dans les dernier rayons de soleil du XXe siècle, n ‘a pas fait l’unanimité. Trop avant-gardiste ou trop décalé? Là…

Kelis « Wanderland » @@@@@


À défaut de pouvoir défendre le premier album des Clipse (Exclusive Audio Footage) scrappé par la major Elektra, le duo de choc des Neptunes maintiennent la mise sur orbite de l’égérie du label Star Trak Kelis avec cet OVNI (ou plutôt OMNI pour Objet Musical Non Identifié) qu’est Wanderland. Fermez les yeux et imaginez Kaleidoscope…

Ja Rule « Pain is Love » @@@½


Après la révélation avec un Venni, Vetti, Vicci relativement hardcore, le rappeur du Queens qui scandait « Holla Holla » Ja Rule a opéré en 2000 avec Rule 3:36 un virage à 90° en truffant ce second album de singles cross-over rap/r&b (« Between Me and You« , « Put It On Me« , « I Cry« …). L’objectif affiché était clair de ce troisième…

Jay-Z « The Blueprint » @@@@@


11 Septembre 2001. Des millions de gens assistaient impuissants à l’effondrement de deux grands monuments new-yorkais en direct à la télévision. C’était le jour de sortie de The Blueprint, malheureusement éclipsé par ces tragiques événements qui ont marqué le monde entier. Personne ne se doutait ce jour-là que ce cinquième album de Jay-Z marquerait autant la…

Kurupt « Space Boogie : Smoke Oddessey » @@@@½


Valeur sûre de la Westcoast et membre influent du DPGC, Kurupt est vu par certains comme l’un des meilleurs lyriciste de sa côte. A la tête de son propre label Antra, il sort un troisième disque novateur mais toujours aussi gangsta, ‘Space Boogie : Smoke Oddessey‘. Pour faire aussi fort que ‘Tha Streetz Iz A Mutha‘,…

N*E*R*D « In Search Of… » @@@@½


Pour beaucoup, The Neptunes ont débuté à la fin des années 90 avec le premier album de Kelis (‘Kaleidoscope‘) et quelques tubes rap novateurs pour NORE (« SuperThug« ), Jay-Z (« I Just Wanna Love U« ), Ol’ Dirty Bastard (« Got Ur Money« ), Mystikal et j’en passe… Mais Pharrell Williams et Chad Hugo étaient là depuis très longtemps ! À…

P Diddy & The Bad Boy Family « The Saga Continues… » @@@@


Période de crise chez Bad Boy Records. La débâcle a commencé lorsque Mase s’est retiré du rap game à la surprise générale l’été 1999 pour s’adonner à la vie pastorale alors qu’il venait tout juste de sortir son second album. Quant au second album de Puff Daddy (‘Forever‘) sorti cette même année, c’était la goutte…

2Pac « Until The End of Time » @@@@


La mort de 2Pac a longtemps été une grande énigme. Il y a de quoi rester subjugué : après un premier double album posthume ‘R U Still Down ? (Remember Me)‘ et ‘Still I Rise’ avec son posse les Outlawz, le mythe se perpétue avec ce second double-disque au titre énigmatique : ‘Until The End Of…

Jay Dee aka J Dilla « Welcome 2 Detroit » @@@@1/2


De 1995 à 2000, Jay Dee s’est solidement construit un nom dans le milieu rap, de groupes en mouvances et inversement. Jeune beatmaker au potentiel exponentiel, il intègre The Ummah, le pool de production de Native Tongues composé de Ali Shaheed Muhammad et Q-Tip, et produit avec eux Beat, Rhymes & Life et The Love…

Missy Elliott « Miss E… So Addictive » @@@@@


Quand on dit « Missy Elliott », on pense génie créatif, ingéniosité, textes sexuellement métaphoriques, son producteur et ami de toujours Timbaland, et bien plus encore. Après deux disques adulés par la critique et les clubs, Missy remet ça à l’aube du troisième millénaire avec une onde de choc, son troisième opus, ‘Miss E… So Addictive’. Au top de…