Saga x Thelonious Martin « Molotov » @@@@


C’est toujours dans le hip-hop indie qu’on y trouvera les meilleurs collab LPs. Le succès de Run The Jewels, improbable mais ô combien explosive combinaison de Killer Mike et El-P, n’en est qu’une preuve supplémentaire. Et une flopée s’en préparent encore. Dans un esprit similaire aux RTJ sur le fond et musicalement différent sur la forme,…

« The Land » soundtrack @@@@


J’ai remarqué récemment que bien souvent, je chronique des bandes originales de films que je n’ai jamais vu. Pas que les films en soi ne m’intéressent pas, peut-être que je suis moins cinéphile que beaucoup. Pour revenir à The Land, ce long-métrage à petit budget figure au casting Erykah Badu et Machine Gun Kelly (abrégé…

Mistah F.A.B. « Son of a Pimp, part 2 » @@@@


Voici la suite que personne n’attendait de Son of a Pimp qui a fait connaître il y a onze ans ce cher Mistah FAB comme un représentant majeur de la Bay Area, mais sans doute que certains se rappellent mieux de notre ballplayer son Baydestrian en 2007 en plein boom du mouvement Hyphy. Depuis le rappeur d’Oakland…

Gangrene « You Disgust Me » @@@½


Le duo intercostal de rappeurs/producteurs ont trouvé refuge cette année chez Mass Appeal, le label de Nas (faut-il encore le rappeler?). Après la soundtrack Welcome to Los Santos, la venue d’un nouvel album des Gangrene n’était pas un secret. Parce que jamais deux sans trois hein! L’album s’appelle You Disgust Me et voilà ce que…

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse…

Fashawn « The Ecology » @@@@½


Chanceux, Fashawn, d’avoir été choisi par Nas pour figurer sur son label Mass Appeal? Probablement que oui, mais c’est surtout reconnaître le talent fou du rappeur de Fresno, en Californie, lui qui a longtemps gravité autour d’autres grands noms du rap comme Evidence (Dilated People) et les producteurs Alchemist et DJ Exile (Aloe Blacc, Blu,…)….

Fashawn + Alchemist « FASH-ionably Late » [EP] @@@@


Retards, ajournements, délais prolongés… La sortie de The Ecology de Fashawn n’a pas échappé à ces aléas. Pour l’heure, on n’a vu que les belles couleurs du très bon premier single « Golden State of Mind » avec Dom Kennedy. Signes d’impatience, coups d’oeil au calendrier… Cette attente peut toutefois  devenir positive si elle en suscite davantage :…

Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@


Huit ans qu’un de nos groupes de rap favori n’avait pas publié d’album, cela commençait à faire sérieusement long. Depuis 2006 et leur dernier album en major 20/20, les membres des Dilated Peoples ont entamé des carrières en solo avec plus ou moins de succès, celle d’Evidence ayant connu un grand intérêt. EV aillant sorti…

Blu « Good to be home » @@@½


Cela faisait un bail que Blu n’avait pas sorti un projet solo, si on se base sur les premiers leaks de NoYork. C’est pourquoi le MC de couleur a mis les bouchées double avec Good to be Home (Nature Sounds). Vous avez bien lu : double ration de raps, de samples et de featurings.

Step Brothers « Lord Steppington » @@@@½


Le millésime rap 2014 commence fort, très fort, avec notre duo Step Brothers. Cela faisait des mois, que dis-je, quelques années que les vieux frères Alchemist et Evidence (Dilated People) devaient nous pondre un album collaboratif, depuis le temps qu’ils se côtoient !

Murs x Fashawn « This Generation » @@@½


Les albums collaboratifs entre deux voire plusieurs rappeurs deviennent de plus en plus monnaie courante dans un milieu qui a besoin d’unité. Ce n’est sans doute pas la première, ni la dernière fois que je fais cette remarque. Mais autant on constate chaque mois dans les bacs des albums de ce genre, on est toujours…

The Alchemist « Russian Roulette » @@@½


The Alchemist est déjà de retour avec Russian Roulette, un projet qui se place dans la continuité de Vodka & Ayahuasca de Gangrene (le duo qu’il forme avec Oh No) sorti en ce début d’année 2012. Visiblement il en resté sur la partie ‘vodka’ de la chose avec ce délire russkoff. On voit bien également que travailler aux…

Planet Asia « Black Belt Theatre » @@@@


Je dois l’admettre, je ne suis pas très assidu quant aux sorties de Planet Asia. Le dernier album que j’ai écouté de lui avant ce Black Belt Theatre était le très très bon Pain Language avec DJ Muggs qui date de 2008. Il fait partie du cercle fermé des meilleurs lyricistes de la westcoast mais…

9th Wonder « Wonder Years » @@@@


Cela fait depuis 2007 que Wonder Years est en préparation. Une éternité pour les aficionados du producteur révélé à travers les Little Brother, mais qui se sont tout de même satisfaits de ses albums collaboratifs avec Buckshot, Murs, Jean Grae ou encore David Banner. Il semblerait que ce soit sa réconciliation avec son petit frère…

EV « I don’t need love » @@@@½


Je voulais à tout prix en parler de ce free album d’Evidence mais je ne savais pas comment en parler, je ne savais pas quoi dire tellement c’est… J’ai écouté cet album en streaming par pur intérêt et j’ai été soufflé par ce brillant essai. Le concept de I don’t need love est bien plus…

Gangrene (The Alchemist + Oh No) « Gutter Water » @@@½


Ça a commencé comme ça. The Alchemist cherchait à rencontrer Madlib pour bosser ensemble et à la place il tombe sur son frère cadet Oh No. Quelques spliffs plus tard, les deux beatmakers-qui-font-aussi-du-rap accordent leurs ondes et forment Gangrene. Et pis voilà. Pis donc leur premier extrait des Gangrene (« Act’s of Violence », Ndr) débarque sur…

Exile « Radio – AM/FM » @@@@


Ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas Exile, c’est juste très dommage que vous soyez passé à côté de Below the Heavens de Blu et Boy Meets World de Fashawn qu’il a produit. Tant pis si vous ignorez également qu’il a lancé sa carrière de producteur avec l’auteur de « I Need A Dollar…

U-N-I & Ro Blvd  » Love Supreme 2.0  » @@@@


Printemps 2009, j’avais découvert et vous avais fait découvrir le hipster-hop westcoast des U-N-I & Ro Blvd avec A Love Supreme (lire la chronique). Un an plus tard, alors que certains observateurs commencent à remettre en question l’ampleur du phénomène autour des hipsters dans le rap, les U-N-I passent aux choses sérieuses et publient chez…