Termanology « Bad Decisions » @@@


Les oreilles affutées avaient découvert Termanology avec le classique underground Out the Gate avec le beatmaker DC, annonçant le rappeur de Boston comme le next big thing du hip-hop de la fin des années 2000. Il y a dix ans est sorti Politics As Usual, une oeuvre censée remettre les pendules à l’heure mais qui…

Tony Touch « The Piece Maker 3: Return of the 50 MC’s » @@@@


Revenons en arrière, autour des années 2000. Les mixtapes étaient encore des objets physiques rares et recherchés, sous forme de cassettes ou CDs, puis converti en mp3, disponible de manière pas très légale… Beaucoup de DJs, et de rappeurs (50 Cent en est le parfait exemple), ont profité de ce nouveau marché parallèle en forte expansion…

Wu Block @@@@


Wu-Block est ce projet ‘trans-groupe’ annoncé depuis deux ans, réunissant les personnalités du Wu-Tang, super-groupe mythique depuis 1993 et véritable institution rap qu’on ne présente plus, et un autre collectif venant du Yonkers, les D-Block, qui ne sont autres que The Lox, trio de rappeurs découvert par Puff Daddy en 97 et qui a connu…

Oh No « Ohnomite » @@@@


C’est une habitude depuis Exodus Into Unheard Rhythms, Oh No opte pour une solution économe pour conceptualiser ses albums : sampler une oeuvre spécifique ou le catalogue d’un artiste en particulier, ou alors des musiques provenant d’une région du globe bien précise. Pour ce nouvel exercice, Michael Jackson (de son vrai nom) a eu l’autorisation de…

Ja Rule « The Mirror » (unreleased album) @@@1/2


Ce cher Ja Rule ! On a tous cru qu’il était fini pour de bon, qu’il s’était creusé sa propre tombe et que 50 et son G Unit l’avaient enterré vivant avec gravé sur la pierre tombale « carrière de Ja le fake thug : 1999 – 2003 ». Sans parler des affaires de blanchiment d’argent de la drogue…

Method Man & Redman « Blackout! 2 » @@@@


Avant d’écrire quoi que ce soit, j’aimerai d’abord annoncer le premier anniversaire de mon blog : et oui,  j’ai créé Sagittarius Hip Hop Reviews le 31 Mai 2008, avec comme première chronique 8 Diagrams du Wu-Tang Clan ! Et en transitant habilement par le Wu, je passe à Method Man & Redman qui viennent de sortir…

Freeway « Month of Madness » (mixtape) @@@@


Décembre 2008, Freeway lance une campagne de grande ampleur, Month of Madness. Objectif :  balancer une track inédite par jour sur Internet. Un mois de tueries quotidiennes. Ce CD regroupe chronologiquement ces missiles produits par Jake One, Erick Sermon,  Alchemist, Oddissee, Needlz, Don Cannon, Cardiak, Blunt… Quand Free pète la forme, Philly est toujours dans la place.

EPMD « We Mean Business » @@@@


Plusieurs mois précédant la ‘reformation’ (néologisme créé pour des circonstances exceptionnelles) inespérée des NTM, un autre duo de légende, américain cette fois, s’était ‘reformé’ pour notre plus grand bonheur à tous. Eux aussi les croyait-on irréconciliables, eux aussi ont commencé par une tournée (mondiale vu leur envergure) à partir d’Octobre 2006, mais contrairement à nos…

Keith Murray « Rap-Murr-Phobia » @@@


Une semaine après la sortie de He’s Keith Murray en 2003, son auteur se faisait virer de chez Def Jam. Motif : manque de tact envers les dirigeants. Coup dur. Une punition, un silence radio de quatre ans, un avis de recherche, une signature en indépendant sur Koch Records… Voici le résumé typique d’un artiste rappeur en…

