Archives du mot-clé Pharoahe Monch

Torae « Entitled » @@@@


Entitled est le troisième album de notre MC underground new-yorkais, trois mots magiques dans la tête des puri…passionnés de hip-hop. Mais c’est pourtant réel, Torae nous a préparé une grosse côte à l’os de 500 grammes, cuite à point, pour notre régime post-fêtes de fin d’années. On va manger c’est sûr.

Lire la suite Torae « Entitled » @@@@

Talib Kweli, 9th Wonder « Indie 500 » @@@½


Un rappeur engagé et réputé de New-York, plus un producteur extrêmement apprécié, un projet commun ambitieux rassemblant pas mal de figures de rap underground, le tout emballé dans un très chouette artwork (pour ceux qui aiment le sport automobile), voilà l’alléchante fiche descriptive d’Indie 500.

Lire la suite Talib Kweli, 9th Wonder « Indie 500 » @@@½

Ghostface Killah « 36 Seasons » @@@@½


Ghostface Killah s’en était excellemment bien tiré de ses histoires macabres avec la familia DeLucas sur le chef d’oeuvre Twelve Reasons To Die. Le super-rappeur du Wu est maintenant de retour dans les quartiers de Staten Island, New-York, avec son nouvel album conceptuel 36 Seasons paru sur le légendaire label Tommy Boy et qui comme son prédécesseur est vendu en package avec Comics, T-Shirt et disque vinyle.

Lire la suite Ghostface Killah « 36 Seasons » @@@@½

Apollo Brown & Ras Kass « Blasphemy » @@@@


Mello Music Group n’en finit plus de nous régaler cette année en proposant tous les mois au moins une nouvelle sortie. Comme pour le second album des Diamond District March On Washington, cette collaboration entre le vétéran californien Ras Kass et l’autre producteur-maison du label Apollo Brown était attendue de pied ferme.

Lire la suite Apollo Brown & Ras Kass « Blasphemy » @@@@

Diamond D « The Diam Piece » @@@


Diamond D est en quelque sorte le ‘D’ du légendaire crew new-yorkais des D.I.T.C. (‘Diggin in the Crates’ pour les non-connoisseurs), un collectif qui, durant la seconde moitié des années 90 jusqu’en 2000 où est paru leur album éponyme, rassemblait des légendes telles que Big L (RIP), Fat Joe, Showbiz & Andre the Giant, O.C. et les producteurs Lord Finesse, Buckwild et donc Diamond D.

Le groupe a bien tenté une percée huit ans plus tard avec The Movement, malheureusement l’aspect légendaire appartenait déjà au passé, le D.I.T.C. n’est pas une institution comme le Wu-Tang. Les membres (Fat Joe évidemment, Diamond D,…) avaient cependant plus d’écho sur leurs projets solos ou en binôme (Buckwild avec Celph Titled, Oasis d’A.G. & O.C.). Diamond D, quant à lui, est revenu pour la rentrée 2014 avec The Diam Piece, un album suspendu en ce temps où le rap était respecté pour le fond et la forme.

Lire la suite Diamond D « The Diam Piece » @@@

Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½


Sixième volume pour le DJ producteur de Boston Statik Selektah avec What Goes Around. Notre usine à beats a de nouveau rameuté son noyau dur de MCs et à force de travail, cette dernière évolution est bien partie pour être l’un des meilleurs LP de sa carrière.

Lire la suite Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½

Pharoahe Monch « PTSD – Post Traumatic Stress Disorders » @@@@


PTSD-Pharaohe

Avec un nom tel que Post Traumatic Stress Disorders (PTSD), ce quatrième album de Pharoahe Monch ne pouvait être que la suite logique, ou la conséquence, de W.A.R. Leçon de psychanalyse par le rap.

Lire la suite Pharoahe Monch « PTSD – Post Traumatic Stress Disorders » @@@@

Prince Po & Oh No « Animal Serum » @@@½


animalserum

On ne les compte plus, tellement la liste s’allonge, ces albums collaboratifs aussi intéressants que surprenants. Animal Serum (Wandering Worx) convie deux artistes hip-hop provenant de l’underground des côtés opposées, le rappeur du Queens Princo Po, second couteau des Organized Konfusion, et le producteur californien le génial Oh No. Curieux mélange qu’on a hâte de tester !

