J.I.D. « DiCaprio 2 » @@@½


Beaucoup d’auditeurs ont découvert comme moi le rappeur d’Atlanta dénommé J.I.D. grâce à son premier album studio The Never Story, qui a pu sortir en major grâce à la structure Dreamville Records. Une petite lecture de la chronique dudit album est conseillée si vous ne connaissez pas ou peu le personnage, tout du moins si vous si vous êtes intéressés. Sinon passons directement à DiCaprio 2, son dernier projet à mi-chemin entre la mixtape et l’album, comme pour YSIV de Logic.

Quatorze morceaux (en comptant le titre bonus) enregistrés depuis 2015, soit l’année de sortie du premier volume DiCaprio, cela donne des indications sur la relation au temps de J.I.D. et la teneur de l’ « albumixtape ». En fait, au point alpha, ça commence par un baillement, pas forcément un bon signal, toutefois le le rappeur de 28 ans à la voix de chérubin y développe une panoplie de flows et d’interprétations différentes, néanmoins sur ce point n’est pas Kendrick Lamar qui veut. On a tout de même droit à un sympathique concours de vitesse lui et son patron J. Cole sur « Off Deez« , de surprenantes prestations mais Cole manque de faire un noeud avec sa langue. Pour l’oméga, ouf, « Despacito Too » n’a rien à voir avec ce fameux tube de l’été au millions de vues, c’est le jour et la nuit. Et au beau milieu de tout ça?

« Workin Out » avec son sample de piano ultra-classe et cette vibe fait penser à du Outkast. « Skrawberries« , en plus d’avoir un refrain signé vocalement par BJ The Chicago Kid, contient une sample Wu-Tang/DJ Muggs dans l’esprit, avec des arrangements signés Mac Miller (et qui a de son vivant pas mal conseillé J.I.D. pour ce projet) et le saxophone de Masego (non-crédité lui aussi). En parlant de Wu, voilà que Method Man débarque sur l’instru jazzy de « Hot Box » (conçu par Skhye Hutch qu’on a vu travailler avec les têtes de chez TDE), avec en une autre intervention, celle de Joey Bada$$ qui se trouve être dans son élément. Autre collaboration intéressante, celle de « Tiiied » qui convie les chanteurs r&b du moment Ellai Mai et 6LACK. A$AP Ferg fait le job sur « Westbrook« , un petit banger qui saura trouver sa place dans des playlists de DJs.

En revanche je ne comprends pas comment on a pu valider le beat répétitif et pénible de « Mounted Up« . Puis c’est vrai que J.I.D. manque de charisme et semble parfois perdre son souffle, jusqu’à devenir raplapla. Heureusement il aidé par son producteur Christo qui lui met à dispo des ambiances variées. Ceci dit, en plus d’être gêné par les gimmicks de DJ Drama, DiCaprio 2 possède les mêmes défauts reprochés à The Never Story, c’est-à-dire un manque de direction artistique. C’est bien de développer un éventail de prods corrélées avec ses influences très diverses mais si c’est pour au final n’accrocher qu’à la moitié des tracks, on perd en rendement et ce n’est pas mettre en valeur son potentiel d’originalité. J.I.D. se cherche encore mais je sens qu’on est pas loin du déclic.

 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.