Archives du mot-clé Juicy J

Vince Staples « Big Fish Theory » @@@@


Après avoir mis le feu à la baraque avec l’EP Hell Can Wait, le jeune Vince Staples est revenu l’été 2015 pour évoquer dans une chaleur étouffante les souvenirs de la période estivale de 2006 (Summertime ’06). Le mois de juin caniculaire était un prélude pour nous préparer au retour de notre pompier-pyromane de Long Beach avec un des albums de cet été 2017, Big Fish Theory (ARTium Recordings/Black Smith/Def Jam). Mais pas très rap « rap » comme vous pourrez l’entendre, encore moins westcoast, le rappeur a négocié le virage du second album en driftant sur la voie de l’électro.

Lire la suite Vince Staples « Big Fish Theory » @@@@

Logic « Everybody » @@@@½


Dans le top5 des meilleurs rapports talent/scores de vente actuel, quelque part entre Kendrick Lamar et J.Cole, il y a cet ex-challenger binoclard signé chez Def Jam que personne n’a vu venir en 2014 : Logic. Deux succès critiques et commerciaux plus tard, sa fanbase a élevé ce très bon élève au rang de valeur sûre. Avec Everybody, le jeune MC originaire du Maryland va faire élever son public avec un album très humaniste.

Lire l’article dans son intégralité sur SURLmag.fr →

A$AP Mob: « Cozy Tapes vol.1 Friends- » @@@@


Bon sang je me rappelle encore de ces dernières heures du mois d’aout 2012 que j’ai passé à écouter en boucle la mixtape Lords Never Worry du A$AP Mob. Qu’est-ce que j’en étais accro, c’est dingue quand j’y repense car la première tape du rookie A$AP Rocky Live.Love.ASAP m’avait fait ni chaud ni froid. Bizarrement j’en avais pas écrit de chronique alors que j’avais surkiffé sa race.

Lire la suite A$AP Mob: « Cozy Tapes vol.1 Friends- » @@@@

Rae Sremmurd « SremmLife 2 » @@@½


Quand leur album SremmLife a débuté en fanfare l’année 2015, on s’était dit que ce duo gaulé comme des adolescents, au point de confondre leur âge réel (« nouveaux Kriss Kross » pouvait-on lire par endroits), allait être rangé en tant que simple épi-phénomène trap. En partant de cet a priori de détracteur, on pouvait émettre l’hypothèse que SremmLife 2 allait être une copie-carbone du premier en grossissant le trait, comme c’est bien souvent le cas. Sachez que le fourvoiement est total. Là tout de suite, ça rigole moins… Le contrepied, le pied de nez.

Lire la suite sur SURLmag.fr →

Domo Genesis « Genesis » @@@½


Je me demandais si Hodgy Beats n’allait pas être le prochain membre des Odd Future à s’échapper solo mais, non  ce n’est pas le cas : c’est Domo Genesis qui se lance dans le grand bain. Et pour compléter la surprise, Genesis ne sonne pas du tout comme je pouvais l’imaginer, vraiment pas.

Lire la suite Domo Genesis « Genesis » @@@½

Wiz Khalifa « Khalifa » @@@½


En attendant la suite de son succès en major Rolling Papers, Wiznogood Khalifa (il fallait que je la fasse un jour ou un autre celle-là, pardon pour ceux qui ne connaissent pas la BD) débute cette année 2016 avec un sixième album studio semi-éponyme. Le rappeur de Pittsburgh récemment interpellé par Kanye West sur Twitter bat le fer tant qu’il est chaud comme on dit, puisqu’il connaît un énorme succès avec le single « See You Again » (avec le nouveau chanteur pop à la mode rétro Charlie Puth), peut-être plus gros que celui de « Black & Yellow« . « See You Again« , vous voyez bien là, le morceau hommage à Paul Walker que les producteurs d’Hollywood ont fait exprès de mettre à la fin du film Furious 7 pour nous faire pleurer devant l’ultime séquence d’adieu à l’acteur.

Lire la suite Wiz Khalifa « Khalifa » @@@½

R Kelly « Buffet » [deluxe] @@@½


Et voilà le… j’sais-pas-combien-tième album de Robert Kelly, le proclamé King du R&B devant l’Éternel aujourd’hui âgé de… pas loin de la cinquantaine. Dans Black Panties, son précédent album, R Kelly portait le masque de ces parties fines dans lesquelles ils rêvaient de manger des femmes comme des… « Oreo« . C’est vrai que trempé du dans lait… hum, bref. L’appétit du chanteur semble illimité, place maintenant au Buffet.

Lire la suite R Kelly « Buffet » [deluxe] @@@½

Pimp C « Long Live the Pimp » @@@½


Comme celle de 2Pac, la discographie de Pimp C compte désormais plus de disques posthumes que d’albums solo parus de son vivant. Ce troisième opus posthume Long Live The Pimp arrive sept ans jour pour jour après sa disparition soudaine.

[Flashback] Le 4 Décembre, Chad Butler alias Pimp C, grande figure du rap texan et incarnation du swag comme nul autre rappeur, est mort subitement d’une crise cardiaque dans un hôtel de West Hollwyood. Son destin fut brisé à l’âge de 34 ans, alors que sa carrière redécollait après Pimpalation en 2006 (qui a suivi sa sortie de prison après avoir enduré 3 ans ferme) le succès triomphant du double-album Underground King, l’album tant espéré des UGK.

Lire la suite Pimp C « Long Live the Pimp » @@@½

Mac Miller « GO:OD AM » @@@@


On va commencer par un paragraphe d’intro ma Foi classique. Fort d’un succès majeur en indépendant avec Blue Slide Park et Watching Movies With The Sound Off chez Rostrum,  Mac Miller est passé en major en signant chez Warner un deal de 10 millions de dollar (d’après la rumeur) pour ouvrir son label REMember Music. From the bottom… maintenant le revoilà après un an de silence radio depuis sa mixtape Faces avec son troisième LP GO:OD AM. C’est là qu’il faut cliquer pour lire la suite si vous naviguez depuis le site.

Lire la suite Mac Miller « GO:OD AM » @@@@

Travi$ Scott « Rodeo » @@@@


Qui est Travi$ Scott? Le nouveau boyfriend temporaire de Rihanna que l’on peut voir avec elle sur la campagne Puma. Gros raccourci je l’accorde, surtout qu’ils ont démenti l’info. Maintenant que j’ai votre attention, regardons brièvement son CV. Ce rappeur-producteur originaire de Houston est entré dans le giron de Kanye West qui l’a intégré dans sa branche Very GOOD Beats alors qu’il préparait Cruel Summer. Travis voit la vague se former et se lance avec sa mixtape Owl Pharaoh et voit son nom crédité sur des projets GOOD Music dont le fameux Yeezus en 2013.

Lire la suite Travi$ Scott « