Archives du mot-clé Alchemist

Sean Price « Imperius Rex » @@@@


Le 8 Aout 2015, nous apprenions à notre grande stupeur la disparition du rappeur de Brownsville et membre du Boot Camp Clik, Sean Price, parti dans son sommeil alors qu’il n’avait que 43 ans. Deux ans plus tard, jour pour jour, Duck Down Records sort en avant-première sur les plateformes digitales Imperius Rex, contenant des enregistrements de celui qu’on considérait comme le meilleur MC underground vivant. Enfin, le successeur à Mic Tyson paru en 2012, autrement dit il y a une éternité! là où repose désormais Sean P. César est mort, longue vie au roi des singes !

Lire la suite Sean Price « Imperius Rex » @@@@

Action Bronson « Blue Chips 7000 » @@@@


Ça y est, l’été se termine, c’est la rentrée, et déjà la grisaille, snif. C’est l’heure, qui sonne toujours trop tôt, de sortir l’haleine fraîchement mentholée pour renifler les gaz d’échappement, de regoûter à la promiscuité des transports en commun en odorama, avant d’être entouré des parfums de café des camarades ou collègues mal réveillés. Et alors, qu’on s’isole phoniquement avec les nouveautés rap afin de fuir cette réalité qui nous paraît un peu nauséabonde, il y a soudain ce fumet de food-truck qui nous attire irrémédiablement. Cette bonne odeur qui fait saliver et flatte les narines, elle vient de Blue Chips 7000, le fat come-back de notre rappeur rouquin préféré, Action Bronson. Et putain, c’est délicieux!

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

« The Good Book vol.2 » by The Alchemist & Budgie @@@@½


Les producteurs Budgie et Alchemist ont livré cet été le second volume de The Good Book. Ce double-album semi-instrumental agrémenté d’un casting 4 étoiles a été mon coup de coeur de l’été, avec 45 pistes (!) à écouter religieusement.

Lire la suite « The Good Book vol.2 » by The Alchemist & Budgie @@@@½

Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@


Alleluia, King Kendrick est revenu parmi nous avec son troisième album chez Aftermath. Dayumn! D’accord, le rendu final n’a pas la gueule de la tracklist inventée par un fan promettant un orgasme auditif avec des noms comme Kanye West, Q-Tip, Andre 3000, Thundercat et D’Angelo, aucun de ces noms n’y figure. Faut se l’avouer, cette hypothétique tracklist nous avait tous surexcités peu après l’extrait « Heart 4 » qui nous donnait un mystérieux rendez-vous pour le 7 Avril, rendez-vous qui fut ajourné au vendredi suivant, le 14.

Illustré par cette pochette semblable à une couv’ de magasine, DAMN. a été, le jour même de sa sortie, aussitôt sacralisé (le terme ‘classique’ était déjà lâché sur les RS) et fait l’objet de théories (pas si farfelues soit-dit en passant) autour d’un possible second album (parce que GOD/DAMN, DAMN/NATION), ce qui en soi n’a plus rien d’impossible en 2017. Pour mettre les choses au clair, l’intéressé a réfuté cette possibilité. Et tant qu’à mettre les choses au clair, ‘Damn’ ne se lit pas au sens du juron (« mince », NdT), il a fallu lire les récentes interviews de monsieur Lamar qui expliquait que la religion était l’élément central de ce nouvel opus pour comprendre que le titre se lit par « damné », « satané ». Être Kendrick, marcher sur ce destin extraordinaire, ce n’est pas simple.

Lire la suite Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@

Your Old Droog « PACKS » @@@@½


Vous vous rappelez de ce gars qui avait fait le buzz avec sa mixtape éponyme en 2014 parce que tout le monde a cru que c’était Nas sous un autre nom? He ben le voilà qu’il récidive avec un premier album hip-hop underground purement Eastcoast comme on n’en fait plus. Your Old Droog, pour vous servir.

Lire la suite Your Old Droog « PACKS » @@@@½

Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@


Prodigy est un indécrottable personnage du paysage rap Eastcoast. L’infâme soldat vétéran des Mobb Deep est encore et toujours là, underground, micro et plume en mains, le flow empestant les fragrances de caniveaux du Queens. Le succès de l’album des vingt ans The Infamous Mobb Deep et la tournée qui a suivi ont merveilleusement témoigné de l’estime intact pour lui et son comparse Havoc. Mais des deux, c’est encore et toujours lui qu’on va préférentiellement écouter en premier. Le voilà qu’il revient avec son premier album solo depuis quatre ans au moins, Hegelian Dialectic: The Book of Revelation, avec plein de choses sur la conscience à nous dévoiler.

Lire la suite Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@

French Montana « MC4 » @@@½


Le 14 Octobre 2016 devait sortir normalement officiellement, MC4 de French Montana, après un report de deux mois depuis celle de la sortie initiale prévue le 19 Aout dernier. Et finalement, décision a été prise d’annuler sa sortie. Hein?!? Dans ce rebondissement pas trop cool, French a presque réinventé le bootleg, vous savez ces copies vendues sous le manteau.

Lire la suite French Montana « MC4 » @@@½

Danny Brown « Atrocity Exhibition » @@@@


Que ça a été long d’attendre le successeur de Old. Cet opus-ci nous avait permis de diagnostiquer trois ans plus tôt à quel point Danny était bipolaire et complètement tordu, que ce soit dans ses textes ou les choix d’instrumentaux. Le rappeur de Detroit n’a pas peur des excès tant qu’il reste en vie pour rapper des trucs de ouf. Cette fois avec Atrocity Exhibition, qui sort chez Warp et non plus Fool’s Gold, mister Brown pousse le bouchon un peu plus loin.

