Archives du mot-clé Elite

Cozz « Effected » @@@½


Cody Osagie, dit Cozz, appartient au roster de Dreamville Records depuis 2013-2014 environ. Rapper californien de son état, il vient de publier Effected, un second album qui fait logiquement suite à Cozz & Effect. Des intéressés? Il y a Kendrick Lamar, J.Cole et Curren$y en featuring…

Lire la suite Cozz « Effected » @@@½

J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@


Voilà, avec 2014 Forest Hills Drive, Jermaine Cole s’est vu affublé du titre honorifique de « artiste devenu platine sans featuring », de quoi se réconforter depuis qu’un Grammy lui est passé sous le nez. Ses cheveux ont poussé de quelques centimètres depuis en même temps que son statut pour 4 Your Eyez Only (‘4’ pour souligner que c’est son quatrième opus), cette suite sortie deux ans après jour pour jour, suite qui a déjà été certifiée or la semaine en deux semaines seulement, sans featuring de nouveau. Mais le protégé de Jay-Z aura-t-il cette fois les faveurs du jury des Grammy Awards?

Lire la suite J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@

J.Cole « Born Sinner » (deluxe) @@@½


Après un premier album encourageant et sérieux néanmoins manquant de magnétisme et de relief, le jeune J.Cole tente de nous surprendre avec Born Sinner. Le second album est une étape importante dans la carrière d’un artiste comme chacun sait mais il ne fait aucun doute que le poulain de Jay-Z possédait les ressources pour faire encore mieux et continuer son bonhomme de chemin. Le premier artiste formé par l’écurie Roc Nation n’a plus rien d’un rookie désormais.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

DMX « Undisputed » @@½


Hé bien, c’est un long désert que Earl Simmons, 41 ans, a traversé pour sortir son premier album depuis cinq ans. Sa carrière cinématographique stoppée nette, son projet de double-album Walk With Me, And Fly With Me Later abandonné, allers-retours incessants devant la justice, séjour à Rikers Island, divorce, arrestations en série pour ses mauvaises conduites (‘ryde or die’ quoi)… Tête brûlée il est, tête brûlée il restera. Mais il roule seul désormais, plus personne n’est là pour lui disputer quelconque titre avec Undisputed.

Lire la suite DMX « Undisputed » @@½

DMX « Year of the Dog… Again » @@½


Il avait paru essoufflé mais toujours rugissant avec son opus The Great Champ, assurant en tout cas un continuum de la part du Ruff Ryder au bastion intact. Son faux-départ à la retraite, tout comme l’hombre Jay-Z, n’a pas été nécessairement bien perçu par le monde du hip hop. Sortie discrète pou un rappeur de cet acabit. Alors pour revenir sur une bonne note après un pourtour platiné, notre ogre s’en est retourné derrière le micro nous porter la griffe à son dernier album à ce jour, mais plus chez Def Jam.

D’après un extrait de la chronique originale datée du 2 Aout 2006

Lire la suite DMX « Year of the Dog… Again » @@½

Ruff Ryders vol.4 « Redemption » @@@


Toute nouvelle compilation depuis 2001, du sang neuf, des nouveaux sons, en somme un Volume 4 qui marque le retour des Ruff Ryders cuvée 2005 au premier plan. L’eau a coulé sous les ponts depuis quatre ans et de nouveaux artistes ont fait leur apparition tandis que d’autres ne donnent plus signe de vie, par exemple Eve, inexistante sur cet album. De nouvelles têtes donc, mises en avant sur ‘Redemption’ dans une période où New York est bombardée par les Dipset.

Note : 4e et dernier volume de la série des Ruff Ryders, qui semble-t-il sans ses piliers ne parviennent pas à lancer la nouvelle génération. Qui parmi ces nouveaux a réussi ? Personne…

Lire la suite Ruff Ryders vol.4 « Redemption » @@@