Archives du mot-clé Kurupt

MC Eiht « Which Way is West » @@@½


Il y a une conséquence du réchauffement climatique qui aura bien été bénéfique pour le rap, c’est le réchauffement des relations entre la Eastcoast et la Westcoast, quelles que soient les générations. Dr Dre a été l’un des premiers à tendre la main à la partie adverse avec Nas en 1996, puis il a conçu l’album du super-groupe éphémère The Firm, signé Rakim (avec qui ça n’a hélas pas fonctionné), Busta Rhymes,… La suite on la connaît et elle a été riche en collaborations.

Le docteur n’a pas été le seul artiste californien à basculer occasionnellement vers l’Est mais il faut dire que sa connexion avec DJ Premier sur Compton été 2015 en a surpris plus d’un, avant de remettre ça sur « The Documentary 2 » de The Game. Trop tard me direz-vous cette coopération entre 2 producteurs des plus emblématiques de leurs côtes respectives mais c’était important de le faire. Les voyages de Primo sur la côte pacifique avaient d’autres motifs professionnels comme cet album avec MC Eiht annoncé de longue date, Which Way iz West. G-G G-Gyeah!

Lire la suite MC Eiht « Which Way is West » @@@½

Big Boi « BOOMIVERSE » @@@½


Selon les statistiques, BOOMIVERSE est le troisième album solo du Big Boi, même si techniquement on devrait considérer en plus Speakerboxxx en tant que tel. Cela dit, en tout et pour tout, en comptant l’EP collaboratif Big Grams avec Phantogram, il s’agit de son quatrième projet sans Andre 3000, jusque-là vous suivez? Peu importe la théorie, testons le pouvoir d’attraction de ce nouvel objet circulaire créé par la moitié des Outkast.

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

 

Daz-N-Snoop « Cuzznz » @@@½


L’année 2015 a connu une dominante westcoast, pas de raison que ça ne soit pas le cas pour ce début de nouvelle année 2016. Hell yeah, la westcoast maintient son rythme de production sous les flocons de neige avec cet album collaboratif Cuzznz des zincous Daz Dillinger et Snoop Dogg, et le second album d’Anderson .Paak (qui sera l’objet de la chronique suivante).

Lire la suite Daz-N-Snoop « Cuzznz » @@@½

Semi Hendrix (Ras Kass & Jack Splash) « Breakfast At Banksy’s » @@@@


Semi Hendrix est le nouveau ‘super-duo’ sponsorisé par Mello Music Group. ‘Super’ est le préfixe que l’on ajoute communément dans ce genre de situation lorsque des groupes sont formés par des artistes solos qui ont une bonne carrière derrière ou provenant d’un autre groupe existant. Dans notre cas, il s’agit de deux artistes qui ne se sont jamais croisés auparavant, et pas des moindres, aux carrières diamétralement opposées : Ras Kass et Jack Splash.

Lire la suite Semi Hendrix (Ras Kass & Jack Splash) « Breakfast At Banksy’s » @@@@

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse dizaine d’années au moins avec Another Time ! Le titre correspond tout à fait à l’esprit ‘back in the days’. Vu le nombre incalculable de connexions qu’il a tissé au fil des années, il y a foule sur ce projet qui concrétise l’ensemble d’une carrière bien remplie. Le genre de chronique où le name-dropping tombe tous les cinq mots en moyenne. Pour l’anecdote, c’est le graphiste Skam2 (Tribe Called Quest) qui a dessiné la pochette.

Lire la suite DJ EFN « Another Time » @@@½

Diamond D « The Diam Piece » @@@


Diamond D est en quelque sorte le ‘D’ du légendaire crew new-yorkais des D.I.T.C. (‘Diggin in the Crates’ pour les non-connoisseurs), un collectif qui, durant la seconde moitié des années 90 jusqu’en 2000 où est paru leur album éponyme, rassemblait des légendes telles que Big L (RIP), Fat Joe, Showbiz & Andre the Giant, O.C. et les producteurs Lord Finesse, Buckwild et donc Diamond D.

Le groupe a bien tenté une percée huit ans plus tard avec The Movement, malheureusement l’aspect légendaire appartenait déjà au passé, le D.I.T.C. n’est pas une institution comme le Wu-Tang. Les membres (Fat Joe évidemment, Diamond D,…) avaient cependant plus d’écho sur leurs projets solos ou en binôme (Buckwild avec Celph Titled, Oasis d’A.G. & O.C.). Diamond D, quant à lui, est revenu pour la rentrée 2014 avec The Diam Piece, un album suspendu en ce temps où le rap était respecté pour le fond et la forme.

