Archives du mot-clé Rapper Big Pooh

Saga x Thelonious Martin « Molotov » @@@@


C’est toujours dans le hip-hop indie qu’on y trouvera les meilleurs collab LPs. Le succès de Run The Jewels, improbable mais ô combien explosive combinaison de Killer Mike et El-P, n’en est qu’une preuve supplémentaire. Et une flopée s’en préparent encore. Dans un esprit similaire aux RTJ sur le fond et musicalement différent sur la forme, Molotov a gagné notre attention. Une présentation des deux protagonistes Saga et Thelonious Martin s’impose.

Lire l’interview et la chronique sur SURLmag →

Bishop Lamont « The Reformation – G.D.N.I.A.F.T. » @@@@


Rembobinons jusqu’en 2007. Le californien Bishop Lamont est nouvellement signé chez Aftermath, et deux chemins s’ouvraient à lui : soit succéder au turbulent The Game (éjecté au profit de 50 Cent), soit être condamné à l’enfermement en studio sans voir le fruit de son travail révélé au public. Le rappeur de Carson avait de bonnes cartes en mains, avec une apparition remarquée sur la BO du jeu True Crimes, des street-albums de qualité certifiée tels que Nigger Noize qui a fait pas mal de bruit, le très lourd The Confessional (profitant de prods de DJ Khalil) ou encore la rencontre avec Black Milk sur Caltroit. Hélas pour lui, et pour nous, la seconde porte s’est ouverte…

Lire la suite Bishop Lamont « The Reformation – G.D.N.I.A.F.T. » @@@@

Rapper Big Pooh & Nottz « Home Sweet Home » @@@@@


Quand Rapper Big Pooh avait signé chez Mello Music Group à la fin de l’année 2013, c’était pour pouvoir publier un album collaboratif avec le producteur Nottz. Rien que l’idée faisait terriblement envie. Il aura fallu patienter presque deux ans pour que ce projet aboutisse (avec en guise de prélude Words Painting Pictures cet été) et je crois qu’on a bien eu raison de l’attendre tranquillement ce Home Sweet Home.

Lire la suite Rapper Big Pooh & Nottz « Home Sweet Home » @@@@@

Apollo Brown « Grandeur » @@@½


La sortie d’un album de (ou produit par) Apollo Brown est toujours un événément dans le milieu hip-hop underground. Surtout quand il a un nom évocateur, et en français dans le texte, comme Grandeur. C’est le quatrième album qui porte son nom en solo paru chez Mello Music Group, son deuxième non-instrumental avec The Reset en 2010 qui l’a fait connaître.

Lire la suite Apollo Brown « Grandeur » @@@½

Rapper Big Pooh « Words Painting Pictures » [EP] @@@½


La carrière solo de Rapper Big Pooh des Littler Brother a repris un nouvel envol l’an dernier en signant sur le label indépendant qui a la cote : Mello Music Group. Il était convenu qu’un album en collaboration avec le producteur Nottz sortirait courant 2014, mais ça peine à arriver. Raison pour laquelle on est un poil surpris de voir ce premier EP Words Painting Pictures est produit par Apollo Brown. Caroline du Nord et Chicago se connectent.

Lire la suite Rapper Big Pooh « Words Painting Pictures » [EP] @@@½

Mello Music Group « Persona » @@@@


Comme chaque année, la maison Mello Music Group livre son catalogue annuel. Cette fois ce ne sera pas un double-disque comme l’an dernier, Persona est une simple compilation majoritairement composés de duos rappeurs/producteurs (à une ou deux exceptions près). Hâte d’écouter les prochaines tendances à venir sur le label.

Lire la suite Mello Music Group « Persona » @@@@

Nitty Scott, MC « The Art of Chill » @@@@


nitty scott the-art-of-chill-1

Imaginez une rappeuse qui kicke avec plus de douceur que Jean Grae et au physique voluptueux et dix fois plus naturel que Nicky Minaj. Cette personne existe vraiment, elle s’appelle Nitty Scott MC. Après plusieurs projets dont le remarquable single « Flower Child » avec Kendrick Lamar et apparitions en featurings (auprès de Statik Selektah, Tanya Morgan…), la MC de Brooklyn a publié au début du Printemps sont tout premier album The Art of Chill.

Lire la suite Nitty Scott, MC « The Art of Chill » @@@@

9th Wonder presents: « Jamla is the Squad » @@@½


jamla-squad-cover

Pile au moment où l’on se demandait pourquoi Jamla Records, le label de 9th Wonder, connaissait une baisse d’activité, que PAF, une compilation au nom fédérateur tombe à pic : Jamla is the Squad. Toute son équipe de rappeurs, chanteurs et producteurs, et aussi les amis du producteur, sont là.

Lire la suite 9th Wonder presents: « Jamla is the Squad » @@@½

Mello Music Group : Mandala vol.1 « Polysonic Flows » @@@@½, Mandala vol.2 « Today’s Mathematics » @@@@


mandala

Le label indépendant Mello Music Group a connu deux superbes millésimes consécutifs, jugez-en donc : People Hear What They See d’Oddisee, Trophies d’OC & Apollo Brown ou encore Dice Game avec Guilty Simpson pour 2012, et l’album éponyme des Ugly Heroes, The City under the City de L’Orange & Stik Figa, le premier solo d’Uptown X.O. ou encore Quelle Chris et l’album collaboratif de Gensu Dean & Planet Asia en 2013. Jamais a-t-on connu sur la Côte Est un label d’indie hip-hop nous gratifiant d’autant de sorties de cette qualité depuis… Rawkus Records.

Pour commencer en beauté un cru 2014 qui s’annonce riche (ça parle d’un nouvel album des Diamond District et d’un projet commun entre Rapper Big Pooh et le producteur Nottz), MMG (à ne pas confondre avec la concession de Miami) plante le décor avec non pas une, mais deux nouvelles compilations Mandala (« cercle » en sanscrit, NdR) : Polysonic Flows et Todays’s Mathematics.

Lire la suite Mello Music Group : Mandala vol.1 « Polysonic Flows » @@@@½, Mandala vol.2 « Today’s Mathematics » @@@@

Slum Village « Evolution LP » @@@@


Une surprise de plus en cette année 2013, ce sixième album des Slum Village. Après le décès de Baatin et le départ houleux d’Elzhi après l’excellent Villa Manifesto, annoncé comme l’ultime album du collectif de Detroit, je n’y croyais plus, me demandant plutôt si le survivant T3 allait poursuivre une carrière solo (le rappeur a sorti un EP 3Illa). Alors quand j’ai appris que les SV, formé de l’éternel pilier T3, Young RJ et le petit frère de J Dilla, Illa J, j’avoue que je suis resté perplexe et pas emballé mais…

Lire la suite Slum Village « Evolution LP » @@@@

Oh No « Ohnomite » @@@@


C’est une habitude depuis Exodus Into Unheard Rhythms, Oh No opte pour une solution économe pour conceptualiser ses albums : sampler une oeuvre spécifique ou le catalogue d’un artiste en particulier, ou alors des musiques provenant d’une région du globe bien précise. Pour ce nouvel exercice, Michael Jackson (de son vrai nom) a eu l’autorisation de fouiller la discothèque de Rudy Ray Moore, musicien et acteur afro-américain disparu en 2008, à qui l’on doit des films comme Dolemite, d’où le titre : Ohnomite.

Lire la suite Oh No « Ohnomite » @@@@

Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½


L’excellent Villa Manifesto était annoncé comme l’ultime album des Slum Village, leur tout dernier. Hélas la brouille entre Elzhi et membres vivants restants l’an dernier pendant qu’il faisait la promo d’Elmatic a un peu plus enterré un groupe qui avait déjà perdu deux membres. Triste fin. Mais la vie continue et avec l’appui de Mick Boogie, T3, Illa J (le frère cadet de J Dilla) et le producteur Young RJ raniment les Slum Village le temps d’une mixtape, The Dirty Slums, avec plein de beau monde.

Lire la suite Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½

Union « Analogtronics » @@@@½


Les mariages dans la musique ont ce pouvoir d’effacer les barrières entre les genres et même les époques, et de ces mariages parfois multiples naissent des merveilles de créativité comme d’étrangetés. Mêlant savoureusement Soul Hop et Electro en Lo-Fi, Analogtronics est un de ces fruits d’expérimentations de la musique urbaine que J Dilla, grand inspirateur et précurseur – pourrait-on dire – de ce créneau, n’aurait certainement pas renié.

Lire l’interview sur Now Playing »

Lire la suite Union « Analogtronics » @@@@½

Rapper Big Pooh « Dirty Pretty Things » @@@@


Après 9th Wonder et Phonte qui ont sorti leurs albums respectifs le même jour et voguent ensemble à travers les Etats-Unis, au tour de Rapper Big Pooh de poursuivre la dynamique avec Dirty Pretty Things, son troisième opus solo. Cette nouvelle sortie est indépendante sur plusieurs points, d’abord parce qu’il vient de fonder son label For Members Only, laquelle édite cet album, ensuite parce qu’il n’a collaboré aucun des deux autres Little Brother (pas même Khrysis,…). Remarquez, eux non plus ne l’avait pas invité sur leurs skeuds… et curieusement, Dirty Pretty Things pourrait bien être son meilleur.

Lire la suite Rapper Big Pooh « Dirty Pretty Things » @@@@

A3C Volume 1 [double-CD] @@@½


La structure A3C a organisé durant le second week-end d’Octobre un festival Hip-Hop à Atlanta avec une impressionnante line-up. Histoire de marquer le coup, une compilation à leur nom et éditée chez iHipHop Distribution a vu le jour la semaine précédant cet événement. Et ce généreux premier volume double-CD est à la hauteur de l’événement, cumulant 45 morceaux exclusifs et tout autant d’invités venus de tous les horizons. La richesse du Hip-Hop en 2011 dans un boîtier.

Lire la suite A3C Volume 1 [double-CD] @@@½