Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½


Sixième volume pour le DJ producteur de Boston Statik Selektah avec What Goes Around. Notre usine à beats a de nouveau rameuté son noyau dur de MCs et à force de travail, cette dernière évolution est bien partie pour être l’un des meilleurs LP de sa carrière.

D’album en album, Statik Selektah s’est entouré d’une clique à Ocean’s Eleven version underground (Termanology, Reks, Lil Fame, Talib Kweli, Styles P, JFK, Wais P, Jon Connor…) qui s’est agrandie de volet en volet avec Action Bronson, Freddie Gibbs, Jared Evan, Colin Munroe, Black Thought et celui dont on voit en lui la relève du rap Eastcoast, Joey Bada$$. On en tenté de faire la comparaison avec DJ Khaled qui rameute toujours les mêmes stars, sauf que Statik Selektah est réellement DJ et producteur. Des absents toutefois sur What Goes Around, comme Saigon, les Smiff-N-Wessun, mais des invités de marque : Dilated People, les Heltah Skeltah, Pharaohe Monch, Noreaga, B-Real, Ab-Soul et Snoop D.O. double G.

Statik nous régale aussi avec ses instrumentaux. Des samples jazzys à la louche, beaucoup de cuivres de manière générale (des saxophones!!), un truc que les trentenaires nostalgiques raffolent puisque ça rappelle la grande époque du boom-bap que Statik s’évertue de perpétuer, avec les scratches à la place des refrains, des fat beats et tout le toutim. De « The Thrill is Gone » sur 100 Proof, Talib Kweli et Styles P sont passés à « The Thrill is Back« , signe que les choses reviennent peu à peu dans le rap, dans le bon sens. Et quel bonheur d’entendre les Dilated People venus spécialement sur « Back For You« , celui de voir Snoop Dogg poser sur « Pimp Hop » et sa vibe Soul music…

Action Bronson et Joey Bada$$ sont les deux autres stars de ce volet avec les très bons extraits « Carry On Tradition » avec Gangsta Gibbs, « Long Time » et « Slum Villain« . On sent que l’arrivée de leurs premiers albums respectifs arrivent à grand pas. Les Heltah Skeltah préparent aussi quelque chose et à entendre Sean Price sur le morceau éponyme, ça risque d’être lourd. Boldy James, nouveau signataire du label Mass Appeal de Nas, aussi fait forte impression sur « Something to Cry For« . On va pas étaler tous les 20 titres de What Goes Around, néanmoins je peux signaler qu’il n’y en aucun à jeter ou même à laisser de côté. La constance-même du début à la fin.

Ecouter tout ce beau monde sur de telles productions, c’est retrouver le plaisir d’écouter un très bon skeud de hip-hop comme avant. Truc de futur vieux con je l’accorde mais sincèrement… Une petite surprise pour finir : un morceau caché avec l’ultra-magnétique Kool Keith. Rha mais non, fallait pas…

Une réflexion sur « Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½ »

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s