Archives du mot-clé Dreamville

J. Cole « KOD » @@@@


Troisième fois d’affilée que J.Cole nous fait le coup, de tous nous prévenir au dernier moment qu’il sort un nouvel album, sans promo ni single, un album d’une quarantaine de minutes environ, et ça devient une habitude, sans aucun featuring. Et ça marche, encore : il a pété les scores de streaming de Drake. Cet album, son cinquième, s’appelle KOD, ce qui signifie « kill our demons » ou « kids on drugs« . J’étais resté sur la définition de Tech N9ne, « king of darkness« , vu la pochette où il est dessiné tel un roi, mais ça ne correspond pas au thème de cet album de J.Cole qui parle de l’addiction sous différentes formes et s’adresse à la jeunesse.

Lire la suite J. Cole « KOD » @@@@

Cozz « Effected » @@@½


Cody Osagie, dit Cozz, appartient au roster de Dreamville Records depuis 2013-2014 environ. Rapper californien de son état, il vient de publier Effected, un second album qui fait logiquement suite à Cozz & Effect. Des intéressés? Il y a Kendrick Lamar, J.Cole et Curren$y en featuring…

Lire la suite Cozz « Effected » @@@½

« The Never Story » by J.I.D. @@@½


J.I.D. est la signature tout fraîche de Dreamville Records, le label de J. Cole. Tout s’est déroulé très rapidement entre le contrat et la sortie ce premier album The Never Story au point qu’on n’a pas eu vraiment le temps de se renseigner complètement sur ce jeune rookie. L’écriture de cette chronique aura été l’occasion de faire quelques recherches à son sujet tout en écoutant l’album.

Lire la suite « The Never Story » by J.I.D. @@@½

J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@


Voilà, avec 2014 Forest Hills Drive, Jermaine Cole s’est vu affublé du titre honorifique de « artiste devenu platine sans featuring », de quoi se réconforter depuis qu’un Grammy lui est passé sous le nez. Ses cheveux ont poussé de quelques centimètres depuis en même temps que son statut pour 4 Your Eyez Only (‘4’ pour souligner que c’est son quatrième opus), cette suite sortie deux ans après jour pour jour, suite qui a déjà été certifiée or la semaine en deux semaines seulement, sans featuring de nouveau. Mais le protégé de Jay-Z aura-t-il cette fois les faveurs du jury des Grammy Awards?

Lire la suite J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@

Bas « Too High To Riot » @@@½


Déjà le second (mini) album de Abbas Ahmad dit Bas, rappeur du label Dreamville Records. Pourquoi s’intéresser à ce rappeur? Parce qu’il a des origines soudanaises, parce qu’il est né à Paris, parce qu’il a fait ses études dans le Queens à New-York, parce qu’il est révélé par J.Cole… Parce qu’il est doué, parce qu’il a sorti un premier album Last Winter l’an passé et pour tout ça il fallait s’attarder sur Too High To Riot.

Lire la suite Bas « Too High To Riot » @@@½

J. Cole « 2014 Forest Hills Drive » @@@@


Est-ce qu’on dire qu’il y a un avant et un après « Control« , avec le fameux couplet de Kendrick Lamar qui mettait au défi de nombreux rappeurs en les citant personnellement ? Oui, ça se précise, très nettement. Et les effets de cette compétition sont visiblement très bénéfiques. Big K.R.I.T. a été le premier à répondre -en quelque sorte- à l’automne avec son très bon second album Cadillactica incluant son titre « Mt Olympus« . Au tour de Jermaine Cole de dégainer avec 2014 Forest Hills Drive.

Lire la suite J. Cole « 2014 Forest Hills Drive » @@@@