Archives du mot-clé Joell Ortiz

Various artists « The Hamilton Mixtape » @@@@


Je voudrai vous parler de The Hamilton Mixtape parce qu’il y a pas mal de choses à en dire et fait beaucoup parler Outre-Atlantique. Pour témoigner de l’emballement autour de ce projet, il faut d’abord comprendre son origine : la comédie musicale Hamilton. Lin-Manuel Miranda, qui est à l’origine du score et cette mixtape, joue le rôle deAlexander Hamilton. La pièce inspirée de la biographie de cet homme d’état qui a vécu l’Amérique du XVIIIe siècle, et best-seller accessoirement, a connu un franc succès depuis les premières représentations en Février 2015 à Broadway, mais la conception de cette mixtape qui a inspiré ce spectacle a démarré bien avant, en 2009.

Lire la suite Various artists « The Hamilton Mixtape » @@@@

Joe Budden « Rage & The Machine » @@@@


Depuis l’album éponyme Joe Budden en 2003, son premier et unique album chez Def Jam, on a toujours attendu un album qui confirme son potentiel, qui montre de quoi il est réellement capable. Ça n’a pas été Padded Room, ça n’a pas été No Love Lost ni All Love Lost. Il fallait soit retomber sur sa série de mixtapes Mood Muzik ou bien écouter des couplets sur les albums de Slaughterhouse pour le voir mettre en oeuvre son véritable talent. Cette fois, c’est la bonne, Joe Budden a sorti SON album.

Lire la suite Joe Budden « Rage & The Machine » @@@@

Apollo Brown & Skyzoo « The Easy Truth » @@@@


Apollo Brown et Skyzoo, voilà une affiche qui a de la gueule. Ce nouveau tandem MC/producteur commandé par Mello Music Group a le potentiel pour atteindre aisément le top10 avec The Easy Truth, composé de quatorze morceaux qualité haut de gamme certifiés street. Le genre d’album où l’on y va les yeux fermés sans se poser de questions. Satisfaction garantie?

Lire la suite Apollo Brown & Skyzoo « The Easy Truth » @@@@

Sheek Louch « Silverback Gorilla 2 » @@@


Sheek Louch (The Lox/D-Block) sort chez Tommy Boy Records la suite de Silverback Gorilla, un album loin d’être le meilleur de sa discographie (After Taxes reste perché tout en haut). Après les suites, vous savez ce que c’est… Rares sont celles qui sont meilleures que les premiers volets.

Lire la suite Sheek Louch « Silverback Gorilla 2 » @@@

Joell Ortiz & Illmind « human. » @@@


On aurait presqu’oublié que l’année dernière était sorti House Slippers de Joell Ortiz, un disque rap eastcoast de bonne facture marqué par une collaboration intéressante entre le rappeur des Slaughterhouse et Illmind. De là à concevoir un projet commun, il n’y avait qu’un pas,  de la paperasse et du papier pour griffonner quelques pour rimes pour humans., le tout paqueté dans une pochette réduite à sa plus simple expression (le titre de l’album) qui ne donne pas envie du tout.

Lire la suite Joell Ortiz & Illmind « human. » @@@

Bodega Bamz « Sidewalk Exec… » @@@@


Vous avez entendu parler du mouvement Beast Coast qui réanime le rap new-yorkais? Peut-être que si je vous évoque des noms comme le A$AP Mob (dont il n’est plus la peine d’évoquer les noms d’A$AP Rocky et A$AP Ferg), Joey Bada$$ et son crew Pro Era, The Underachievers… On peut dire que c’est tout ça, en comptant maintenant Bodega Bamz, représentant de la communauté du spanish Harlem. Repéré par les médias avec son clip « Navy« , ce rappeur de 28 ans mi-dominicain mi-porto-ricain est arrivé avec Sidewalk Exec chez Duck Down.

Lire la suite Bodega Bamz « Sidewalk Exec… » @@@@

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse dizaine d’années au moins avec Another Time ! Le titre correspond tout à fait à l’esprit ‘back in the days’. Vu le nombre incalculable de connexions qu’il a tissé au fil des années, il y a foule sur ce projet qui concrétise l’ensemble d’une carrière bien remplie. Le genre de chronique où le name-dropping tombe tous les cinq mots en moyenne. Pour l’anecdote, c’est le graphiste Skam2 (Tribe Called Quest) qui a dessiné la pochette.

Lire la suite DJ EFN « Another Time » @@@½

Joell Ortiz « House Slippers » @@@½


Personne n’a oublié l’immense déception qu’était le second et pénible album de Slaughterhouse. Ou comment Eminem a fait de ce super-quatuor rap un groupe « hip-pop » inintéressant. Les aventures solos qui ont suivi n’ont pas été fameuses, on pense au pas fameux No Love Lost de Joe Budden et l’invisible Apex Predator de Crooked I qui n’a même pas vendu 1000 exemplaires à sa sortie. Alors quand on a vu la pochette de House Slippers de Joell Ortiz avec son graphiste payé 10$, ça paraissait mal engagé pour lui.

