Archives du mot-clé Blu

L’Orange « The Ordinary Man » @@@@


En quelques années seulement, L’Orange s’est imposé au sein du label indépendant Mello Music Group comme un des producteurs incontournables, au même titre qu’Oddisee et Apollo Brown. Et comme Apollo, ce féru de vieille Soul music est un habitué des projets collaboratifs, aux côtés de Stik Figa, Jeremiah Jae, Kool Keith et plus récemment avec Mr Lif (The Life & Death of Scenery). Le producteur originaire de Caroline du Nord, comme un certain 9th Wonder, vous présente maintenant The Ordinary Man, son quatrième effort solo.

Lire la suite L’Orange « The Ordinary Man » @@@@

Blu & Exile « In the Beginning : before the Heavens » @@@@


Parmi les grands albums hip-hop indépendants des années 2000, il y a eu bien évidemment le culte Madvillainy de Madlib et MF Doom, le classique A Piece of Strange des CunninLynguists et ce somptueux joyau Below the Heavens de Blu & Exile. Pour fêter la décennie de ce disque incontournable pour tous les spécialistes d’un certain âge, les deux protagonistes sortent In The Beginning, contenant plus d’une douzaine de titres inédits issue des sessions d’enregistrement de Below the Heavens.

Lire la suite Blu & Exile « In the Beginning : before the Heavens » @@@@

Union Analogtronics x Blu « Cheetah in the City » @@@@½


Cela faisait des mois, bien avant le vidéoclip de « L.A. Counting« , que nous étions dans la confidence à propos d’un album collaboratif entre le duo de producteurs parisiens Union Analogtronics et Blu, MC indépendant très respecté en provenance de Los Angeles. Sans plus d’information jusqu’alors, il n’y avait que notre imagination qui nous chuchotait la promesse d’un résultat à la hauteur. Et il l’est.

Lire la suite Union Analogtronics x Blu « Cheetah in the City » @@@@½

Mickey Factz & Nottz « The Achievement : circa ’82 » @@@@


Mickey Factz… il faut creuser dans sa mémoire pour se souvenir ce mec-là. Il faisait partie de la promo 2008 de XXL, c’est dire si ça remonte à loin. J’avais d’ailleurs chroniqué début 2010 un de ses ‘free EP’ en écrivant qu’il se situait « au dessus d’un Drake ou Kid CuDi ». Puis, comme Charles Hamilton arrivé à cette époque critique dans le rap game, on l’a perdu de vue sans qu’on se pose la question de savoir ce qu’il était devenu, comme si c’était une banale victime de la sélection naturelle. Huit ans après cette affiche de freshman dans le magasine rap, il revient sans prévenir avec dix titres pour nous faire regretter de l’avoir fait patienter si longtemps.

Lire la suite Mickey Factz & Nottz « The Achievement : circa ’82 » @@@@

Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@


Trois ans après Gods in the Spirit, Blu & Nottz s’offrent un second EP, Titans in the Flesh. En voilà qui ont de la suite dans les idées et qui voient les choses en grand, et en gros son. Nom de Zeus!

Lire la suite Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@

MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½


Bad Neighbor est le prolongement logique du maxi Burgundy Whip EP paru au début d’année 2013 et qui connectait les MCs californiens M.E.D. & blu par dessus des productions du savant fou Madlib. Avec treize morceaux supplémentaires et plein de surprises parmi la liste d’invités, ce ménage-à-trois va peut-être nous étonner.

Lire la suite MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½

White Boiz (Krondon + Shafiq Husayn) « Neighborhood Wonderful » @@@@


Les White Boiz sont un super-duo comprenant le rappeur Krondon (du Strong Arm Steady) et le chanteur-producteur Shafiq Husayn (Sa-Ra Creative Partners). Cela fait plus d’un an et demi, à peu près, que leur joint-project dans les cartons de chez Stones Throw. Lorsque j’ai eu la chance d’interviewer Krondon (parfois orthographié KRNDN) pour Now Playing Mag, ce dernier avait évoqué ce projet en Février 2014 alors qu’il était quasi bouclé.

