Archives du mot-clé S1

Royce da 5’9 « Layers » @@@@


Le MC le plus dangereux de Detroit réapparaît en solo cinq ans après le moyen Success is Certain. Revenu sur les devants de la scène avec Slaughterhouse, l’EP de Bad Meets Evil avec son vieil ami Eminem et puis le projet PRhyme avec DJ Premier, Royce Da 5’9 compte bien ne pas décevoir ses fans avec Layers, avec à la production éxécutive nul autre que Mr Porter (anciennement Kon Artis des D-12). Un album qu’il considère lui-même comme « ce qui aurait dû être mon premier album ».

Lire la suite Royce da 5’9 « Layers » @@@@

R Kelly « Buffet » [deluxe] @@@½


Et voilà le… j’sais-pas-combien-tième album de Robert Kelly, le proclamé King du R&B devant l’Éternel aujourd’hui âgé de… pas loin de la cinquantaine. Dans Black Panties, son précédent album, R Kelly portait le masque de ces parties fines dans lesquelles ils rêvaient de manger des femmes comme des… « Oreo« . C’est vrai que trempé du dans lait… hum, bref. L’appétit du chanteur semble illimité, place maintenant au Buffet.

Lire la suite R Kelly « Buffet » [deluxe] @@@½

The Game « The Documentary 2.5 » @@@@


The Game avais juré ceci : The Documentary 2 sortira en 2015. Il l’a fait, et il a sorti une semaine après le 2.5. Explication. Plutôt que de sortir un double-album, le rappeur de Compton a préféré le scinder en deux parties séparées avec une semaine d’intervalle. Stratégie commerciale ? Peu importe, l’idée n’est pas mauvaise. La crainte que l’on peut légitimement avoir avec cette seconde partie, c’est qu’elle ne contienne que des left-off de la première, or il s’avère que The Documentary 2.5 pèse autant que le 2, voire plus. Normal, avec 700 morceaux enregistrés (Game est un peu marseillais sur les bords), il était compliqué de se tromper.

Lire la suite The Game « The Documentary 2.5 » @@@@

Raekwon « Fly International Luxurious Art (F.I.L.A.) » @@½


Le nom de Raekwon incite respect de plus total et unanime, celui que l’on doit au ‘chef’ du Wu-Tang Clan et auteur du classique Only Built 4 Cuban Linx et sa séquelle qui devrait acquérir ce statut, si ce n’est déjà le cas. D’une certaine manière, il a été aussi l’uns des initiateurs de ce qu’on appelle parfois le cocain rap.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Lupe Fiasco « Tetsuo & Youth » @@@@½


On ne savait plus quoi penser de Lupe Fiasco. Après deux brillants premiers albums au succès critique comme commercial, il se ramasse à plat ventre sur les deux suivants. Après ses discours de rappeur conscient plein de lucidité et d’intelligence, sa liberté d’expression se perd des propos qui ne tiennent pas la route, quelques petits coups de gueule et autres prises de bec sur Twitter qui le font passer pour un personnage soupe-au-lait. Complètement perdu dans sa tête.

Lire la suite Lupe Fiasco « Tetsuo & Youth » @@@@½

Logic « Under Pressure » [deluxe edition] @@@@½


Logic, et son premier album solo Under Pressure, pourraient être les les belles surprises rap de 2014. Ce rookie issu de la promo des Freshmen XXL 2013 se surnommant sur ses mixtapes le Young Sinatra mérite amplement la comparaison avec Kendrick Lamar. Déjà dans la cour des grands.

Lire la suite Logic « Under Pressure » [deluxe edition] @@@@½

Eminem « The Marshall Mathers LP 2 » @@@


Est-ce que vous entendez la ritournelle « guess who’s back? » Hé oui, encore lui, Eminem est de retour, pour la sixième fois au moins. On se serait un peu douté, il y a eu des signes avant-coureurs : une casquette flanquée de son E inversé sur laquelle étaient cousues les dates de sortie de ses albums dont 2013 et des concerts partout dans le monde, avec cette escale immanquable au Stade de France.

L’annonce de l’album n’a pas tardé : ce sera Marshal Mathers LP 2.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Lire la suite Eminem « The Marshall Mathers LP 2 » @@@

No Malice « Hear Ye Him » @@@@


Cet été il était prévu que le premier album solo de Pusha T se liste tranquillement dans nos iPods. Le sort en aura décidé autrement puisque My Name Is My Name est repoussé pour Octobre et par conséquent c’est son frère aîné, renommé No Malice, qui dévoile son jeu avec Hear Ye Him sorti en totale indépendance et avec ses propres moyens.  Salutations !