Lire la suite Diamond D « The Diam Piece » @@@

ScHoolboy Q « Oxymoron » @@@@ [deluxe edition]


Schoolboy-Q-Oxymoron

« Mon nom vient d’un pimp qui s’appelait Schoolboy. De mon tier-quar. Il est pimp. Plutôt, il l’était. Il venait de mon hood, de Hoover. Mais ce n’est qu’une des raisons de mon nom. Le véritable sens de mon surnom tient de moi pour avoir eu une note de 3.3 (B+, NdT) au lycée. »

– Quincy Matthew Hanley alias ScHoolboy Q – 

Lire la suite ScHoolboy Q « Oxymoron » @@@@ [deluxe edition]

Dam-Funk & Snoopzilla (Snoop Dogg) are « 7 Days of Funk » @@@@


7days_of_funk

Un jour je m’étais dit « si Snoop Dogg et Dam-Funk se réunissaient, ça donnerait quelque chose de génial! » Paf ! Ce rêve est devenu réalité !

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Tony Touch « The Piece Maker 3: Return of the 50 MC’s » @@@@


Revenons en arrière, autour des années 2000. Les mixtapes étaient encore des objets physiques rares et recherchés, sous forme de cassettes ou CDs, puis converti en mp3, disponible de manière pas très légale… Beaucoup de DJs, et de rappeurs (50 Cent en est le parfait exemple), ont profité de ce nouveau marché parallèle en forte expansion dans le rap game pour balancer de vraies exclus avant tout le monde. Ce produit self-made était…

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Masta Killa « Sellin’ My Soul » @@½


L’un des personnages les plus discrets du Wu-Tang sort de la pénombre. Masta Killa vient d’acter sa présence dans les bacs avec une modeste galette, Sellin’ My Soul (Nature Sounds). Vu que la note attribuée à cet album fera froncer les sourcils ou les relever selon vos réactions, autant expliquer pourquoi sans le sempiternel cérémonial du paragraphe introductif.

Lire la suite Masta Killa « Sellin’ My Soul » @@½

Pac Div « GMB » @@@½


Mibbs, Like et BeYoung des Pac Div ont réalisé il y a un an le saut dans le grand bain avec leur premier LP digital officiel The DiV, assurant à leur tour la relève du rap westcoast. 2012, le trio lance leur seconde salve, toujours en format numérique uniquement (dommage), frappé des lettres GMB, Gabe, Mike et Bryan. Pas de bouleversement dans leur style, la Pacific Division livre un disque sophomore prévisible mais qui réserve quelques petites surprises au niveau des invités.

Lire la suite Pac Div « GMB » @@@½

M.E.D. « Classic » @@@@½


Définition du mot ‘classique’ dans le rap en 2011 : terme abusé et galvaudé depuis plusieurs années par bon nombre de rappeurs vaniteux en pleine promotion de leurs nouvelles sorties.
Avant que ça ne devienne un non-sens, le terme référentiel de ‘classique’ était une distinction majeure, la reconnaissance de l’immense valeur artistique d’un album par le public et les critiques. Usuellement, on dit d’un album que c’est un classique parce qu’il a marqué les esprits lors de sa sortie (à grande ou petite échelle) et cette considération, ce caractère culte durable et unanime rend cette pièce incontournable au sein d’un genre musical et même en dehors. Un classique, quel qu’il soit, a une portée culturelle et historique.
Histoire de remettre les pendules à l’heure, le rappeur M.E.D. donne sa version d’un Classic estampillé Stones Throw.
Lire la suite M.E.D. « Classic » @@@@½

Kurupt presents « Penagon Rydaz » @@½


Le vétéran westcoast Kurupt nous livre Penagon Rydaz, son second projet de la rentrée après le passable Terminal 3 presents the Academy. Le but est plus simple : réaliser une compilation autour de nouveaux artistes qu’il a déniché. Mais l’épreuve la plus dure reste à faire : faire leurs preuves. Et c’est là que ça se gâte…

Lire la suite Kurupt presents « Penagon Rydaz » @@½

Terminal 3 presents The Academy @@½


Au premier abord, The Academy semble être bien plus qu’une simple compilation. Les chiffres le prouvent : ce projet réunit 55 rappeurs (!!!) autour de Kurupt, le gestionnaire, et Terminal 3, les producteurs, sur 21 pistes. C’est beaucoup plus impressionnant que les albums de Statik Selektah, Army Of Pharaohs, celui des Eastcoast Avengers et même DJ Khaled (pan, dans ta gueule). Trop beau pour être vrai.

Lire la suite Terminal 3 presents The Academy @@½

DJ Quik « The Book of David » @@@@½


The Book of David est le premier album solo de DJ Quik depuis six ans, déjà. Cela ne veut pas dire que David Blake (de son vrai nom) est resté les bras croisés depuis Trauma en 2005. En 2008 il a produit Egotrippin de Snoop Dogg aux côtés de Teddy Riley et BlaQKout avec Kurupt deux ans plus tard. Puis il y a eu son premier passage inoubliable en France à Lyon en Avril 2010. Ce concert avait commencé par un titre que je connaissais pas du tout… Et maintenant que je m’en rappelle, ce titre qui m’était inconnu à l’époque en fait c’était…

Lire la suite DJ Quik « The Book of David » @@@@½