Archives du mot-clé Ludacris

Big K.R.I.T. « It’s Better This Way » hosted by DJ Drama [mixtape] @@@½


Cela faisait un bail que le roi Big K.R.I.T. n’avait pas sorti de mixtapes (ou free LP si vous préférez), deux ans au moins. La dernière était King Remembered in Time et est sorti un an plus tard Cadillactica. Chacunes de ses mixtapes marquaient son niveau de progression bien que son premier album Live From The Underground soit intervenu avant King Remembered In Time. En sera-t-il de même It’s Better This Way?

Téléchargez la mixtape ici

Lire la suite Big K.R.I.T. « It’s Better This Way » hosted by DJ Drama [mixtape] @@@½

Ludacris « Ludaversal » @@@@


Cinq ans que Ludacris n’avait pas sorti d’album, le rappeur d’Atlanta nous avait laissé sur le souvenir du très moyen Battle of the Sexes. Une carrière qu’il a mise entre parenthèses au profit de sa carrière d’acteur, catapultée grâce à la franchise Fast & Furious, dont la sortie du 7e volet Furious 7 coïncide avec celle de ce 9e album Ludaversal. Voilà Chris Bridges maintenant face à un gros défi : le come-back.

Lire la suite Ludacris « Ludaversal » @@@@

Ludacris « Burning Bridges » [EP] @@@@


Ça faisait un bail ! Depuis sa très grosse mixtape Back to the First Time en 2011, ça commençait à dater. Luda a préféré mettre sa carrière de rappeur entre parenthèse pour se consacrer au cinéma, tournant deux épisodes de la saga Fast & Furious, notamment l’attendu Furious 7. On a presque failli le perdre avec son single « Rest of my Life » avec Usher et produit par… David Guetta, dans cette sombre période durant laquelle la fièvre EDM avait contaminé le rap et le r&b. Ludacris nous a fait patienter et le moment est venu pour lui de revenir au rap, avec sa série de freestyle « Ludaverses » comme amuse-bouches et cet EP Burning Bridges pour apéritif en attendant le plat de résistance Ludaversal le 31 Mars 2015.

Lire la suite Ludacris « Burning Bridges » [EP] @@@@

R Kelly « Black Panties » @@


r-kelly-black-panties

Une blague cradingue pour commencer : pourquoi sur la pochette de Black Panties R Kelly prend la fille à demie-nue pour un violon? Parce que Robert adore pisser dans un violon. Tout comme retrouver le leadership du r&b masculin, c’est peine perdue.

Lire la suite R Kelly « Black Panties » @@

Big Boi « Vicious Lies and Dangerous Rumors » [Deluxe Edition] @@@@


Même quand il est question d’un album solo d’un membres des Outkast, c’est toujours la même question qui revient: qu’est-ce qu’on va découvrir dans ce nouvel album? Jusqu’où va-t-il nous emmener? Le sujet, Big Boi, avec son troisième opus Vicious Lies and Dangerous Rumors. Les gens n’étaient pas prêts.

Lire la suite Big Boi « Vicious Lies and Dangerous Rumors » [Deluxe Edition] @@@@

DJ Drama « Quality Street Music » @@@


La pensée qui me vient inévitablement en tête pour un ventre comme moi en lisant « quality street » est cette boîte de friandises au chocolat, caramel, ganaches… Désolé c’est plus fort que moi mais pas si hors sujet si on prend la chose métaphoriquement. Alors on va tester les friandises de la quatrième boîte Quality Street Music de DJ Drama.

Lire la suite DJ Drama « Quality Street Music » @@@

Big K.R.I.T. « Live from the Underground » @@@@½


Avant même de sortir son premier album chez Def Jam, Big K.R.I.T. était considéré comme une future valeur sûre du Dirty South grâce à ses trois excellentes mixtapes KRIT wuz Here, Return of 4eva et 4eva N A Day, trois projets qui ont été édités récemment en format physique grâce à Nature Sounds. Pas seulement en tant que rappeur (avec des figurations au côtés de Ludacris, Curren$y ou encore les Roots), ses talents de producteurs lui ont permis quelques sollicitations et ça risque de continuer de la sorte. Il manquait juste cet album qui confirmerait définitivement son statut. Live From The Underground est le très bon album que l’on attendait tous.

Lire la suite Big K.R.I.T. « Live from the Underground » @@@@½

Ludacris « 1.21 Gigawatts, Back to the First Time » [mixtape] @@@@


Cette mixtape officielle Back to the First Time annonce le retour du Ludacris de Back for the First Time, quand il n’était qu’un animateur radio d’Atlanta fraîchement signé chez Def Jam South après le buzz d’Inconegro et qui décrochera le platine dans un futur proche grâce à des hits urbains comme « What’s Your Fantasy » et « Southern Hospitality« … C’est ce qu’on appelle communément un retour aux sources.

Lire la suite Ludacris « 1.21 Gigawatts, Back to the First Time » [mixtape] @@@@

DJ Khaled « We The Best Forever » @½


Rentrons dans le (gros) tas. We The Best Forever est un concentré hautement toxique de ses quatre précédents LP : même format douze-titres, mêmes hitmakers, les mêmes featurings qui reviennent, idem pour les thèmes (hood, succès et tout le toutim), quelques nouveaux noms en plus et Khaled ne produit aucun instru.

Et le plus dingue, c’est que le style demeure invariable. On a l’impression d’entendre le même disque qui ressemblait au disque précédent, qui lui-même ressemblait au disque précédent, qui lui-même aussi ressemblait au disque précédent, etc… c’est pas compliqué d’entuber les gens en faisait du copier/coller, il suffit simplement de mettre une autre cover. D’ailleurs, la pochette ressemble étrangement à celle de L’Palais de Justice de Freeman. Je dis ça, je dis rien… Bref, rien n’a changé, sauf son label qui s’appelle Cash Money Records maintenant.

