Archives du mot-clé Rick Ross

Action Bronson « Blue Chips 7000 » @@@@


Ça y est, l’été se termine, c’est la rentrée, et déjà la grisaille, snif. C’est l’heure, qui sonne toujours trop tôt, de sortir l’haleine fraîchement mentholée pour renifler les gaz d’échappement, de regoûter à la promiscuité des transports en commun en odorama, avant d’être entouré des parfums de café des camarades ou collègues mal réveillés. Et alors, qu’on s’isole phoniquement avec les nouveautés rap afin de fuir cette réalité qui nous paraît un peu nauséabonde, il y a soudain ce fumet de food-truck qui nous attire irrémédiablement. Cette bonne odeur qui fait saliver et flatte les narines, elle vient de Blue Chips 7000, le fat come-back de notre rappeur rouquin préféré, Action Bronson. Et putain, c’est délicieux!

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

A$AP Ferg « Still Striving » [mixtape] @@@½


Still Striving est la seconde frappe du collectif A$AP Mob ce mois d’aout après 12 d’A$AP Twelvyy sorti en début du mois. Et elle frappe très fort puisque cette nouvelle mixtape du ‘trap lord’ A$AP Ferg, «  »mixtape » » » (guillemets avec les doigts) pourtant publié en major.

Lire la suite A$AP Ferg « Still Striving » [mixtape] @@@½

Meek Mill « Wins & Losses » @@@


Il aura fallu que le rappeur le plus doux de la planète, Drake pour ne pas le nommer, balance le petit diss « Back To Back » pour que Meek Mill, destinataire de cette pichenette, montre enfin de quel bois il se chauffe vraiment. Blessé dans son égo comme un gamin qui vient se faire crever le pneu de son vélo, il a remonté son slip en mode « on touche pas à ma nana », parce qu’évidemment sa meuf de l’époque Nicki Minaj est au centre de l’histoire, il décide de renvoyer Drake dans les jupes de sa mère avec sa mixtape DC4.

La conclusion de cette affaire est que Nicki lui a dit bye bye et tant qu’à faire, Meek est allé envoyer son entourage soulever l’ex de son ex (Safaree). Ces événements derrière lui, c’est le moment de vérité avec Wins & Losses.

Lire la suite Meek Mill « Wins & Losses » @@@

DJ Khaled « Grateful » @@½


Ce mignon petit garçon barbotant dans un jacuzzi s’appelle Ahsad Khaled. Il n’a pas encore un an, il est déjà plus connu qu’Yves Duteil et a déjà plus profité de la vie que le fiston du Prince William. Et il est le producteur exécutif de Grateful, le nouvel album de papa DJ Khaled.

Lire la suite DJ Khaled « Grateful » @@½

Rick Ro$$ « Rather You Than Me » @@@@


Rather You Than Me de Rick Ro$$ ne suscitait guère d’attente particulière auprès du public rap, rien de moins qu’une galette de plus à son compteur. Sa recette habituelle qui consiste à faire un parmentier de rap clinquant de chez clinquant sur une couche de trap music servi avec le gratin du rap/r&b a fini par lasser, et engranger moins de recette. Le départ du boss de Miami de Def Jam l’a-t-il contraint de revoir ses plans ? Absolument pas, ce neuvième album est bel et bien une livraison Maybach Music full option, mais qui parvient à retrouver le standing de ses grands standards que sont Deeper Than Rap et Teflon Don. Et là, c’est l’épatement.

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

Lupe Fiasco « DROGAS light » @@@


Bon sang de bonsoir… Mais quelle mouche a encore piqué Lupe Fiasco de vouloir arrêter le rap ? C’est ce qu’il avait annoncé, en Décembre dernier, après s’être pris le chou pour la quarante-douzième foi avec sa maison de disque Atlantic, accompagné d’un freestyle haineux aux relents antisémites à l’encontre des dirigeants de la compagnie. Sauf que là, ras-le-derche, il engage un avocat (juif) pour rompre son contrat et annule la trilogie d’albums qu’il avait programmé. Voilà, clap de fin, l’article s’arrête là, en terminant sur un jeu de mot sur son blase. He ben non, le 10 Février 2017 DROGAS Light a vu le jour, et une nouvelle fois, on ne sait plus sur quel pied danser.

Lire la suite de la chronique sur SURLmag.fr →

Smoke DZA & Pete Rock « Don’t Smoke Rock » @@@½


Les albums collaboratifs ne sont plus des singularités épisodiques (comme Murs et 9th Wonder) ni une mode. Depuis 2012 qu’on en parle sans arrêt, c’est devenu une habitude. Il y a eu des tandems qui ont merveilleusement bien fonctionné et qui sont devenus des groupes à part entière (on pense évidemment aux Run The Jewels), d’autres qui sont des habitués à ces formes de co-existences (Blu, Apollo Brown, Madlib).

Mais à chaque fois qu’un collab LP est annoncé, l’inattendu est de mise, le fait de savoir qui taffe avec qui d’abord (surtout s’ils ont peu de choses en commun), reste à savoir quelle forme prendra l’album, comme pour une équation alchimique entre deux éléments. Ceci dit, on sait d’expérience en se basant que tous les ces collabs LP sur le marché que prédire le degré d’originalité, le degré de symbiose et la qualité générale de l’ensemble en fonction de l’inédite combinaison des protagonistes n’est pas du tout une science exacte. Léger suspens pour savoir ce qu’il en est de Don’t Smoke Rock de Smoke DZA et Pete Rock paru chez Babygrande.

