Archives pour la catégorie – Soul/R&B/Jazz/Funk

Thundercat presents « Drunk » @@@@½


Au début de sa modeste carrière, Stephen Bruner n’était crédité que pour ses dons de bassiste pour des artistes allant des membres des Sa-Ra à la reine Erykah Badu. Mais ça ne suffisait pas, son potentiel artistique lui réclamait de créer sa propre musique, un potentiel que ce sorcier de Flying Lotus a vu, lu et cru en lui. FlyLo le signe sur son label Brainfeeder, lui produit ses deux premiers albums apocalyptiques alors qu’une complicité s’installait entre eux deux, puisqu’ils n’ont eu de cesse de collaborer l’un pour l’autre, avec à chacune de leurs créations un émerveillement certain.

Lire la suite Thundercat presents « Drunk » @@@@½

SYD « Fin » @@@@½


Elle détenait depuis plusieurs semaines ce qui pourrait bien être, sans vouloir trop s’avancer, le meilleur album soul/r&b de l’an 2017, ce qui rendait tout le monde excité d’impatience. Elle en est navrée pour vous madame Kehlani, navrée aussi pour toi l’ami Matt Martians qui l’a doublée d’une semaine avec ta très bonne sortie solo, navrée de vous éclipser de la sorte. Mais pas désolé. Elle, la personne dont il est question, c’est la chanteuse/auteure/compositrice/DJ star du groupe The Internet : Sydney Bennett, que l’on a d’abord connue comme Syd the Kyd au sein des Odd Future, et maintenant Syd tout simplement. Avec les multiples sens que l’on peut attribuer au titre de ce premier essai en major, Fin n’est qu’un début.

Lire la suite SYD « Fin » @@@@½

Omar « Love in Beats » @@@@


Ce cher Omar Lye-Fook, qu’on appelle communément et simplement par son nom de scène Omar, sort pour la St Valentin son second album sur la structure Freestyle Records, baptisé Love in Beats. Pourquoi pas, l’indépendance. Quand on réalise que Omar Lye Fooks a démarré sa carrière d’artiste voilà 27 ans, qu’il a côtoyé les meilleurs comme les plus grands artistes soul, r&b et hip-hop de la planète (Stevie Wonder, Common, Angie Stone, les français de Hocus Pocus, Guru des Gangstarr, Lamont Dozier…), plus une décoration en tant que que membre du Most Excellent Order of the British Empire, son statut de légende urbaine de la scène soul britannique lui suffit, tant que sa musique reste de la mousse au chocolat.

Lire la suite de la chronique sur Now Playing Mag →

Matt Martians « The Drum Chord Theory » @@@@½


La chanteuse androgyne Syd The Kyd avait annoncé il y a plusieurs mois l’arrivée d’un projet solo, Fin, pour le 3 Février 2017, et vu les réactions hyper enthousiastes des internautes et du monde de la musique, il semblerait que c’était vivement souhaité. Mais c’est Matt Martians, son ami et co-fondateur de son groupe The Internet, qui l’a devancée avec The Drum Chord Theory. Les lecteurs les plus scientifiques auront reconnu dans le titre la référence la théorie des cordes. Passons à la pratique.

Lire la suite Matt Martians « The Drum Chord Theory » @@@@½

« Hidden Figures » soundtrack @@@½


Hidden Figures (Les Figures de l’Ombre en français) est un film racontant l’histoire vraie de Katherine Johnson, une afro-américaine qui a participé pour la NASA à l’élaboration de la mission Apollo 11, incarnée sur le grand écran par Taraji P. Henson (la série Empire, The Karate Kid), avec en second rôles Octavia Spencer et la chanteuse Janelle Monae dans son premier rôle sur grand écran. Pour le score du film, deux noms, et pas des moindres : Pharrell Williams et le compositeur renommé Hans Zimmer.

Lire la suite « Hidden Figures » soundtrack @@@½

Various artists « The Hamilton Mixtape » @@@@


Je voudrai vous parler de The Hamilton Mixtape parce qu’il y a pas mal de choses à en dire et fait beaucoup parler Outre-Atlantique. Pour témoigner de l’emballement autour de ce projet, il faut d’abord comprendre son origine : la comédie musicale Hamilton. Lin-Manuel Miranda, qui est à l’origine du score et cette mixtape, joue le rôle deAlexander Hamilton. La pièce inspirée de la biographie de cet homme d’état qui a vécu l’Amérique du XVIIIe siècle, et best-seller accessoirement, a connu un franc succès depuis les premières représentations en Février 2015 à Broadway, mais la conception de cette mixtape qui a inspiré ce spectacle a démarré bien avant, en 2009.

Lire la suite Various artists « The Hamilton Mixtape » @@@@

Childish Gambino « Awaken, My Love! » @@@@@


Si on nous avait déclaré très sérieusement en Janvier que Donald Glover alias Childish Gambino marquerait 2016 avec une oeuvre bien, mais alors bien au-dessus des nouveaux bébés de Frank Ocean, peut-être qu’on aurait voulu faire défiler cette affreuse année en appuyant sur ‘fast-forward’. Et si on vous disait que c’est une merveilleuse lettre d’amour à la P-Funk… ça coupe la chique n’est-ce pas?

Lire l’article en intégralité sur Now Playing Mag →

Bruno Mars « 24K Magic » @@@@


J’aurai jamais cru dire ça un jour : la funk me fait kiffer ce troisième album de ce chanteur de variété très populaire, Bruno Mars. 24K Magic, c’est son titre, est la confirmation du retour en grâce de la funk dans le grand bain tout-public. Cela fait depuis 2010 que ce genre qu’on a cru scellé à jamais avec les souvenirs des années 70 et 80 est revenu en force grâce aux labels indépendants et des artistes fabuleux comme le maître Dam-Funk.

