Slaughterhouse « welcome to: Our House » @@@


Quand les Slaughterhouse ont signé chez Shady Records en 2011, on s’était dit que c’était mérité pour Joell Ortiz, Joe Budden, Royce Da 5’9 et Crooked I, qu’ils ont enfin obtenu reconnaissance. C’était une très bonne nouvelle pour eux et aussi pour Eminem, qui après le démantèlement des D12, signe un super-groupe au potentiel inexploité. La question était de savoir comment il allait être exploité sur Welcome to our House.

« No fake MCs allowed », c’est l’avertissement posté à l’entrée de leur maison par les quatre rappeurs avant d’entamer le (très) long morceau de présentation « Our House » featuring Eminem, le cinquième as. Derrière le sérieux des quatre rappeurs, les productions ne suivent pas. Alors qu’ils avaient les moyens d’avoir des DJ Premier, Alchemist, Havoc ou pourquoi pas un collaborateur de Dr Dre, au lieu de ça, c’est des prods de T-Minus, araabMUZIK, Alex da Kid, J.U.S.T.I.C.E League, Boi-1da et Streetrunner qui ont été choisis, avec Eminem derrière pour ajouter la touche finale. C’est ce qui s’appelle prendre à contrepied. Les Slaughterhouse sont clairement passés de l’underground au mainstream, sans trop chercher à trouver un équilibre afin de garder quelque chose de plus traditionnel dans les prods. Ou alors quelque chose de plus typique d’Eminem, comme la bonus track « Asylum« .

C’est comme si au lieu de nous balancer de la viande fraîche et saignante dans la figure, ils nous la préparaient les pièces de viandes proprement dans barquettes avec un joli emballage pour mettre en rayon, le tout avec une hygiène et un conditionnement impeccable. À chaque fois, on retrouve un gros beat avec des samples de pop, de rock ou une couverture de synthétiseurs, venant parfois gâcher les perfs monstrueuses des quatres super MCs. On a droit à l’air du vieux tube dance « The Rhythm of the Night » de Corona chanté par Cee-Lo sur le single « My Life« , un sample pas du tout reluisant du groupe métal KoRn sur « Hammerdance« , d’autres plus affreux comme sur « Flip a Bird« , etc… Sans parler des interventions de Skylar Grey littéralement déprimantes. Le feat de B.o.B. (en bonus track) tout comme Swizz Beatz sont superflus. Cee-Lo aussi, il a mal tourné. Peu de morceaux parviennent à satisfaire nos exigences, « Coffin’ » avec Busta Rhymes, « Get Up » et « Die« .

Décidément je ne saisis pas la politique artistique de Shady Records qui pousse à sortir des albums rap aseptisé (pour ne pas dire ultra-formaté) depuis Recovery d’Em’, avec fâcheuse tendance à mouler la musique hip-hop synthétique avec de la pop et du rock pour passer en radio. C’était valable pour Yelawolf, c’était valable aussi pour Bad Meets Evil, et ce second album de Slaughterhouse s’inscrit dans cette dynamique. Musicalement, Welcome to our House est similaire à l’EP de Bad Meets Evil, avec trois rappeurs supplémentaires et le double de morceaux. C’est tout de même la quatrième déconvenue d’affilée de la part de Shady Records… Finalement cette signature de Slaughterhouse est une bénédiction et une malédiction à la fois.

3 réflexions sur “ Slaughterhouse « welcome to: Our House » @@@ ”

  1. Mon premier commentaire sur ton site, comme promis ! (Ils vont être longs)

    Ah les Slaughterhouse, rien qu’avec le nom du supergroupe, difficile de passer à côté d’une boucherie de flow, de lyrics et de beats qui vont bien ensemble. En tout cas, sur leur premier album, sorti en indé et réalisé en 6 semaines, ils avaient prouvé qu’ils était encore dans le game malgré les nombreux rookies (ils ont tous plus de 30 piges).

    Bref, ici je ne vais pas comparer leur 1er album par rapport à celui-ci car à côté c’est un classique (c’est dire le niveau de ce second album).

