Exile « Radio – AM/FM » @@@@


Ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas Exile, c’est juste très dommage que vous soyez passé à côté de Below the Heavens de Blu et Boy Meets World de Fashawn qu’il a produit. Tant pis si vous ignorez également qu’il a lancé sa carrière de producteur avec l’auteur de « I Need A Dollar ».

Les autres, plus spécialistes, reconnaissent dans ce producteur un talent unique et beaucoup d’originalité. Moi-même son album Dirty Science tient une place toute particulière dans ma disco. La présente chronique concerne la version triplement alternative de son dernier opus Radio. Pourquoi ‘triplement’ : primo parce qu’il s’agit d’un projet de remixes; secundo, on peut parler d’un album de hip-hop alternatif; tertio, certains morceaux existent en trois versions.

Prenez la première piste qui vient, « It’s Coming Down ». Elle apparaît en trois variantes, une remixée par Shafiq Husayn, une par Knxledge (toutes deux instrumentales) et celle avec les Step Brothers (le super-duo formé d’Alchemist et Evidence). Idem pour « In Love », elle co-existe aussi en triple, à chaque fois très différentes les unes des autres (avec une préférence pour le remix jazzy de Milo1), et « Popular Control » en quatre versions! Samyam en a fait un instru fumeux, il y a un remix limite dubstep de Free The Robots, une purement électro par Ruckazoïd et finalement une rappée avec The Grouch et Eligh, au choix.

L’atmosphère singulière de Radio AM/FM se situe dans une dimension electro-jazz expérimental, quelque fois abstract hip-hop… d’où le terme de « alternatif » qui me revient systèmatiquement pour qualifier ce style (bien que la définition soit loin d’être claire). Les mélomanes passeront des moments de délice auditif, à apprécier la recherche des sonorités très travaillées. Les férus de hip-hop ne sont pas oubliés, ils trouveront leur bonheur l’aérien « So We Can Move » avec Co$$ et le compère Aloe Blacc, « Megamix » avec Blame One, Fashawn, Big Tone (sur un instru-mix comme son nom l’indique)… et « We’re All In Power » avec Evidence et Krondon. Oh, et ce très agréable « Love Line » avec Blu, j’adore… Exile a rassemblé un beau plateau de la petite scène de la face cachée de la côte ouest.

Les oreilles préférant les ambiances feutrées seront sûrement ravies d’entendre la voix veloutée de J.Mitchell sur la sophistiquée « Summer Song », pleine de petits bruitages amusants, et la présence de Muhsinah interprétant « Stay Here ». Ces sons très spés passent confortablement, comme tout le reste. Celui qui me parle de musique trop fermée ou élitiste peut consulter un ORL…

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Soul Brotha dit :

    Le remix de Clutch Hopkins me fout des frissons. Il y a aussi d’autres très bons truc (celui de Milo1, le morceau avec Blu, le « Megamix » etc).

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.