Lire la suite White Boiz (Krondon + Shafiq Husayn) « Neighborhood Wonderful » @@@@

L’Orange & Kool Keith « Time? Astonishing! » @@@½


Kool Keith est une légende, tout le monde le sait mais on ne le dit jamais assez. Ce rappeur quinqua capable de remplir une banque de sperme à lui tout seul et aux innombrables pseudonymes qui jalonné ses trente ans de carrière dans le rap a formé un couple avec le beatmaker L’Orange le temps d’un double-face en vinyle. Leur discographie commune sera dès lors ponctuée par ce Time? Astonishing! paru chez Mello Music Group cet été

Lire la suite L’Orange & Kool Keith « Time? Astonishing! » @@@½

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse dizaine d’années au moins avec Another Time ! Le titre correspond tout à fait à l’esprit ‘back in the days’. Vu le nombre incalculable de connexions qu’il a tissé au fil des années, il y a foule sur ce projet qui concrétise l’ensemble d’une carrière bien remplie. Le genre de chronique où le name-dropping tombe tous les cinq mots en moyenne. Pour l’anecdote, c’est le graphiste Skam2 (Tribe Called Quest) qui a dessiné la pochette.

Lire la suite DJ EFN « Another Time » @@@½

Shuko « For the Love of It » @@@@


En rap allemand, à moins d’être germanophone/phile, on ne connaît pas grand chose. Mais vraiment pas grand chose, seulement quelques rares producteurs à la renommée internationale, comme les Snowgoons, qui ont d’ailleurs produit pour des groupes new-yorkais comme les M.O.P. ou Onyx. Un autre nom vient se rajouter à cette liste d’exportateurs de beats made in Germany, Shuko, qui vient de livrer son premier projet For The Love of It, avec en prime un casting américano-européen de choix.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Black Milk « If There’s a Hell below » @@@@


If There’s a Hell below (Computer Ugly/Fat Beats), sixième opus du rappeur/producteur Black Milk, est à quelques détails près la suite logique du chef d’oeuvre No Poison, No Paradise paru l’an dernier. Ces deux albums sont forcément reliés, par cette thématique du bien et du mal, le péché et la vertu, par le graphisme de la pochette aussi, et tant au niveau musical, entre tendances électronica eighties et psyché-rock prononcées mêlées à des instrumentations live et soulful.

Lire la suite Black Milk « If There’s a Hell below » @@@@

Homeboy Sandman « Hallways » @@@@


On n’entend pas beaucoup parler de Homeboy Sandman mais quand on l’écoute rapper, c’est comme si on l’avait toujours connu. Comme un monsieur Tout-le-monde qui s’est dit un jour « tiens, et si je devenus un rappeur? ». Un rappeur aussi original que humble et très réfléchi, comme le montre Hallways, son second opus chez Stones Throw.

Lire la suite sur Now Playing

Skyzoo & Torae present « Barrel Brothers » @@@@


barrel brothers

Apparus dans l’underground new-yorkais dans la seconde moitié des années 2000, Skyzoo et Torae sont devenus en quelques années deux des meilleurs représentants des quartiers de Brooklyn, l’un de Clinton Hill, l’autre de Coney Island. Les voilà réunis en tant que frères d’armes, des Barrel Brothers blousons et casquettes correctement vissées, prêts à montrer les muscles et pousser des rimes tout en osant innover en matière d’instrumentaux.

Lire la suite Skyzoo & Torae present « Barrel Brothers » @@@@

Blu « Good to be home » @@@½


blu-good-to-be-home

Cela faisait un bail que Blu n’avait pas sorti un projet solo, si on se base sur les premiers leaks de NoYork. C’est pourquoi le MC de couleur a mis les bouchées double avec Good to be Home (Nature Sounds). Vous avez bien lu : double ration de raps, de samples et de featurings.

Lire la suite Blu « Good to be home » @@@½

L’Orange « The Orchid Days » @@@@½


LOrange-TheOrchidDays

Ma première rencontre avec L’Orange fut une véritable révélation. C’était sur The City under the City, son album commun avec Stik Figa. Avec ses magnifiques productions construites autour de samples anciens de jazz et de soul, il est devenu rapidement l’un des beatmakers à suivre ab-so-lum-ent, car il a ce truc que les grands beatmakers ont. Et il en fait la brillante démonstration sur ce premier projet chez Mello Music Group, The Orchid Days. Lire la suite L’Orange « The Orchid Days » @@@@½