Archives du mot-clé Krondon

DEFARI « Rare Poise » @@@½


Prof d’histoire-géo le jour, MC la nuit, voilà la vie que mène Duane Johnson, à ne pas confondre avec son homonyme d’acteur bodybuildé. Vous connaissez certainement mieux ce californien sous le pseudo de DEFARI, pilier (de comptoir) du Likwit Crew, et proche des Dilated Peoples. Cela faisait dix années, oui dix ans au moins, depuis Street Music produit par Evidence, que le rappeur n’avait pas repris son activité nocturne. Cette fois, c’est plus indépendant que jamais, et même sans label mais toujours produit par Evidence, que Defari reprend le micro avec Rare Poise. Allez, on prend deux shots de ristrettos et on y va.

Lire la suite DEFARI « Rare Poise » @@@½

Polyester the Saint « American Muscle » @@@@


En voilà une très bonne de surprise, et qui tombe à pic pour la saison estivale, et peut-être l’été indien et les nuits plus longues. Le nom de Polyester (avec ou sans the Saint) ne vous parle pas forcément, à moins d’en connaître un rayon en matière de rap westcoast. Lui en tout cas, il en est un de fin connaisseur. Cet artiste de L.A. et fondateur de son propre label Hellagood Records a collaboré pour de nombreux artistes, allant de Dom Kennedy à U-N-I, Pac Div  à Too $hort, E-40, ou bien encore J*DaVeY et les Sa-Ra. Allons faire un tour avec American Muscles pour voir, qui n’est pas son premier coup d’essai, mais à son cinquième.

Lire la suite Polyester the Saint « American Muscle » @@@@

White Boiz (Krondon + Shafiq Husayn) « Neighborhood Wonderful » @@@@


Les White Boiz sont un super-duo comprenant le rappeur Krondon (du Strong Arm Steady) et le chanteur-producteur Shafiq Husayn (Sa-Ra Creative Partners). Cela fait plus d’un an et demi, à peu près, que leur joint-project dans les cartons de chez Stones Throw. Lorsque j’ai eu la chance d’interviewer Krondon (parfois orthographié KRNDN) pour Now Playing Mag, ce dernier avait évoqué ce projet en Février 2014 alors qu’il était quasi bouclé.

Lire la suite White Boiz (Krondon + Shafiq Husayn) « Neighborhood Wonderful » @@@@

Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@


Huit ans qu’un de nos groupes de rap favori n’avait pas publié d’album, cela commençait à faire sérieusement long. Depuis 2006 et leur dernier album en major 20/20, les membres des Dilated Peoples ont entamé des carrières en solo avec plus ou moins de succès, celle d’Evidence ayant connu un grand intérêt. EV aillant sorti plusieurs projets chez le label indie hip-hop Rhymesayers (son album Cats & Dogs et Lord Steppington avec Alchemist), il rameute ses deux vieux amis DJ Babu et Rakaa Iriscience pour un cinquième album synonyme de maturité.

Lire la suite Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@

Dom Kennedy « Get Home Safely » @@@@


Lyon, le 26 Octobre. Cela fait une dizaine de jours que les températures dépassent les 20°C avec de très beaux rayons de soleil, c’est-à-dire depuis que Get Home Safely du rappeur californien Dom Kennedy tourne dans l’iPod. Coïncidence ?… Nul ne le sait, mais la météo très douce conjuguée à du bon son en provenance de la Westcoast est un heureux concours de circonstance.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

 

Lire la suite Dom Kennedy « Get Home Safely » @@@@

KRNDN « Everything’s Nothing » @@@@


Krondon le membre albinos du Strong Arm Steady, ré-orthographié KRNDN, prend sa route en solo avec Everything’s Nothing, un projet gratuit qu’il considère lui-même comme son premier album solo. L’occasion pour lui de commencer un nouveau départ en affichant une identité musicale neuve et très contemporaine.

Lire la suite KRNDN « Everything’s Nothing » @@@@

Murs x Fashawn « This Generation » @@@½


Les albums collaboratifs entre deux voire plusieurs rappeurs deviennent de plus en plus monnaie courante dans un milieu qui a besoin d’unité. Ce n’est sans doute pas la première, ni la dernière fois que je fais cette remarque. Mais autant on constate chaque mois dans les bacs des albums de ce genre, on est toujours impatient de voir ce que telle ou telle association va donner, d’autant plus que This Generation entre Murs et Fashawn qui sort chez Duck Down Records n’avait rien de prémédité. Une surprise jusqu’au bout?

Lire l’interview de Fashawn sur Now Playing →

Lire la suite Murs x Fashawn « This Generation » @@@½

The Quakers « Quakers » @@@@


Le label Stones Throw nous gratifie d’une des sorties less plus intéressantes du moment. À force c’en devient quasiment un pléonasme. Le nom de cet album éponyme, Quakers, est d’ailleurs très bien trouvé, doublé d’une pochette très évocatrice : le béton tremble parce que l’underground gronde pour arriver à la surface ! Pour résumé le concept : Geoff Barrow des Portishead, son ingénieur du son et Ashley Anderson alias Katalyst ont réalisé 41 beats et composé avec une trentaine de MCs. Dernier argument : les instrumentaux ont été repris pour la bande-son du film de Banksy Exit Through the Gift Shop.

Lire la suite The Quakers « Quakers » @@@@

Planet Asia « Black Belt Theatre » @@@@


Je dois l’admettre, je ne suis pas très assidu quant aux sorties de Planet Asia. Le dernier album que j’ai écouté de lui avant ce Black Belt Theatre était le très très bon Pain Language avec DJ Muggs qui date de 2008. Il fait partie du cercle fermé des meilleurs lyricistes de la westcoast mais dont le principal défaut ne provient pas de lui mais des instrumentaux qui garnissent ses albums. Peut-être que si ses albums étaient mieux produits, le MC de Fresno talonnerait Evidence sur la scène Left Coast. Black Belt Theatre mise sur les featurings plutôt que les producteurs indie connus (deux prods d’Oh No, une de Khrysis) et pourtant, dire que j’aurai eu le malheur de passer à côté.