Lire la suite sur SURLmag.fr →

Reks « The Greatest X » @@@@


La preuve que Reks est un rappeur que l’on omet parfois de lister, on parle là de son quatrième album connu parmi neuf efforts produits. Mais quel effort! Comme d’habitude, il sert du très lourd et c’est fort dommage s’en priver. Cette fois n’attendez rien d’autre de cette bête de MC qu’à rassasier votre appétit d’ogre pour une entrecôte grillées 500 grammes de hip hop Eastcoast underground, sachant qu’une deuxième pièce vous attend juste derrière. Vous l’avez compris, The Greatest X est un double-album.

Lire la suite Reks « The Greatest X » @@@@

ScHoolboy Q « Blank Face LP » @@@@


Parmi les Black Hippy, il y a d’abord Kendrick Lamar, l’intello de Compton et protégé de Dr Dre, celui qui tire le groupe, le label TDE et le rap tout entier vers le Haut; Jay Rock, le tHug pur jus originaire de Watts qui démarre ses couplets sans vaseline; Ab-Soul, le poète emo-street de Carson cacHé derrière des verres à la Eazy-E; et enfin l’Homme au bob, la personnalité qui nous intéresse particulièrement ici, ScHoolboy Q, le bandit carburant à la lean qui nous vient de Hoover Street.

Lire la suite sur SURL Mag →

Havoc x Alchemist « The Silent Partner » @@@@


Havoc est sans aucun doute le rappeur-producteur le plus injustement sous-estimé dans ce rap game. Pourtant on sait tous de quoi cet enfoiré est capable, et ce depuis de longues années. Durant toute sa carrière, il a été le producteur des Mobb Deep et malgré des qualités indéniables au micro, il demeurait dans l’ombre du sombre Prodigy.

Il crée néanmoins un petit événement en 2007 en livrant son premier solo The Kush mais récolte peu de lauriers. 2013 il se relance avec 13 mais repasse sous les radars avec sa suite 13 Reloaded. Il produit de temps en temps pour d’autres, son dernier fait d’arme étant une co-production sur The Life of Pablo de Kanye West mais pas de quoi se vanter, H fournit l’instru et compte les dollars. Avec ce cinquième disque produit par Alchemist, H rectifie le tir en se concentrant sur le rap.

Lire la suite Havoc x Alchemist « The Silent Partner » @@@@

Westside Gunn « FLYGOD » @@@@@


FLYGOD est l’album rap du mois de Mars et personne ne l’a vu venir. Westside Gunn est-il la nouvelle sensation new-yorkaise? Presque, puisqu’il est originaire de Buffalo et exilé à Atlanta. Ce qui explique les caractéristiques de l’album et son style Eastcoast à l’ancienne à mort. Bref, peu importe d’où il vient et comment il en est arrivé là, Westside Gunn fait sensation.

Lire la suite Westside Gunn « FLYGOD » @@@@@

Spitta Andretti « The Carrollton Heist » (produced by Alchemist) [mixtape] @@@@


Quand Curren$y est lancé, il est difficile de l’arrêter. Il emmagasine les EPs, mixtapes et albums comme des kilomètres en voiture avec pour seule pause l’arrêt à la pompe. Il venait de sortir au dernier trimestre 2015 son second album en major Canal St. Confidential et là en Janvier ce très bon EP 6-titres The Ownerz Manual entièrement produit par des Cool & Dre qui ont déniché de belles trouvailles jazz-funk et soul/r&b pour l’occasion.

Amoureux d’automobiles qu’il est, Spitta Andretti diffuse le jour de la St Valentin sa seconde collaboration avec Alchemist, The Carrollton Heist. Les auditeurs qui avaient saignés Covert Coup il y a cinq ans déjà ne vont pas être déçus du voyage. Jet Life, *tanana nanaaa*…

Télécharger The Carrollton Heist produit par The Alchemist →

Lire la suite Spitta Andretti « The Carrollton Heist » (produced by Alchemist) [mixtape] @@@@

50 Cent « The Kanan Tape » [mixtape] @@@@


Est-ce qu’on peut dire que 50 Cent a touché le fond? Son album Animal Ambition (son premier depuis la fin de l’ère Interscope/Shady/Aftermath) fut un flop monumental, le retour du G Unit a fait beaucoup de bruit qu’on n’entend déjà plus, et sur le plan plus personnel, il y a eu l’épisode cette demande de faillite qui a suivi une condamnation (une affaire de sextape) qui lui a coûté sept millions de dollar. Le voilà maintenant VRP des réseaux sociaux pour les casques SMS Audio, la Vodka Effen (taquinant Puffy et son breuvage Ciroc) et une marque qui s’appelle Frigo. Du positif tout de même, puisqu’il a eu un rôle dans le film La Rage au Ventre avec Jake Gyllenhaal. Pour répondre à la question initiale, il faut d’abord écouter The Kanan Tape.

Cliquez ici pour télécharger The Kanan Tape sur datpiff

Lire la suite 50 Cent « The Kanan Tape » [mixtape] @@@@

The Game « The Documentary 2.5 » @@@@


The Game avais juré ceci : The Documentary 2 sortira en 2015. Il l’a fait, et il a sorti une semaine après le 2.5. Explication. Plutôt que de sortir un double-album, le rappeur de Compton a préféré le scinder en deux parties séparées avec une semaine d’intervalle. Stratégie commerciale ? Peu importe, l’idée n’est pas mauvaise. La crainte que l’on peut légitimement avoir avec cette seconde partie, c’est qu’elle ne contienne que des left-off de la première, or il s’avère que The Documentary 2.5 pèse autant que le 2, voire plus. Normal, avec 700 morceaux enregistrés (Game est un peu marseillais sur les bords), il était compliqué de se tromper.

Lire la suite The Game « The Documentary 2.5 » @@@@