Joe Budden « Halfway House » @@@1/2


Joe Budden, le retour, bientôt ! Et cette fois, il ne nous posera pas de lapin comme ce fut malheureusement le cas chez Def Jam (lire le dossier). Maintenant signé chez l’indépendant Amalgam, le MC originaire du New Jersey a effacé l’ardoise et s’apprête à sortir The Padded Room pour début 2009 (après rallongement de délai), après avoir erré sur le circuit des mixtapes durant près de trois ans. Joe a su garder un mental d’acier pour ne pas capituler, il a su conserver sa notoriété de lyriciste de talent. Et ce mérite a payé. Février 2008 est sorti Mood Muzik 3 The Album, annonçant dès lors la fin de la traversée du désert et le 28 Octobre dernier est sorti en format digital Haflway House, un street-album à télécharger légalement et contenant 14 titres inédits qui n’ont pas été retenus sur la version finale de Padded Room. Autant dire qu’il s’agit d’un avant-goût qui va en faire saliver plus d’un. 

Ce street-album annonce peut-être la couleur de ce que sera le deuxième album solo officiel de Joe Budden : lourd avec des consonances rock. En effet, on reconnaît pas mal de samples de groupes de rock, que ce soit « Lost » des Coldplay sur « Sidetracked », les Incubus sur la bonus track « Better Me » ou encore « Go To Hell » d’Alice Cooper sur le titre du même nom. Il y a même du Bryan Adams pitché sur le très bon (beau ?) « Under the Sun ». C’était pour le forme, pour le fond, Joe s’est amélioré au niveau de l’écriture, plus percutante qu’à ses débuts et son débit particulier à la diction mieux articulée. Halfway House inclut également le street-banger « Slaughterhouse », réunissant cinq des meilleurs galériens du hip-hop underground dont Joell Ortiz, Nino Bless, Crooked I et un Royce Da 5’9 plus affamé que jamais. Quel flow hallucinant ! Dommage cependant qu’il y ait eu ce malentendu entre lui et Joe Budden, alors que l’annonce d’un super-groupe entre ces cinq rappeurs commençait justement à buzzer. Autres morceaux incontournables, le soulful « Check Me Out » et le street-single « Touch & Go », un banger dancefloor qui rappelle que Joe Budden a d’abord retourné les clubs avant d’être disque d’or en 2003. Si ce n’est qu’un apéritif, qu’est-ce que ça va être pour l’album… J’espère ne pas me tromper sur ma mise.  

Suite au succès (attendu) de ce ‘préalbum’ aux US, une sortie physique est prévue très bientôt. Je vous en reparlerai certainement dans la section News www.streetblogger.fr en tempts voulu. Padded Room dans les bacs, c’est pour début 2009. Soyez patients d’ici là ! 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. cheah dit :

    Le malentendu entre joe et royce, c’était avant la formation du groupe
    D’ailleurs ils font une tournée commune jusque fin decembre avec d12
    pour preuve l’interview de royce sur ahh
    http://allhiphop.com/stories/features/archive/2008/11/12/20680140.aspx

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.