Archives du mot-clé ShowOff

Termanology « Shut up and rap » @@@


En regardant l’année qui s’est écoulée, je me suis rendu compte que pas mal de sorties n’ont pas fini entre mes mains ou mes oreilles (le dernier AOTP sorti en Octobre, l’EP de Blu & Nottz, le solo de Von Pea, la mixtape de Mike Will Made It…) par manque de temps pour écouter, encore moins pour écrire. Entre ça et les mails musicaux à traiter en dehors du taf… Je m’en mords souvent les doigts car je sais pertinemment que je peux passer à côté de belles choses et je m’en excuse. Des fois je me botte le cul pour écouter des sorties mineures dès que je peux, histoire de marquer le coup, c’est le cas de Shut up and rap, qui est en théorie le troisième album de Termanology. J’ai dit « mineure »?

Lire la suite Termanology « Shut up and rap » @@@

Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½


Sixième volume pour le DJ producteur de Boston Statik Selektah avec What Goes Around. Notre usine à beats a de nouveau rameuté son noyau dur de MCs et à force de travail, cette dernière évolution est bien partie pour être l’un des meilleurs LP de sa carrière.

Lire la suite Statik Selektah « What Goes Around » @@@@½

Statik Selektah « Extended Play » @@@@


Statik Selektah nous réserve pour cet été sa cinquième fournée Extended Play. Le menu varie peu ou prou: une pléthore de MCs, des habitués bien souvent (Termanology, Bun B, Talib, Styles P, Strong Arm Steady, Smif-N-Wessun…), ses protégés (JFK, Wais P,…) et quelques autres guests (Black Thought, Raekwon, Hit-Boy), passent tour à tour poser sur les beats maisons du DJ/producteur bostonien. Mais tant quand la qualité et le contenu sont là, tout le monde sera d’accord.

Lire la suite Statik Selektah « Extended Play » @@@@

1982 (Statik Selektah & Termanology) « 2012 » @@@


Quand il ne conçoit pas des albums-compilations à son nom, le DJ/producteur Statik Selektah a trouvé le bon filon en produisant des albums entiers pour d’autres rappeurs à un rythme effréné. Ça a commencé avec Saigon, puis Termanology, formant le binôme 1982, ensuite Reks, Freddie Gibbs, Action Bronson et Termanology de nouveau avec leur second album 2012.

Leur précédent LP commun avait pâti d’inconstance entre une première partie solide comme un classique rap et une seconde ramollie par des samples soulfuls. Il semblerait cette fois que le MC et le producteur aient trouvé un compromis. L’année 2012 sera une bonne année pour le hip-hop.

Lire la suite 1982 (Statik Selektah & Termanology) « 2012 » @@@

Statik Selektah « Population Control » @@@½


Voici venir la livraison annuelle de Statik Selektah intitulée Population Control et publiée chez Duck Down Records. La formule de ce quatrième album du producteur de Boston reste la même, avec son lot d’habitués (Termanology, Reks, Talib Kweli, Styles P, Saigon, Bun B, Sean Price, Joell Ortiz, Colin Munroe, Skyzoo), les rookies du moment (Action Bronson, XV, Jon Connor, LEP Bogus Boys, Dom Kennedy, Rapsody, Mac Miller, Pill de Maybach Music, Smoke DZA, Big K.R.I.T…) et d’autres figures comme Brother Ali, les Strong Arm Steady, le rappeur chrétien Lecrae et Scram Jones.

Lire la suite Statik Selektah « Population Control » @@@½

Reks « Rhythmatic Eternal King Supreme » @@@@


Reks avait marqué l’année 2008 au fer rouge avec Grey Hairs, un album millésimé qui surpassait même le trop surestimé Politics As Usual de son confrère bostonien Termanology. Revoilà qu’il frappe à nouveau avec l’album ‘acronyme’ R.E.K.S. (pour Rhythmatic Eternal Supreme King) chez ShowOff, structure indépendante du DJ/producteur reconnu Statik Selektah. Protections obligatoires, ses rimes provoquent des ecchymoses. Puis zieutez un coup la liste de producteurs sur la pochette, du béton armé !

> Ecouter R.E.K.S. sur One Mic

Lire la suite Reks « Rhythmatic Eternal King Supreme » @@@@

Statik Selektah « 100 Proof (The Hangover) » @@@@½


De plus en plus sollicité par les rappeurs underground pour ses talents de producteur, de mixtape DJ et d’animateur de la scène de Boston, Statik Selektah a su faire son trou confortablement dans le rap game. Contrairement à certains dont le buzz se limite à crier son nom sur des instrus qui ne sont pas les siens et à tirer partie de son iPhone rempli de numéros de célébrités (hein DJ Khaled), Statik Selektah contribue vraiment à la scène hip-hop.

Si à chaque fois que son nom apparaît dans les crédits est un signe de qualité, ses albums sont eux surveillés de très près par les amateurs de bon son, car non seulement il réunit la crème des MCs Eastcoast (et pas seulement) mais on peut suivre sa progression en tant que producteur. 100 Proof (The Hangover), sa troisième mise à jour, est tout logiquement sa meilleure fournée à ce jour.

Lire la suite Statik Selektah « 100 Proof (The Hangover) » @@@@½

Statik Selektah « Stick 2 the Script » @@@@


Producteur, DJ, A&R et jeune entrepreneur, Statik Selektah a suivi le cursus ordinaire d’un mixtape DJ, se fabriquant une certaine renommée dans l’indépendant au fil de ses services rendus pour les G Unit, Nas et Termanology, qui comme lui débarque de Boston. C’est d’ailleurs grâce à Statik Selkath que Terma a pu se construire une réputation, du circuit des mixtapes au statut de ‘unsigned hype’ le plus convoité. Comme c’est le cas de DJ Green Lantern, Statik est occasionnellement un très bon beatmaker, à notre grand étonnement, ce que personne ne savait avant son premier album Spell My Name Right sorti en Novembre 2007. Il a pu le confirmer davantage en produisant Grey Hairs de Reks (un disque vraiment terrible au risque de radoter), le MC étant signé sur son label ShowOff, et en s’impliquant en tant que directeur artistique sur le fameux Politics As Usual de son pote Termanology, le gros buzz underground de l’année 2008. Mi-Octobre, Statik Selektah, 26 ans, sort déjà sa seconde livraison, Stick 2 The Script, qu’il produit dans son intégralité, en rassemblant les meilleurs activistes de la scène hip-hop actuelle, toutes régions confondues. 

Lire la suite Statik Selektah « Stick 2 the Script » @@@@