Archives du mot-clé Boi-1da

Drake « More Life – A playlist by October firm » @@@@


Une chronique de Drake est toujours un très bon prétexte pour donner mon avis ultra-subjectif à son sujet. Vous le savez, dire du mal sur cette ancienne vedette du petit écran devenue rappeur popstar dont le succès et la gloire dépassent l’entendement si on se fie à ses records de streaming. Trop doux et fruité pour moi, trop de la flotte, je n’aime pas trop trop les boissons comme le Javasun.

Néanmoins sur le plan artistique, Drake a un truc, faut l’admettre, il a toujours LE truc pour rendre les gens accros à sa musique et ce projet -attendu cela va de soi vu comment il a fait poireauter son monde- a l’air de fort bien fonctionner. D’ailleurs moi-même je commence à douter au moment d’appuyer sur ‘play’, après avoir procrastiné des jours. Est-ce que je… euh ai peur d’apprécier More Life? Vais-je pouvoir tenir bon jusqu’au bout des 22 pistes? Ce n’est pas impossible. Croyez-vous qu’à la fin ça va changer mon avis sur Drake de manière positive, ne serait-ce qu’un millième de poil? Sûrement pas, je continue de lutter contre la fraude sous n’importe quelle forme.

Lire la suite Drake « More Life – A playlist by October firm » @@@@

J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@


Voilà, avec 2014 Forest Hills Drive, Jermaine Cole s’est vu affublé du titre honorifique de « artiste devenu platine sans featuring », de quoi se réconforter depuis qu’un Grammy lui est passé sous le nez. Ses cheveux ont poussé de quelques centimètres depuis en même temps que son statut pour 4 Your Eyez Only (‘4’ pour souligner que c’est son quatrième opus), cette suite sortie deux ans après jour pour jour, suite qui a déjà été certifiée or la semaine en deux semaines seulement, sans featuring de nouveau. Mais le protégé de Jay-Z aura-t-il cette fois les faveurs du jury des Grammy Awards?

Lire la suite J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@

Travi$ Scott « Birds in the Trap sing Brian McKnight » @@@½


« Rodeo est la bonne surprise de la rentrée 2015, mais on ne sait quoi penser de ce Travi$ Scott. Il laisse cette impression d’être le gars qui était là au bon endroit, au bon moment, avec le bon entourage. Sa mixture tient la route jusque que sur la Westside, perché entre fastlife et highlife. » Telle était la conclusion de ma chronique de Rodeo sorti l’an passé, un premier album hyper bien produit (surfait?) grâce à un Mike Dean déterminant. À peine le temps de digérer ce premier opus que Travis remet ça avec Bird in the Trap sing Brian McKnight, n°1 aux US la semaine de sa sortie.

Lire la suite Travi$ Scott « Birds in the Trap sing Brian McKnight » @@@½

Drake « VIEWS » @@@


Comme tout artiste estimant atteindre un niveau déifique, Drake a su se faire attendre relativement longtemps avec Views From The 6. Lorsqu’on est l’artiste pop interprète de rap/r&b le plus vendeur d’albums digitaux de sa génération, c’est justifiable. Il faut ajouter à ce délai le litige entre son label Young Money et la maison-mère Cash Money. Le teasing fut savamment entretenu par des affiches placardés dans sa ville de Toronto, la vidéo virale de « Hotline Bling » (pour les memes hilarants inspirés de ses pas de danse amusants) et les rumeurs d’une sortie pour la mois d’Avril. VIEWS est la conclusion de cette longue attente.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

 

 

Kanye West « The Life of Pablo » @@@½


Je veux vous parler du plus grand artiste rap de tous les temps, d’un album magnifique, de l’oeuvre de toute une vie, le pinacle d’une carrière, l’achèvement ultime après la construction d’une famille avec une femme vertueuse, de quelque chose d’absolument grandiose, qui fait battre notre coeur.
Ce n’est pas du tout l’objet de cette chronique.
Non en vrai, je vais plutôt parler d’un album conçu dans la précipitation dont on pouvait suivre les étapes de ce puzzle comme un programme de Twitter-réalité, et dont l’auteur est un homme avec un immense trou noir entre les fesses et un melon capable de provoquer une éclipse solaire, tout ça pour au final faire la quête pour les Illuminatis.

Lire la suite Kanye West « The Life of Pablo » @@@½

Rihanna « ANTI » @@@@


Je vous le confie : je n’ai pas écouté un seul album de Rihanna en entier depuis Rated R et pourtant je n’ai jamais eu l’impression d’avoir raté quoi que ce soit. Impossible d’échapper à ses singles radios diffusés à intervalles réguliers depuis 2007 depuis la tempête « Umbrella » (même dans les supermarchés, les magasins,… IMPOSSIBLE je vous dis) qui ont fait le bonheur des danseurs du week-end, ses clips au léger parfum de controverse, ni à ses superbes photos (plus ou moins nue) en tant que modèle (son autre passe-temps favori) qui défilent sur Twitter, ou bien des clichés de paparazzis… On pourrait presque dire que la chanteuse black pop des Barbades fait partie de notre vie quotidienne de manière passive.

Lire la suite Rihanna « ANTI » @@@@

Pusha T « Darkest Before Dawn: The Prelude » @@@@


D’un duo de frangins produit par les Neptunes qui a lancé le coke rap depuis leur bourgade de Virginia Beach dans les années 2000, Pusha T est devenu fin 2015 le P.D-G. de G.O.O.D. Music, le label fondé par Kanye West, celui qui l’a recueilli en 2011 dans son catalogue d’artistes. De dealer à boss de label de musique, comme un certain Jay-Z.

