Mike Will Made-It « Creed II: The album » @@@@


L’un des producteurs d’Atlanta les plus influents de la décennie s’est vu chargé d’une très lourde mission, signer la soundtrack d’un blockbuster. Et pas des moindres, celle de Creed II, le second volet de la saga séquelle/reboot de Rocky, avec à l’écran, le grand, Michael B. Jordan, Tessa Thompson et ce bon vieux Sylvester Stallone. Est-ce que Mike Will l’a fait ? Avec succès, il peut ramasser les lauriers.

Pour parler de cet album, on pourrait se concentrer directement sur les points (poings?) forts et en faire un résumé. Sauf qu’il y en a beaucoup de points forts et ça commence avant de monter sur le ring, avec la prière de Lil Wayne sur « Amen« , suivi de cette courte et très belle chanson folk-rock ‘trappy’ « Do You Need Power? » interprétée par Bon Iver. Rien qu’avec ces deux premières tracks, l’auditeur devient presque spectateur et ça se confirme avec « We Can Hit (Round 1) » avec son énorme refrain crunk signé Crime Mob. Oui oui le crew d’Atlanta s’est réuni neuf ans après le dernier album, le pauvre Slim Jxmmy fait vraiment poids plume à côté d’eux. Pas de doute, Mike Will a bien travaillé ses productions et montrer qu’il est réellement capable de faire les choses en grand, et en 16/9e. Ensuite au tour du rookie Eearz, un des rappeurs du club Eardrummers, de faire ses preuves sur « Kill’ Em With Success » aux côtés de 2 Chainz et un Schoolboy Q au top qui en veut plus. Combat suivant, Rick Ross vs Nas sur « Check« , ça doit être leur troisième rencontre si je ne me trompe pas, et quelle rencontre une fois encore (presqu’un concours d’élégance les concernant). Par contre Young Thug contre Swae Lee sur « Fate« , c’est plutôt bataille de polochon tellement c’est doux.

Il est temps de reprendre un peu son souffle avec « Shea Butter Baby » de J.Cole qui fait la part belle à sa chanteuse Ari Lennox. A noter que Mike Will Made-It ne produit pas ce morceau, mais Elite, un proche collaborateur de Cole. C’est reparti pour de la trap partiellement pop avec « The Mantra« , le single conviant Pharrell Williams et Kendrick Lamar. Chacun livre une prestation qui, sans être anthologique, matche parfaitement avec la philosophie de cette énorme BO. Mike Will essaie de mêler du pop-rock mélancolique avec sa trap sur « Watching Me » des Rae Sremmurd (quelle sainte apparition de Swae Lee à nouveau) et Kodak Black. Après avoir entendu la voix de Stallone qui coache son poulain en intro de « F.I.G.H.T.« , c’est reparti pour un tour de ring sur fond de basses grondantes, entouré de Eearz, Gucci Mane, YG, Juicy J, Trouble et Quavo. C’est du très très lourd, ça me rappelle aussi « When We Were Kings » avec les Fugees, Tribe Called Quest et Busta Rhymes, dans un tout autre style, tout autre époque, mais toujours tournant autour de la boxe puisque c’était le single tiré du documentaire sur la légende Mohamed Ali. Mike Will remonte le tempo sur « Runnin » avec les perfs respectables d’A$AP Rocky, Ferg et Nicki Minaj, avant de le ralentir sérieusement sur « Midnight« . Stop, c’est le moment chaud ‘chaud’ du film avec l’actrice Tessa Thompson herself qui chante (super bien) sur ce slow r&b en compagnie de Gunna qui fait du Drake. Belle surprise que cette ‘demo’ d’Ama Lou avec « Bless Me« , fabuleux moment de hip-hop/soul avec de bonnes grosses caisses old school.

C’est le début de la fin avec le round final « Ice Cold« , collaboration étonnante et triomphale entre Mike Will, Ludwig Goransson (le compositeur de Childish Gambino) et Vince Staples, le finish « Love Me Like That » étant laissé à l’une des révélations r&b féminin Ella Mai pour la note romantique. Très franchement, Michael Williams a eu l’oeil du tigre (l’ouïe aussi) pour cette soundtrack (sans Future ni vedettes de Philly), elle fait jeu égal avec celle de Black Panther à mon humble avis. Celle de Southpaw produite par Eminem? Au tapis, la mâchoire cassée et arcade explosée. De cette importante expérience, Mike Will en ressort victorieux, Creed II a sa soundtrack de champion(s). On applaudit debout.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.