Joell Ortiz & Illmind « human. » @@@


On aurait presqu’oublié que l’année dernière était sorti House Slippers de Joell Ortiz, un disque rap eastcoast de bonne facture marqué par une collaboration intéressante entre le rappeur des Slaughterhouse et Illmind. De là à concevoir un projet commun, il n’y avait qu’un pas,  de la paperasse et du papier pour griffonner quelques pour rimes pour humans., le tout paqueté dans une pochette réduite à sa plus simple expression (le titre de l’album) qui ne donne pas envie du tout.

Dix pétards dans la boîte (en soustrayant l’intro) et seulement trois ou quatre qui pètent à la gueule, comprenez qu’il a été difficile pour moi d’être un minimum satisfait du produit Joell x Illmind. Comme quoi, on peut avoir un très bon rimeur et en face un beatmaker hypertalentueux, la mayonnaise ne prend pas toujours. Mais ça peut se conserver parce que la combinaison des ingrédients est loin d’être mauvais, simplement la saveur et la texture attendues ne sont pas à la hauteur des espérances et ça laisse un arrière-goût amer. Sachant qu’en plus humans. est plutôt du genre introspectif comme album. Joell lâche d’ailleurs cette rime résumant une vie pas joyeuse « my uncle was a junky, my cousin was a dickhead who tryna to punk me ».

Illmind expérimente une nouvelle fois de mélanger le son boom-bap avec de la trap et cela peut donner des choses intéressantes comme « Lil Piggies » avec un Joell bien énervé. Versatile, il peut repartir dans un instru à la fois moderne et old school sur « Six Fo’« . À vrai dire c’est Illmind qui conditionne plus ou moins notre accroche sur une track. Joell quant à lui invite la mafia latina sur « Latino pt 2 » avec Emilio Rojas (que je n’apprécie guère), la révélation Bodega Bamz et Chris Rivers, le fils de Big Pun, qui impressionne réellement. Pas de morceau orienté radio (sauf peut-être « Bad Santa » avec Jaren Evan), ni de banger comme Illmind sait si bien le faire. Joell se refrène-t-il à trop ne pas vouloir chercher le succès et avoir peur d’exploser? C’est ce qu’on verra bien avec le prochain album des Slaughterhouse.

 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s