Lire la suite Pusha T « Darkest Before Dawn: The Prelude » @@@@

Freddie Gibbs « Shadow of a Doubt » @@@@


À chaque fois que Freddie Gibbs sort un album ou une mixtape, il faut se préparer à quelque chose de vachement sérieux, sérieux comme euh… une menace pour sa vie. Le rappeur de Gary vient de sortir sur sa propre structure ESGN son second album studio Shadow of a Doubt, sorte de guide de survie dans les ghettos que la police préfèrent ne pas approcher.

Lire la suite Freddie Gibbs « Shadow of a Doubt » @@@@

Joe Budden « All Love Lost » @@@½


Je ne sais pas vous mais je considère Joe Budden comme le mec le plus déprimant du rap game, ce depuis Padded Room. Après avoir perdu l’intérêt d’une partie de son public avec No Love Lost, un opus sans direction artistique et très moyen, il faut croire que le MC du New Jersey s’est inspiré des mauvaises critiques pour le titre de ce troisième album studio : All Love Lost.

Lire la suite Joe Budden « All Love Lost » @@@½

The Game « The Documentary 2 » @@@@


The Game avais juré ceci : The Documentary 2 sortira en 2015, soit dix ans après The Documentary « 1 ». Tout de suite les souvenirs fusent autour de ce premier et unique album chez G-Unit/Aftermath dirigé d’une main de maître par Dr Dre et sa dream-team de producteurs qui ont livré des instrus mi-West mi-East, sa kyrielle de name-dropping (plus d’une centaine), ses tueries inoxydables comme « Higher« , « How We Do » et « Dreams« , les refrains de 50 Cent et son histoire de membre des Bloods. Quelques jours après la sortie de The Documentary, Chuck Taylor était congédié du G Unit pour crime de lèse-majesté envers 50 Cent.

Lire la suite The Game « The Documentary 2 » @@@@

Drake & Future « What A Time To Be Alive » @@@½


Les sorties « surprises » ça va bientôt finir d’être une mode à ce rythme-là. Dernier exemple en date, ce projet commun entre Drake et Future, deux rappeurs populaires qui ont cartonné et régulé cette année (t)rap 2015. Le trapeur d’Atlanta vient de sortir Dirty Sprite 2 qui a été un des albums de l’été (si ce n’est l’album de l’été) et le rappeur canadien maintient le suspens quant à la sortie de View From The 6, leur actualité chaude est au centre des débats actuels alors quand ils ont annoncé qu’ils préparaient quelque chose ensemble pour très très vite, ça a fait l’effet d’une bombe. Capturer l’instant de la vague provoquée pour sortir What A Time To Be Alive, le timing parfait.

Lire la suite Drake & Future « What A Time To Be Alive » @@@½

Meek Mill « Dreams Worth More Than Money » @@


Dreams Worth More Than Money, le second album de Meek Mill, a connu un démarrage canon en ce début du mois de Juillet, avec des chiffres de vente avec 215 000 albums vendus (sans compter la majoration avec les équivalents streaming). Est-ce l’effet « sortie de prison » qui a rendu l’événement plus excitant ? Ou la médiatisation de sa relation avec Nicki Minaj ? Parce que DWMTM n’a pour moi vraiment rien de spécial.

Lire la suite Meek Mill « Dreams Worth More Than Money » @@

Kendrick Lamar « To Pimp a Butterfly » @@@@@


Aout 2013, le couplet de Kendrick Lamar sur « Control » de Big Sean crée un énorme séisme qui a secoué tout le rap américain comme cela n’est pas arrivé depuis très longtemps. Son but : devenir le numéro 1, en se couronnant lui-même Roi de la Côte Est. Culotté, sans parler du name-dropping, suscitant des réactions de toute part. Et après, « que de la gueule » ? Détrompez-vous, To Pimp a Butterfly est l’oeuvre d’un artiste qui a les épaules d’un leader-né, une oeuvre plus Noire qu’il n’y parait. Il n’y a qu’à regarder la pochette renversante de l’album pour le comprendre.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Big Sean « Dark Sky Paradise » @@@@


Big Sean ne pourra pas faire pire que Hall of Fame, mais il ne fera sans doute jamais mieux que ce troisième album Dark Sky Paradise. Vous ne rêvez pas, j’ai mis @@@½ à un album de Big Sean, ce serait un miracle s’il n’y avait pas d’explication à cela. Pourtant le rappeur de Detroit pas n’a pas changé depuis ses deux premiers albums : il joue à fond la carte du swag du mec déjà riche qui n’a jusqu’ici pas franchement démontré l’étendu de son talent (paraît qu’il en a).  Alors qu’est-ce qui  a changé?

Lire la suite Big Sean « Dark Sky Paradise » @@@@

Drake « If You’re Reading This It’s Too Late » @@@½


Ce qui est fait est fait : If You’re Reading This It’s Too Late de Drake est devenu en quelques jours à peine presque disque d’or et l’album le plus relayé sur l’appli Spotify. Ce « projet » est sorti comme d’une pochette surprise dans la nuit du 12 au 13 Février (un vendredi…). Une surprise? Pas tout à fait, cela faisait plusieurs semaines que les rumeurs d’une mixtape de Drake s’était répandue sur le Net, avec une sortie prévue pour le début d’année.

Lire la suite Drake « If You’re Reading This It’s Too Late » @@@½