Lire la suite Smoke DZA & Pete Rock « Don’t Smoke Rock » @@@½

DJ Mustard « Cold Summer » @@½


DJ Mustard n’avait pas du tout créé la surprise il y a deux ans avec 10 Summers. D’ailleurs ce fut un vrai bide. Fin de l’été, le producteur responsable des hits westcoast les plus beaufs de ces derniers mois remet ça avec Cold Summer, toujours chez Roc Nation. Et comme DJ Khaled, c’est toujours pareil. Si vous avez du temps à perdre, lisez ça ou écoutez-le.

Lire la suite DJ Mustard « Cold Summer » @@½

DJ Khaled « Major Key » @@@


Plutôt de faire des copier-coller depuis 4-5 albums déjà, parce que sa liste de contacts ne s’est jamais vraiment renouvelée, DJ Khaled a trouvé un hobby super chouette : devenir le roi de Snapchat. Entre séquences  ridicules et surréalistes assimilées à du second degré involontaires et conseils positifs comme touchants, notre patapouf préféré est devenue une sorte de JCVD du rap game. Ses clefs du bonheur et du succès sont devenus des gif, des memes, cultes. Et sa méthode Coué a visiblement bien fonctionné puisque Roc Nation le manage désormais et lui ouvre la clef des champs, en réalité augmenté comme sur la pochette. Son meilleur effort de gestion depuis Listenn… The Album et We The Best.

Lire la suite DJ Khaled « Major Key » @@@

A$AP Ferg « ALWAYS STRIVE AND PROSPER » @@½


Trap Lord nous avait secoué la cervelle dans tous les sens avec son ambiance de mort typique des A$AP Mob. Avec une suite qui s’appelle ALWAYS STRIVE AND PROSPER (autrement dit la signification de leur fameux préfixe A$AP) et des extraits qui en jettent (le banger « New Level » avec Future et « Let It Bang » feat Schoolboy Q), on pouvait imaginer deux scénarios  : 1) une recette similaire au premier album en plus clinquant 2) un virage mainstream assumé quitte à perdre son âme, ou à l’inverse à en récupérer une moins maléfique. Devinez quelle suggestion A$AP Ferg a choisi.

Lire la suite A$AP Ferg « ALWAYS STRIVE AND PROSPER » @@½

Royce da 5’9 « Layers » @@@@


Le MC le plus dangereux de Detroit réapparaît en solo cinq ans après le moyen Success is Certain. Revenu sur les devants de la scène avec Slaughterhouse, l’EP de Bad Meets Evil avec son vieil ami Eminem et puis le projet PRhyme avec DJ Premier, Royce Da 5’9 compte bien ne pas décevoir ses fans avec Layers, avec à la production éxécutive nul autre que Mr Porter (anciennement Kon Artis des D-12). Un album qu’il considère lui-même comme « ce qui aurait dû être mon premier album ».

Lire la suite Royce da 5’9 « Layers » @@@@

N.O.R.E. « Drunk Uncle » @@@


*Toc toc* Qui c’est? Oh non… pas lui, pas Noreaga, le tonton alcoolo… Pffff le revoilà qui revient avec ses fonds de vieilles teilles-bou et morceaux rap démodés…

Lire la suite N.O.R.E. « Drunk Uncle » @@@

DJ Khaled « I Changed a Lot » @@½


Le choc que j’ai eu en réalisant que j’ai chroniqué TOUS LES ALBUMS de cette plaie DJ Khaled. Si si, tous, sans exception, depuis Listenn... Il y a qu’à cliquer sur le tag « DJ Khaled album » ci-dessous. Je dois souffrir d’une forme rare de masochisme. Avec un chaque fois les mêmes plaintes, comme quoi rien ne change dans ses albums depuis Victory (c’était son troisième album si quelqu’un ne l’a pas occulté de sa mémoire).  Alors quand je vois que notre « meme hero » sort une nouvelle compilation qui s’appelle I Changed a Lot, pardonnez-moi mais, [voix de Coluche] J’ME MAÂÂÂÂRRE [/voix de Coluche]. En plus il a le culot de faire de la pub déguisée pour son resto Finga Licking, il ne rate pas une occasion le gars…

Alors cette review je l’a fait ou pas? Another one? another one.

Lire la suite DJ Khaled « I Changed a Lot » @@½

Scarface « Deeply Rooted » @@@@


À la première sortie bénie par la hype de la nouvelle diva rap Travi$ Scott s’est opposée celle bien plus discrète mais importante d’une autre personnalité de Houston dont l’aura est décuplée par sa légende et inspire une humilité inconditionnelle, Scarface, avec Deeply Rooted. Le Geto Boy est sorti de sa retraite sept ans après Emeritus avec un douzième album empli de sagesse capable de s’adresser à un public au-délà de sa fanbase.

Lire la suite Scarface « Deeply Rooted » @@@@

Rick Ross « Black Dollar » [mixtape] @@@½


Alors qu’on termine les bouteilles de rosée, arrive une mixtape de Rozay. Ça faisait un bail, et une bien fat, comprenez par là un pseudo-album plein de featurings, sans vernis ni finition au niveau des prods mais de qualité suffisante pour faire oublier le décevant Hood Billionaire. Les fans de Maybach Music sauront apprécier cette liasse de Black Dollar à l’opposé de Rich Forever, c’est-à-dire pas trop trop trap music.

Téléchargez la mixtape sur Datpiff.

Lire la suite Rick Ross « Black Dollar » [mixtape] @@@½