Archives du mot-clé Young Jeezy

DJ Khaled « I Changed a Lot » @@½


Le choc que j’ai eu en réalisant que j’ai chroniqué TOUS LES ALBUMS de cette plaie DJ Khaled. Si si, tous, sans exception, depuis Listenn... Il y a qu’à cliquer sur le tag « DJ Khaled album » ci-dessous. Je dois souffrir d’une forme rare de masochisme. Avec un chaque fois les mêmes plaintes, comme quoi rien ne change dans ses albums depuis Victory (c’était son troisième album si quelqu’un ne l’a pas occulté de sa mémoire).  Alors quand je vois que notre « meme hero » sort une nouvelle compilation qui s’appelle I Changed a Lot, pardonnez-moi mais, [voix de Coluche] J’ME MAÂÂÂÂRRE [/voix de Coluche]. En plus il a le culot de faire de la pub déguisée pour son resto Finga Licking, il ne rate pas une occasion le gars…

Alors cette review je l’a fait ou pas? Another one? another one.

Lire la suite DJ Khaled « I Changed a Lot » @@½

Warren G « Regulate… G Funk Era part II » [EP] @@@½


Une faille spatio-temporelle de quinze minute s’est ouverte en Californie la veille de la sortie digitale de l’inattendu Compton de Dr Dre : Warren G a présenté sur soundcloud un EP qui se veut un hommage pour les vingt ans du grand classique Regulate G Funk Era. L’exercice est risqué, l’ère G Funk a beau être révolue, le demi-frère de Dre compte bien faire valoir son titre de prince du genre et utiliser un précieux joker : des enregistrements posthumes de Nate Dogg.

Lire la suite Warren G « Regulate… G Funk Era part II » [EP] @@@½

Lil Wayne « Free Weezy Album » @@@½


Vous pouvez ranger vos fringues YMCMB. Le jeu des chaises musicales est lancé depuis le déchirement entre Cash Money Records et Young Money. Drake a été le premier a poser ses pions en sortant l' »album surprise » If You’re Reading This Is Too Late en le proposant sur iTunes avec à la clé le plus gros démarrage digital de l’année 2015 et des millions de lectures sur Spotify. Plus on tard on apprendra que Drake a signé un deal avec Apple Music. De son côté, alors que les démarches judiciaires sont lancées, Lil Wayne prévoyant la mixtape Free Weezy Album dont le titre suffit à comprendre qu’il veut briser les chaînes et prendre un nouveau départ.

Lire la suite Lil Wayne « Free Weezy Album » @@@½

Troy Ave « Major Without a Deal » @½


Pour ses débuts avec New York City: The Album, on avait dit que pour premier album c’était OK. Troy Ave prend du galon et prépare une suite. Sauf que le freshmen XXL de la promo 2014 vient de se ridiculiser littéralement en public avec Major Without a Deal.

Lire la suite Troy Ave « Major Without a Deal » @½

Jeezy « Seen it all: The autobiography » [deluxe] @@@½


Jeezy n’est plus tout jeune (‘young’), il cumule aujourd’hui plus de dix ans de carrière en tant que ‘trappeur’. Dix années, c’est un sacré cap de franchi, peu de rappeurs le passent avec une franche réussite. Mais l’ex-Boy N Da Hood est un type malin, qui calcule les risques, tout en restant fidèle à la trap music sans jamais dévier de cette trajectoire, un type qui garde son sang-froid de snowman face aux attaques reçues (anciennement Rick Ross, Freddie Gibbs,…). Avec Seen It All, notre trapstar montre qu’il est toujours dans le coup et n’est pas prêt de céder la place qu’il occupe.

Lire la suite Jeezy « Seen it all: The autobiography » [deluxe] @@@½

DJ Mustard « 10 Summers » @@½


Tout le monde ne parle que de ce producteur depuis des mois, et son nom va bien finir par nous monter au nez. Et pour cause. DJ Mustard est le producteur westcoast « qui fait le buzz ».

Dijon McFarlane (Dijon, moutarde… vous l’avez?) est à l’origine de hits comme « Rack City » de Tyga, « Or Nah » de Ty Dollar $ign, il possède dans son annuaire perso des noms comme -au pif- Dom Kennedy, will.i.am… Mais c’est surtout son implication sur l’album My Krazy Life du rookie YG qui le mettre en avant. Soutenu par Roc Nation, le label de Jay-Z, le jeune beatmaker tient à capitaliser ce succès soudain en publiant ce qui devait être l’album rap de l’été, 10 Summers.

Lire la suite DJ Mustard « 10 Summers » @@½

R Kelly « Black Panties » @@


r-kelly-black-panties

Une blague cradingue pour commencer : pourquoi sur la pochette de Black Panties R Kelly prend la fille à demie-nue pour un violon? Parce que Robert adore pisser dans un violon. Tout comme retrouver le leadership du r&b masculin, c’est peine perdue.

Lire la suite R Kelly « Black Panties » @@

Pusha T « My Name is My Name » @@@½


Après Malice cet été, au tour du cadet des Thornton, Terence alias Pusha T de dégainer avec le My Name is My Name (G.O.O.D. Music/ Def Jam), un des disques les plus anticipés de l’année 2013. Après avoir livré plusieurs paquets de coke dans la street (les mixtapes Fear Of God, Wrath of Cocaine…), un EP qui a mis le feu aux poudres (surtout les blanches) et de multiples apparitions ça et là en featuring, la vraie rencontre avec le dealer a enfin lieu, avec cette légère crainte qu’inspire les hommes imposant le respect. Yurk!

Lire la suite Pusha T « My Name is My Name » @@@½

Big Sean « Hall of Fame » (deluxe edition) @@


Finally Famous, le premier album de Big Sean, j’en avais conclu qu’il était léger, pas désagréable, ni fameux, avec pour note un gentil @@@ sans trop entrer dans les détails… Est-ce que le rappeur de Detroit signé chez G.O.O.D. Music a progressé sur ce Hall of Fame ? Nan, c’est carrément l’inverse. Et il s’étonne qu’on ne le considère pas comme un top rappeur? Laissez-moi rire!

Lire la suite Big Sean « Hall of Fame » (deluxe edition) @@

Juicy J « Stay Trippy » @@@½


Stay Trippy n’est que l’aboutissement logique d’une carrière bien remplie. D’abord au sein des légendaires Three 6 Mafia, Juicy J, DJ Paul et consorts (Gangsta Boo, Crunchy Black, Koopsta Knicca…) ont placé, avec 8Ball & MJG, la ville de Memphis sur la carte du rap, gagné le statut de légende, gagné un Grammy Award avec leur morceau « It’s Hard Out There For a Pimp« , gagné une certification platine avec The Most Known Unknown

Mais d’albums en albums, en allant de l’underground vers le mainstream, les Triple 6 ont perdu des membres, pour ne former qu’un binôme avec Last 2 Walk en 2008. La suite du plan était de se focaliser sur les carrières solos, ce que Juicy J a fait en 2009 avec son 2e solo Hustle Til I Die sorti sur leur label Hypnotyze Minds, sans grand écho. C’est plus jeune que lui, Wiz Khalifa, qui va lui offrir une réelle opportunité de capitaliser cet accomplissement en le signant sur Taylor Gang Records fin 2011, un billet retour vers le mainstream.

Lire la suite Juicy J « Stay Trippy » @@@½

Chief Keef « Finally Rich » @@@


Il est la nouvelle sensation de Chi-Town, son single « I Don’t Like » a été remixé par Kanye West sur Cruel Summer. Il représente une jeunesse violente et sans repère, il s’est moqué de  Lupe Fiasco qui en est apeuré et en a pleuré. Il est signé chez Interscope. Il a donné des sueurs froides à son manager, il s’est moqué d’un rival tué par balles sur Twitter et il poste sur Instagram des photos de lui en plein ébats sexuels. Son premier album s’appelle Finally Rich, et il n’a que 17 ans. Lui, c’est Chief Keef. Pour mieux comprendre le contexte autour de ce jeune rappeur, je vous invite à lire ce papier d’Arnaud Fraisse.

Lire la suite Chief Keef « Finally Rich » @@@

Game « Jesus Piece » [Deluxe Edition] @@@


Bien des gens se demanderont si Game s’est mis en tête d’écrire un album de rap chrétien, que nenni! Jesus Piece dépeint le chemin de croix d’un gangsta rappeur croyant, celles du pécheur Jayceon Taylor, un album qu’il dédie à son frère aîné disparu dans des circonstances tragiques. Pour réunir ses partisans à l’approche du 11 Décembre 2012, date de sortie de ce cinquième album (qui pour l’anecdote devait s’appeler un temps F.I.V.E.), Game a distribué des offrandes bénévolement tous les dimanches (Sunday Service), un acte de charité qui s’est révélé positif. Parallèlement à cela, le rappeur s’est offert de la promotion gratuite en réagissant aux propos de Shyne le roi Bélize, sans y voir un conflit entre convictions religieuses différentes. Un Amen à Interscope pour cette dernière Ostie.

Lire la suite Game « Jesus Piece » [Deluxe Edition] @@@

DJ Drama « Quality Street Music » @@@


La pensée qui me vient inévitablement en tête pour un ventre comme moi en lisant « quality street » est cette boîte de friandises au chocolat, caramel, ganaches… Désolé c’est plus fort que moi mais pas si hors sujet si on prend la chose métaphoriquement. Alors on va tester les friandises de la quatrième boîte Quality Street Music de DJ Drama.

Lire la suite DJ Drama « Quality Street Music » @@@

Nicki Minaj « Pink Friday: Roman Reloaded » @½


C’est très exagéré de dire que la First Barbie (qui a dit ‘lady’?) de Young Money rencontre réussie incroyablement grâce à son énorme popotin et son look extravagant, pourtant on n’est pas loin de la vérité. En étant faussement originale, elle rencontre pourtant un succès qui dépasse le monde du rap en collaborant avec des stars internationales comme Madonna ou David Guetta. Nicki Minaj aura permis une chose positive dans l’industrie du disque, c’est le regain d’intérêt des majors pour les rappeuses que l’on pensait en voie d’extinction. Et je crois que c’est tout. Qu’en est-il de son alter-ego Roman Zolanski ?

Lire la suite Nicki Minaj « Pink Friday: Roman Reloaded » @½

Young Jeezy « TM:103 Hustlerz Ambition » [Deluxe edition] @@@


Avec la trainée de street-singles que Jeezy a laissé derrière lui (dans le désordre « Ballin’« , « Shake Life« , « Jizzle« , « Lose My Mind« …), sans revenir sur sa passe d’armes avec Rozay, il était temps que Hustlerz Ambition, troisième volet de Thug Motivation sorte. Et ça tombe bien parce qu’en cette période hivernale exceptionnellement douce, la neige poudreuse d’Atlanta que nous envoie le Snowman n’est pas de trop.

Lire la suite Young Jeezy « TM:103 Hustlerz Ambition » [Deluxe edition] @@@