Lire la suite No Malice « Hear Ye Him » @@@@

Kanye West « Yeezus » @@@@


Celui qui pour beaucoup a été considéré comme un messie du rap à ses débuts en 2004 nous présente sa nouvelle « création », sa sixième si on ne compte pas Cruel Summer, Yeezus. Et c’est devenu une habitude avec chaque nouvelle sortie de Kanye West, les vagues de débats passionnés, des articles de presse plus ou moins bien renseignés, tout ces éléments médiatiques qui font que l’un des rappeurs/producteurs les plus influents de ces dernières années devient le centre du monde, en bien, ou en mal.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Talib Kweli « Prisoner of Conscious » @@@½


Attendu de longue date, bien avant même Gutter Rainbow, Prisoner of Conscious (le -ness a disparu entre temps) devait être une nouvelle pierre angulaire dans la discographie de Talib Kweli. Ambitieux sur le papier, le très réputé MC de Brooklyn nous dévoile finalement un 5e album prévisible, de qualité, mais prévisible.

Lire la suite Talib Kweli « Prisoner of Conscious » @@@½

RZA « The Man With the Iron Fists » [original soundtrack] @@@@½


La B.O. de Ghost Dog? culte. Sa sélection musicale pour Kill Bill vol.1?  culte. La B.O. d’Afro Samuraï (le premier)? culte. L’Abbé du Wu-Tang Clan est abonné aux soundtrack cultes, le choisir est l’assurance d’une bande originale qui convient à un film, culte. Celle de The Man with the Iron Fists, premier film de RZA parrainé par Tarantino avec Lucy Liu et Russell Crowe au casting, a eu droit à une attention toute particulière. Culte? Réponse: le temps le dira, mais on a un début de réponse…

Lire la suite RZA « The Man With the Iron Fists » [original soundtrack] @@@@½

Game « Jesus Piece » [Deluxe Edition] @@@


Bien des gens se demanderont si Game s’est mis en tête d’écrire un album de rap chrétien, que nenni! Jesus Piece dépeint le chemin de croix d’un gangsta rappeur croyant, celles du pécheur Jayceon Taylor, un album qu’il dédie à son frère aîné disparu dans des circonstances tragiques. Pour réunir ses partisans à l’approche du 11 Décembre 2012, date de sortie de ce cinquième album (qui pour l’anecdote devait s’appeler un temps F.I.V.E.), Game a distribué des offrandes bénévolement tous les dimanches (Sunday Service), un acte de charité qui s’est révélé positif. Parallèlement à cela, le rappeur s’est offert de la promotion gratuite en réagissant aux propos de Shyne le roi Bélize, sans y voir un conflit entre convictions religieuses différentes. Un Amen à Interscope pour cette dernière Ostie.

Lire la suite Game « Jesus Piece » [Deluxe Edition] @@@

Xzibit « Napalm » @@@@


Comme vous j’ai fait de grands yeux ronds lorsque je me suis rendu compte que l’apparition du californien et ex-présentateur de Pimp My Ride Xzibit dans une pub pour la marque Skoda n’était pas une hallucination. Ceci coïncidait pas si étrangement avec la sortie de son septième album Napalm fin Octobre après six années d’absence.

Lire la suite sur Now Playing →

Median « The Sender » @@@@½


Ce second album de Median est un des fruits de la réconciliation entre Phonte et 9th Wonder, son édition est co-gérée par leurs labels respectifs Foreign Exchange Music et Jamla Records. Une aubaine pour ce rappeur proche des Little Brother et membre de leur Hall of Justus depuis le début que de profiter de cette nouvelle impulsion pour envoyer The Sender parmi les meilleures sorties hip-hop indie de 2011. La liste des producteurs pour terminer de vous convaincre : 9th, Kev Brown, Khrysis, le français Astronote et S1 qui a récemment collaboré avec Kanye West.

Réactualisation suite à la sortie physique de l’album le 13 Décembre 2011.

Lire la suite Median « The Sender » @@@@½

Phonte « Charity Starts at Home » @@@@


New Tigallo New Tigallo New Tigallo New Tigallo ! On a rêvé d’un album solo de Phonte Coleman, nous voilà exaucé. L’arrivée du premier album du MC charismatique des Little Brother était d’autant plus attendu depuis la séparation du groupe. Cet album, qui porte le nom de Charity Starts at Home, était bien plus anticipé que Wonder Years de 9th Wonder, avec qui il s’est heureusement réconcilié au tout début de l’année. Mieux que ça, ils se sont remis à retravailler ensemble pour cet envol en solo.

Lire la suite Phonte « Charity Starts at Home » @@@@