Bruno semblait être un bon client pour surfer sur cette vague comme il l’a démontré avec son single « Treasure » extrait de Unorthodox Jukebox. Puis il y a eu ce méga-tube offert par Mark Ronson, l’incontournable « Uptown Funk » en heavy rotation pendant tout 2015, qui a permis de re-rendre la funk mainstream. Propulsé tel un homme canon jusque -au hasard, allez- la planète Mars, Bruno sort un album qui transpire la fièvre des années 80.

Lire la suite Bruno Mars « 24K Magic » @@@@

Alicia Keys « HERE » @@@½


Sept ans que je n’avais pas écouté un album d’Alicia Keys, depuis The Element of Freedom. Un bail. Depuis qu’elle a plongé dans la soupe pop en gros. Et « Girl On Fire » m’a cassé les oreilles et le morceau produit par Dr Dre était hyper décevant, forcément je n’ai pas insisté. Puis de toute façon, je la boudais depuis son union avec le producteur Swizz Beatz, c’est comme ça, na. Mais en la voyant avec son look ‘naturel’ l’espoir renaquit en moi. Comme quoi, l’image importe beaucoup et elle n’est pas trompeuse, Alicia a mis du vin de messe dans son eau bénite avec HERE.

Lire la suite Alicia Keys « HERE » @@@½

NxWorries (Knxwledge & Anderson .Paak) « Yes, Lawd! » @@@@½


Le 4 Décembre 2015 était arrivé dans la boîte aux e-lettres un lien d’écoute pour l’EP « Link Up & Suede » de NxWorries, néo-duo formé du chanteur soul du moment Anderson .Paak et du producteur Knxwledge. Cette claque arrivait après la superbe démonstration de Knxwledge avec Hud Dreeems et n’a fait qu’attiser le buzz pour Malibu, le second album d’Anderson (lien). Dix moins plus tard, l’EP se mue en LP -, baptisé Yes Lawd ! toujours chez la maison Stones Throw. Et Dieu que c’est bon !

Lire la suite sur Now Playing Mag →

D.R.A.M. « Big Baby D.R.A.M. » @@@@


Dans le flot ininterrompu de sorties de ces derniers mois, des têtes émergent d’un genre cross-over à base de trap et de soul/r&b. Il s’appellent Ty Dolla $ign, Tory Lanez, Bryson Tiller et voici le petit dernier, D.R.A.M.. Et il aime les chiens, sûrement un chouette gars. Allons voir ça avec ce Big Baby D.R.A.M.

Lire la suite D.R.A.M. « Big Baby D.R.A.M. » @@@@

Solange « A Seat at the Table » @@@@½


Deux frangines ont grimpé au sommet des charts américains dès la semaine de démarrage de cette année 2016, une première historique. Et cet exploit, on le doit aux soeurs Knowles, Beyoncé et sa cadette Solange, qui a livré au début de l’automne son troisième opus A Seat at the Table. Sans détrôner la reine, Solange apporte avec son nouvel album (surprise) d’indéniables arguments pour nous incliner devant elle.

Lire la suite Solange « A Seat at the Table » @@@@½

Mndsgn « Body Wash » @@@@½


Imaginez le soleil rasant irradier une pièce en fin de soirée et voir cette lumière s’atténuer avec la nuit couvrant le ciel de milliers d’étoiles, laissant petit à petit place dans cette même pièce à des lumières artificielles bleutées de préférence. Maintenez que vous visualisez cet espace-temps, il ne manque plus qu’à se confiner dans une ambiance lounge et intimiste, il suffit d’appuyer sur le bouton ‘lecture’ et partez avec Body Wash de Mndsgn en aventure dans son monde funk-o-smique en lo-fi.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Usher « Hard II Love » @@@½


Pas sûr qu’Usher ait terminé sa traversée du désert. Chanteur r&b parmi les plus influents de sa génération avec ses classiques 8701 et Confessions, il peine à convaincre depuis 2007 avec trois albums r&b pas du tout au niveau et fricoté avec la pop et l’eurodance de supermarché de David Guetta. Une lueur d’espoir surgit avec le très bon single « Good Kisser » avant de replonger dans le silence, puis revenir manifester cette année pour la cause avec la chanson « Chains » (en compagnie Nas et Bibi Bourelly).

La trop longue attente a tout de même altéré notre patience, d’autant plus que ces deux extraits ne sont même pas prévus au tracklisting de son huitième album. De quoi faire la gueule, exactement comme sur cette affreuse pochette. Comment ont-ils pu valider un truc aussi hideux chez Sony? À croire qu’il a tout essayé pour qu’on arrête de s’intéresser à lui, et c’est là qu’on fait un lien presque comique avec le titre de ce nouvel album, Hard II Love (‘difficile d’aimer’, NdT). Et ça tristement marché à la vue des maigres scores de ventes avec l’équivalent de 38 000 albums vendus… Y a-t-il quelque chose à sauver?

Lire la suite Usher « Hard II Love » @@@½

Frank Ocean « Blond(e) » @@@½


Tout a déjà été analysé, décrypté, commenté, à propos  de la double sortie de Frank Ocean un week-end du mois d’aout 2016, après des mois et des mois à être resté hermétique à la pression insistante de la Terre entière. Le film à écouter Endless -> prétexte pour conclure le contrat chez Def Jam, le successeur de Channel Orange de couleur Blonde -> exclu digitale sur Apple Music, Boys Don’t Cry -> le nom de sa structure indé et son magasine. Plus une attente supplémentaire de quelques jours qui s’ajoute à quatre ans de hiatus pour en disposer sur Spotify… Mais pas de quoi tomber à la renverse.

Lire la suite Frank Ocean « Blond(e) » @@@½