Redman presents « Red Gone Wild: Theee Album » @@@@


Quatre ans De GestatiOn, c’est trOP. TrOP D’attente tue L’attente et ReDMan L’a aPPris à ses DéPends. À une éPOQue Où Le HiP HOP éVOLue sans cesse au MiLieu D’un MarcHé Du DisQue saturé, iL DeVient aLOrs PriMOrDiaL POur tOut artiste De saVOir cOntinueLLeMententretenir sOn Buzz aFin De rester Dans Le cOuP, sinOn iLs Finissent Par retOMBer Dans Des DiVisiOns inFérieures (inDé, MiXtaPes…), surtOut LOrsQu’On est Pas La PriOrité D’un LaBeL teL Que DeF JaM. C’est DésOrMais Fini Le teMPs Où La siMPLe éVOcatiOn De La sOrtie iMMinente Du nOuVeL aLBuM D’un De nOs raPPeurs PréFérés suscitait un ViF enGOueMent, sitôt transFOrMé en cOnsécratiOn D’Or Ou De PLatine. Maintenant c’est une QuestiOn DePOPuLarité, et D’iMPOPuLarité… ReDMan est un MC tOujOurs autant aPPrécié, Mais DOnt La sOrtie Maintes FOis rePOussée De RED GONE WILD a terni Les esPOirs Des Fans. Une FâcHeuse situatiOn Qui L’a cOntraint De sOrtir une série De MiXtaPes (ILL At WiLL) aVant Que DeF JaM se raPPeLLe tarDiVeMent De cOMMerciaLiser sOn siXièMe aLBuM aPrès ces PrOLOnGatiOns à raLLOnGe. C’était teLLeMent inesPéré, Que ça Fait PLaisir MaLGré tOut. Reste à saVOir si ce DisQue a raisOn De nOtre Patience. Chronique originale écrite en Avril 2007

Method Man « 4:21… The Day After » @@@@


Voici l’interview fictive d’un businessman qui a préféré taire son nom afin de ne pas attirer modestement sur lui toute l’attention qu’il génère depuis qu’il est à la retraite. Ici, il est question de la sortie de ‘4:21… The Day After’ de Method Man, qui fait un retour en trombe après avoir essuyé de vive critiques…

Black Eyed Peas « Renegociations – The Remixes » @@@½


Les Black Eyes Peas poursuivent leur succès international : ‘Monkey Business’ est une compilation de hits en lui-même, c’est un fait prouvé. Et le rappeur/producteur Will.i.am, le faiseur du tube du groupe, est de plus en plus sollicité par des vedettes du rap/r&b, des Pussycat Dolls à Busta Rhymes (« I Love My Chick »)…

Busta Rhymes « The Big Bang » @@@@½


La signature de Busta Rhymes sur Aftermath Records, le bastion de Dr Dre, a fait un grand boum dans le rap game il y a deux ans. La collaboration étroite entre le légendaire docteur et le MC le plus farfelu de la planète, établie sur ‘Genesis’ en 2001 avec le fracassant « Break Yo Neck…

Bizarre « Hannicap Circus » @@@


Bizarre des D-12, la fameuse bande à Eminem, c’est le gros tas de graisse de Detroit un peu débile, délirant, dépravé, déprimé (et déprimant), dégonflé, déroutant, dérangé (et dérangeant), dégoûtant, déglingué, déconseillé aux adolescents, décalé, déphasé par rapport à la vie et aux beats, débite de façon imprévisible, la mine déconfite, rappe délibérément et dégoulinant…

Ludacris « Chicken-n-Beer » @@@@


Nous sommes en 2003 et après deux albums et plein de singles multiplatines, Ludacris est toujours considéré ‘rappeur à featuring’, sympa comme statut… Il faut dire que c’est l’un des rares capable de voler la vedette d’un hôte dès qu’il débarque sur le dernier couplet. Beaucoup de gens ont longtemps trop sous-estimé les qualités propres du…

DJ Quik « Balance & Options » @@@@@


La prison a été sûrement un tournant dans la carrière de DJ Quik, et cela s’était déjà bien ressenti déjà sur ‘Rythm-Al-Ism’. Plus serein dans sa musique, plus assagi mais pas moins gangsta, le californien originaire de Compton a pris conscience qu’il est l’un des producteur/rappeur les apprécié de la Westcoas. Quik a été et demeure encore le…

Xzibit « Restless » @@@@½


Un jour dans sa vie, un artiste confirmé a le mérite d’avoir le succès mérité. C’est le cas d’Xzibit : Deux premiers albums remarquables (At The Speed Of Life et 40 Dayz 40 Nights), des featurings remarqués (« Bitch Please » avec Snoop Dogg, « What’s The Difference » sur Chronic 2001), et un peu de ‘ghostwriting’ par ci…

Redman « Doc’s Da Name 2000 » @@@@½


Redman est ce trublion complètement barge découvert il y a plus de dix ans par Erick Sermon, la moitié d’EPMD. D’abord DJ reconverti au MCing, « l’homme rouge » est un rappeur énergique et génial capable de dénaturer n’importe quels instrumentaux, ce qui lui a valu la place dans le trio de feu Def Squad…