Lire la suite Joell Ortiz « House Slippers » @@@½

Tony Touch « The Piece Maker 3: Return of the 50 MC’s » @@@@


Revenons en arrière, autour des années 2000. Les mixtapes étaient encore des objets physiques rares et recherchés, sous forme de cassettes ou CDs, puis converti en mp3, disponible de manière pas très légale… Beaucoup de DJs, et de rappeurs (50 Cent en est le parfait exemple), ont profité de ce nouveau marché parallèle en forte expansion dans le rap game pour balancer de vraies exclus avant tout le monde. Ce produit self-made était…

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Joe Budden « No Love Lost » @@½


Avec une carrière reboostée par la signature du super-groupe Slaughterhouse (dont il fait partie) chez Shady Records, Joe Budden avait toutes les cartes en main pour renouer avec le succès qui l’avait lâchement plaqué après le disque d’or de son premier album éponyme chez Def Jam en 2003. Bien que No Love Lost, son troisième album (plus ou moins…), soit édité sur la grosse structure indé E1 (ex-Koch Records), le MC du New Jersey a tout de même pu compter sur des gros featurings et des producteurs à la mode pour se mettre à la page. Il livre ici son album le plus accessible, mais en contrepartie le plus médiocre de sa carrière.

Lire la suite Joe Budden « No Love Lost » @@½

RZA « The Man With the Iron Fists » [original soundtrack] @@@@½


La B.O. de Ghost Dog? culte. Sa sélection musicale pour Kill Bill vol.1?  culte. La B.O. d’Afro Samuraï (le premier)? culte. L’Abbé du Wu-Tang Clan est abonné aux soundtrack cultes, le choisir est l’assurance d’une bande originale qui convient à un film, culte. Celle de The Man with the Iron Fists, premier film de RZA parrainé par Tarantino avec Lucy Liu et Russell Crowe au casting, a eu droit à une attention toute particulière. Culte? Réponse: le temps le dira, mais on a un début de réponse…

Lire la suite RZA « The Man With the Iron Fists » [original soundtrack] @@@@½

Slaughterhouse « welcome to: Our House » @@@


Quand les Slaughterhouse ont signé chez Shady Records en 2011, on s’était dit que c’était mérité pour Joell Ortiz, Joe Budden, Royce Da 5’9 et Crooked I, qu’ils ont enfin obtenu reconnaissance. C’était une très bonne nouvelle pour eux et aussi pour Eminem, qui après le démantèlement des D12, signe un super-groupe au potentiel inexploité. La question était de savoir comment il allait être exploité sur Welcome to our House.

Lire la suite Slaughterhouse « welcome to: Our House » @@@

Immortal Technique « The Martyr » [free album] @@@


Maintenant que le Président des Etats-Unis est afro-américain, on se demande où sont passés tous ces réacs aux discours anti-Bush anti-républicains anti-capitalistes antiques. L’un d’entre eux, Immortal Technique, donne signe de vie avec son album gratuit The Martyr, comme après un retour de guerre.

Lire la suite Immortal Technique « The Martyr » [free album] @@@

Statik Selektah « Population Control » @@@½


Voici venir la livraison annuelle de Statik Selektah intitulée Population Control et publiée chez Duck Down Records. La formule de ce quatrième album du producteur de Boston reste la même, avec son lot d’habitués (Termanology, Reks, Talib Kweli, Styles P, Saigon, Bun B, Sean Price, Joell Ortiz, Colin Munroe, Skyzoo), les rookies du moment (Action Bronson, XV, Jon Connor, LEP Bogus Boys, Dom Kennedy, Rapsody, Mac Miller, Pill de Maybach Music, Smoke DZA, Big K.R.I.T…) et d’autres figures comme Brother Ali, les Strong Arm Steady, le rappeur chrétien Lecrae et Scram Jones.

Lire la suite Statik Selektah « Population Control » @@@½

Neek the Exotic / Large Professor « Still on the Hustle » @@@½


Fat Beats Records a beau avoir fermé ses deux magasins il y a quelques mois de ça, l’activité de distribution de la petite – néanmoins respectée – structure indépendante demeure heureusement inchangée. Après la révélation Kooley High (lire la chronique), Fat Beats vient de publier ce second projet de Neek the Exotic parrainé par le brontosaure new-yorkais Large Professor, baptisé Still on the Hustle. Un skeud qui devrait plaire aux partisans qui pensent que le « le rap c’était mieux avant ».

Lire la suite Neek the Exotic / Large Professor « Still on the Hustle » @@@½