    On commence avec une intro qui nous met direct dans l’ambiance ! Ou pas… en tout cas jusqu’à la 56ème secondes.
    – Our House ft Em : My God mais c’est l’album d’Eminem Recovery ???? Non mais ça y ressemble, la prod est plutôt pop et le flow et lyrics des MC passent très très mal, c’est dommage car il y a de bonne trouvaille. Les premières phrases de Royce : « I just wanna be the illest MC (That’s all I want) / The same time being as real as can be ». Viens ensuite le refrain de Skylar, inutile (désolé je n’ai pas trouvé d’autres mots.) et ça continu avec les couplets de tout le monde sauf Budden (il a eu raison le bougre).
    – Coffin ft Busta : Ah c’est déjà mieux, un bon gros banger qui fait bouger, alors certes les couplets ne sont pas de grandes qualités mais c’est vraiment fait pour la voiture je trouve.
    – Throw That ft Em : Typiquement un délire à la Shady; les féministes, n’écoutez pas la chanson…
    Ça parle de cul, de cul et de cul : « You mad, they call me botox up in Hermes cause I help them get rid of all those bags » très bon jeu de mots. Le reste aussi est très bon malgré le sujet de la chanson et le beat un peu chelou mais on s’y fait.
    – Hammer Dance : Grosse prod de mister AraabMuzik qui commence vraiment à se faire un nom. Le couplet de Crooked I est clairement au dessus des autres pour moi, dommage que Royce ne fasse que le refrain. Je suis sûr que l’album aurai eu plus d’impact s’ils avaient sorti cette chanson 1 semaine avant l’album (elle est sortie en Mars…) : « I’m a killer, everybody know I body your audio / When a shotty blow, say goodbye to your barrio, you maricon »
    – Get Up : Pour le coup, je suis vraiment mitigé sur cette track, ça commence avec un petit sample des 4 fantastiques, pas mal. Pour moi le gros défaut c’est la prod totalement inadaptée aux lyrics et j’ai du mal.
    – My Life ft Cee Lo : Beaucoup n’aiment pas et bah moi c’est le contraire, mis à part le refrain, le reste est vraiment bon, et le sample est très bien utilisé, ça fait un peu pop mais ça passe mieux que Our House je trouve. Par contre très mauvaise idée de single (le second)…
    – Flip a Bird : Petite pique à Jay-Z par Royce dans son couplet, là aussi mis à par le refrain, la prod et les lyrics sont très bons, c’est un gros banger aussi. Crooked I décidément est toujours bien présent.
    – Throw It Away ft Swizz (Pendez-le svp) : Gros banger mais une question : Pourquoi Swizz vient toujours pourrir constamment les artistes sur des hook ??
    Bon sinon le couplet de Budden est très très bon, le clip est pas mal aussi.
    – Rescue Me ft Skylar : Pour moi c’est la track de l’album, j’adore la prod et le refrain est excellent (par rapport à Our House pour comparer). Là on reconnait les flow et lyric du premier album, ils sont tous énormes. Les deux derniers (Crooked et Budden) sont monstrueux. C’est clairement le single qu’il fallait choisir !!
    – Frat House : Bof, la prod est pas très bonne et les couplets non plus, le refrain est pourri (décidément ça oscille fortement dans l’album).
    – Goodbye : Très belle chanson, je suis pas trop fan de la prod mais elle est cohérente, les couplets sont très bons, je n’aime pas le refrain mais quelques bonnes trouvailles, Crooked I nous sort un truc bien lourd : « A voice says « Your uncle’s been diagnosed with cancer » / Worst news in my life / Him and chemo going 12 rounds with a disease and they both losing the fight »
    – Park It Sideways : Je n’aime pas du tout, d’autant plus qu’elle est très mal placée dans la tracklist, suffit de voir ce qu’il se faisait juste avant pour s’en rendre compte. Pas de commentaire, pourrie, c’est tout…
    – Die : On commence avec un sample piqué lors d’un début de concert, ça fait monter l’ambiance du morceau ! Très bonne prod, je retrouve enfin un bon Royce (j’expliquerai ma déception en fin de chronique) et globalement c’est très bon, dommage qu’Ortiz ne participe pas.
    – Our Way (outro) : Quelle outro ! Encore une fois, mauvaise place dans la tracklist. Tout est là pour un bon morceau, du tout bon.
    Version deluxe (je vais en faire qu’une en fait…) :
    – Asylum ft Em : Gros délire bien déjanté, ambiance asile psychiatrique glauque, j’adore.
    – Le reste : POURRIE, désolé mais ça doit pas faire parti d’un album de rap, les 3 dernières tracks ne valent pas le coup, heureusement que c’est dans la Deluxe).

    Voilà pour ma chronique, je suis désolé si elle est très longue et si niveau syntaxe c’est moche mais il fallait que je la fasse car sincèrement j’adore ce groupe mais avec cet album ils se sont noyés dans du commercial type Recovery. Y’a vraiment du level de malade par moment et ça me fait chier que ce talent soit gâché ainsi.
    Aussi, grand fan de Royce et de Ortiz (un des MC les plus underrated), je suis étonné comme ils sont très mauvais sur cet album par rapport au premier. Gros point positif pour Crooked I qui m’a bluffé, il est vraiment très bon. Et Budden est toujours aussi bon lui aussi, sur le premier album un peu moins car il y avait du kickage sévère et c’est pas son truc (c’est plutôt pour Royce et Ortiz) mais très bon parolier.
    Voilà, je ferai d’autres chronique quand j’aurai le temps, peace ;)

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s