Lire la suite Prince Po & Oh No « Animal Serum » @@@½

Kid Tsunami « The Chase » @@@½


Producteur australien, Kid Tsunami a accosté au large de New-York pour signer chez Headbop Music, petit label distribué par Fat Beats aux US. Il est le signature de ce premier album, The Chase, figurant de nombreux vétérans du rap new-yorkais. Avis aux puristes et nostalgiques de l’âge d’or.

Lire la suite Kid Tsunami « The Chase » @@@½

Sean Price « Mic Tyson » @@@@


Hé bien ça faisait un bail qu’on l’attendait celui-là d’album! Trois ans au moins que Sean Price avait préparé le public avec sa mixtape Kimbo Price, trois ans de préparation et de patience faisant de Mic Tyson la sortie underground la plus anticipée de ce début de décennie. C’est l’avant-veille de la Fête des Morts de l’An de Grâce 2012 que Sean P a choisi, à quarante piges, de jouer le troisième match de sa vie. P!

Lire la suite Sean Price « Mic Tyson » @@@@

Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@


Madlib est un producteur tellement productif qu’avec lui, c’est jamais douze sans treize. Comme beaucoup d’entre vous, je pensais que la série des Medicine Show s’arrêtait au douzième volume. C’est pas faux, c’était prévu comme tel. Et là, surprise, un treizième numéro est sorti de nulle part ailleurs que ses machines, une mixtape spéciale remixes qui supplémente le douzième volume qui était composé uniquement de remixes. Comme il est indiqué, cette Black Tape est conseillée au plus de dix-huit ans, pas que ce soit interdit pour les mineurs de l’écouter, rien d’obscène, mais ils risquent fort de ne pas s’y retrouver dans sa sélection.

Lire la suite Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@

Styles P « Master of Ceremonies » @@@


On a beau dire que les albums de Styles P depuis A Gangster and A Gentleman sont franchement pas terribles, le MC tel qu’il est aujourd’hui a beaucoup progressé depuis ses débuts sous l’ère strass et paillettes de Bad Boy Records à la fin des 90s. Écrire des rimes, prendre un micro et les cracher avec son flow, c’est tout un art d’être un Master of Ceremonies. Un métier même. Un bon MC est capable de s’adapter à n’importe quel beat, pour ça Styles P est fort. Mais quand il est question de bien choisir ses beats, là, c’est pas son fort…

Lire la suite Styles P « Master of Ceremonies » @@@

Phonte « Charity Starts at Home » @@@@


New Tigallo New Tigallo New Tigallo New Tigallo ! On a rêvé d’un album solo de Phonte Coleman, nous voilà exaucé. L’arrivée du premier album du MC charismatique des Little Brother était d’autant plus attendu depuis la séparation du groupe. Cet album, qui porte le nom de Charity Starts at Home, était bien plus anticipé que Wonder Years de 9th Wonder, avec qui il s’est heureusement réconcilié au tout début de l’année. Mieux que ça, ils se sont remis à retravailler ensemble pour cet envol en solo.

Lire la suite Phonte « Charity Starts at Home » @@@@

Pharoahe Monch « W.A.R. (We Are Renegades) » @@@½


 

Si vis pacem, para bellum. Traduit du latin, « qui veut la Paix, prépare la Guerre ». C’est ainsi que l’on pourrait interpréter l’avertissement d’Idris Elba qui introduit W.A.R., ce troisième LP de Pharoahe Monch paru chez Duck Down Records. Armé de son micro, ses mots et ses couilles, Pharoahe part en mission en traitant ce vaste sujet socio-géo-politique suivant différents axes et méthodes de terrorisme intellectuel.

 

Lire la suite Pharoahe Monch « W.A.R. (We Are Renegades) » @@@½

Consequence « Movies on Demand » @@@@


Avec un second album attendu depuis de longs mois, Consequence s’est décidé de donner des nouvelles avec une mixtape pleine de bonne musique rap au concept original décliné à partir de son média Cons TV, Movies on Demand, en partenariat avec G.O.O.D. Music et Universal Motown. Avec les moyens de son label et sa maison de disque derrière lui, inutile de préciser qu’ils ont mis le paquet avec des co-stars prestigieuses et des beats sur-mesure pour développer ses dons de narrateur. Pour sûr, quand G.O.O.D. Music livre une mixtape, ça donne une Mixtape Deluxe.

Lire la suite Consequence « Movies on Demand » @@@@