Lire la suite Planet Asia « Black Belt Theatre » @@@@

M-Phazes « Phazed Out » mixed by DJ Rhettmatic [mixtape] @@@½


M-Phazes fait partie de ces producteurs hip-hop underground très appréciés mais relativement méconnus par rapport à d’autres beatmakers comme Oddisee et Illmind. C’est pas faute d’avoir pourtant produit pour Masta Ace, Talib Kweli, Pharoahe Monch ou encore Edo G ces deux dernières années. D’où l’idée pour M-Phazes de montrer son savoir-faire avec des beats de son invention mais sous forme d’une mixtape, Phazed Out, mixée par DJ Rhettmatic.

Lire la suite M-Phazes « Phazed Out » mixed by DJ Rhettmatic [mixtape] @@@½

Evidence « Cats & Dogs » @@@@½


Deux scènes rap coexistent en Californie. La scène dite communément Westcoast, que tout le monde connaît, et l’autre, parfois injustement laissée pour compte, la Left Coast. Plusieurs groupes ont émergé de cette scène-là dans les années 90, comme les Pharcyde, Jurassic 5 et évidemment les Dilated People qui a révélé Evidence, Rakaa Iriscience et DJ Babu.

Ce trio en a parcouru du chemin, que ce soit ensemble ou séparément, à passer de l’ombre à la lumière pour retourner dans l’ombre. Des trois, Evidence est sans doute celui qui le plus cumulé de kilomètres de rimes et de tours de platines, en avançant à son rythme.Il a fallu presque trois ans pour Mr Slow Flow, son autre surnom, pour la préparation de son second solo Cats & Dogs chez Rhymesayers Ent.

Lire la suite Evidence « Cats & Dogs » @@@@½

Strong Arm Steady « Arms & Hammers » @@@½


Vous pensiez que The Greatest Story Story Never Told de Saigon était l’un des disques de rap le plus anticipé après Detox? Ce n’est pas tout à fait vrai, c’était en oubliant Arms & Hammers du Strong Arm Steady dont les premières spéculations ont débuté en 2004. Les SAS sont alors menés par le MC Westcoast et présentateur de Pimp My Ride Xzibit, qui les expose sur son album Weapons of Mass Destruction.

Mais ne voyant aucun projet aboutir, Phil Da Agony, l’albinos Krondon et Mitchy Slick se séparent de Mr X to the Z en 2006. Il s’en est passé des choses depuis. En théorie ce devait être leur premier album, c’est en fait leur troisième (en suivant la chronologie de leur discographie en considérant le street-album Deep Hearted paru chez Nature Sounds en 2007). Et cet album n’aurait probablement pas vu le jour si Talib Kweli leur avait pas offert une seconde chance en signant le tiercé sur sa structure Blacksmith.

Lire la suite Strong Arm Steady « Arms & Hammers » @@@½

Exile « Radio – AM/FM » @@@@


Ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas Exile, c’est juste très dommage que vous soyez passé à côté de Below the Heavens de Blu et Boy Meets World de Fashawn qu’il a produit. Tant pis si vous ignorez également qu’il a lancé sa carrière de producteur avec l’auteur de « I Need A Dollar ».

Les autres, plus spécialistes, reconnaissent dans ce producteur un talent unique et beaucoup d’originalité. Moi-même son album Dirty Science tient une place toute particulière dans ma disco. La présente chronique concerne la version triplement alternative de son dernier opus Radio. Pourquoi ‘triplement’ : primo parce qu’il s’agit d’un projet de remixes; secundo, on peut parler d’un album de hip-hop alternatif; tertio, certains morceaux existent en trois versions.

Lire la suite Exile « Radio – AM/FM » @@@@

Strong Arm Steady « In Search of Stoney Jackson » @@@@


Ça y est, c’est fait : après six années d’attente, de spéculations, d’ajournements, de changements de configurations, de labels, les hip-hopeurs peuvent pousser un ‘ENFIN’ de soulagement. Bon manifestement ce n’était pas ce qui était prévu au départ. Alors qu’on s’impatientait au sujet de leur Arms & Hammer chez Black Smith (label de Talib Kweli), c’est un tout autre projet qui s’offre à nous, et très intéressant à première vue : un album entièrement produit par Madlib et publié chez Stones Throw. In Search of Stoney Jackson est le premier LP officiel des Strong Arm Steady.

Lire la suite Strong Arm Steady « In Search of Stoney Jackson » @@@@

Evidence « The Layover EP » @@@@+1/2


Après l’atterrissage applaudi de The Weatherman LP, Evidence n’a pas attendu de prendre son mal en patience pendant une longue correspondance pour s’occuper, et nous occuper tant qu’à faire. Métaphorique dans son concept, The Layover EP (‘layover’ signifie ‘escale’ en anglais) serait la phase transitoire entre son précédent et son futur album qui devrait se nommer Cats & Dogs, ainsi qu’un autre projet de collaboration avec son homie Alchemist. Ce juste milieu sponsorisé par la compagnie Decon reprend certains éléments météorologiques de Weatherman LP et annonce les destinations artistiques qui seront suivies sur ses prochains disques, avec en plus un équipage de haut vol et des pilotes de ligne ralliant la Côte Ouest à la Côte Est.

  Lire la suite Evidence « The Layover EP » @@@@+1/2