Polyester the Saint « American Muscle » @@@@


En voilà une très bonne de surprise, et qui tombe à pic pour la saison estivale, et peut-être l’été indien et les nuits plus longues. Le nom de Polyester (avec ou sans the Saint) ne vous parle pas forcément, à moins d’en connaître un rayon en matière de rap westcoast. Lui en tout cas, il en est un de fin connaisseur. Cet artiste de L.A. et fondateur de son propre label Hellagood Records a collaboré pour de nombreux artistes, allant de Dom Kennedy à U-N-I, Pac Div  à Too $hort, E-40, ou bien encore J*DaVeY et les Sa-Ra. Allons faire un tour avec American Muscles pour voir, qui n’est pas son premier coup d’essai, mais à son cinquième.

Et ça commence doucement, dans le sens « avec douceur », avec le morceau d’introduction « Top Back » qui donne envie de cruiser fenêtres ouvertes dès que le soleil croise l’horizon. Chants mélodieux, instru so smooth, bienvenue en Californie, l’album est destiné à nous plaire. Quand un album rap westcoast provoque cet cet effet, c’est généralement bon signe et ça se confirme avec le sexy « Drop Top« , « Under the Palm Trees » avec Jay 305, « Pinky Rings« …. La magie des synthétiseurs, la rondeur des basses, les parties chantées, tout cela peut paraître traditionnel mais bon sang quel pied! Exactement comme ce que reflète la pochette : rouler les cheveux aux vents avec une convertible qui a vingt dans le châssis, distillant les mêmes impressions qu’à ses premiers tours de roue, un parfum  authentique, un charme certain. Et pourtant les rythmiques nous rappellent bien que nous sommes en 2016 comme « Can You See Me » ou le single « On The Regular« . D’ailleurs la Camaro est modernisée par quelques équipements de tuning. Ouais je sais, les mecs et les voitures…

Polyester connaît la musique et n’a nul besoin de forcer quand il rappe. Le homie Dom Kennedy apparaît sur plusieurs titres, crédité ou non, ainsi que d’autres personnalités locales connues à l’international comme Krondon (sur « Sorry Not Sorry« ) et Bad Lucc (« Slide In« ), et de producteurs qui n’ont plus besoin de se faire connaître comme Cardo Got Wings. Le tempo invite à respecter les limitations de vitesse, seul, avec les potes ou bien accompagné. Avant tout, American Muscle est un album de young timer pour ceux qui ont un amour indéfectible pour la Californie.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s