Lire la suite DJ Khaled « We The Best Forever » @½

Big K.R.I.T. « Return of 4eva » @@@@½ [mixtape]


Big K.R.I.T. n’a pas été adoubé par le magasine XXL comme l’un des dix Freshmen de 2011 par hasard. Révelé grâce à sa mixtape KRIT wuz here l’an dernier qui a rencontré pas mal de buzz, ce rappeur/producteur originaire du Mississippi renouvèle notre intérêt avec l’excellent Return of 4eva, qui pourrait bien le propulser en tant que sérieux représentant de la scène rap Dirty South de ces prochaines années.

> télécharger Return of 4eva sur NowPlaying.com

Lire la suite Big K.R.I.T. « Return of 4eva » @@@@½ [mixtape]

Chris Brown « F.A.M.E. » [Deluxe] @@@


Moche la pochette. Mais on me rabâche souvent de ne pas juger un disque sur sa couverture, c’est pas bien. Ayons donc une description plus utile de ce quatrième album de Chris Brown : l’acronyme F.A.M.E signifie ici Fans Are My Everything, une manière comme une autre de remercier le soutien de son public à qui il doit son succès, genre « fans je vous aime ».

Il existe un autre sens à cet acronyme : Forgive All My Enemies, phrase qu’il a tatoué sur son bras. Ceci laisse penser que Chris Breezy est devenu plus adulte, du moins en théorie car il vient tout juste de passer le cap de la vingtaine. Mais en pleine période post-adolescence, il reste encore un garçon influençable dont il est difficile de réguler les ardeurs…

Lire la suite Chris Brown « F.A.M.E. » [Deluxe] @@@

Travis Barker « Give the Drummer Some » @@@½


Avec Questlove des Roots, probablement l’un des meilleurs batteurs au monde. C’est ce qu’on disait déjà de Travis Barker lorsqu’il évoluait au sein des Blink 182, la formation punk-rock qui faisait (pour certains d’entre nous) office de bande-son dans les soirées beuveries au lycée et à la fac. Lorsque le groupe a décidé de faire un break, Travis s’est occupé de ses divers side-projects et a commencé à porter un regard intéressé au hip-hop. D’abord en remixant une pléthore de morceaux, puis c’est devenu un truc plus sérieux quand il a travaillé sur les singles de Paul Wall, The Game (« Dope Boys »), Warren G (« Let’s Get High »), Lil Wayne, Rihanna… Au grand dam de son public ckeu-ro, Travis Barker parachève sa reconversion avec son premier album, un album majoritairement hip-hop, Give the Drummer Some.

Lire la suite Travis Barker « Give the Drummer Some » @@@½

Maybach Music Group presents Rick Ross « Ashes to Ashes » [free album] @@@½


Ricky Rozay avait dans l’idée de sortir pour Novembre 2010 une réédition de Teflon Don (lire la chronique) avec quelques titres supplémentaires, histoire d’entretenir le succès de son quatrième album dont les tubes “MC Hammer”, “B.M.F.”,  “Super High” et “Aston Martin Music” font rouler sa Maybach sur l’or. Son copinage avec son manager Diddy, qui veut faire de lui le nouveau Biggie et avec qui il forme le duo de Bugatti Boyz, y est probablement pour quelque chose aussi.
Bref, le boss de Miami a finalement revu ses plans et envisagé une autre stratégie marketing. Avantagé par son physique de gros barbu, il s’est déguisé en Black Santa pour livrer la veille de Noël son nouveau street-album Ashes to Ashes aux fans qui le désirent, avec dans la hotte des morceaux inédits de Maybach Music.

Lire la suite Maybach Music Group presents Rick Ross « Ashes to Ashes » [free album] @@@½

David Banner & 9th Wonder « Death of a Pop Star » @@@


Tout le long de l’année 2010, on a vu transiter moult ‘albums en commun’, ce qu’on appelle dans notre jargon journalistique ces LP de collaboration entre deux (voire trois) artistes, rappeur et/ou producteur, binômes qui parfois forment une seule entité sous un nom commun. Il y a eu Nas & Damian Marley (Distant Relatives), Freeway & Jake One, Marco Polo & Ruste Juxx, le Meth-Ghost-Rae, 9th Wonder & Murs pour la troisième fois, DJ Muggs avec Ill Bill, Termanology & Statik Selektah (1982), Skyzoo & !llmind, Alchemist & Oh No (Gangrene), Diddy-Dirty Money et enfin en cette période de fêtes David Banner & 9th Wonder avec leur intrigante livraison attendue depuis plusieurs mois, Death of a Pop Star.

> lien pour écouter l’album : myspace.com/davidbanner

Lire la suite David Banner & 9th Wonder « Death of a Pop Star » @@@

Def Jam Rapstar @@@


Ça y est, je l’ai fait. J’ai pu tester Def Jam Rapstar à la maison. Avant de démarrer le jeu, je m’étais dit que ça devait ressembler grosso modo une sorte de karaoké rap. J’allume la Wii, je regarde la présentation et je parcours le menu. Effectivement, c’était difficile de se tromper : on a bien affaire à un karaoké rap. Dans la boîte de Def Jam Rapstar, Konami fournit un outil primordial, aussi bien pour un karaoké que pour un rappeur qui se respecte, le micro. Le précieux objet qu’il nous faut  absolument (brancher) : le microphone (prononcez « maillecrwofôn »), ‘the mic’, l’arme du MC. Test audio, « Mic check one-two, one-two ».

Lire la suite Def Jam Rapstar @@@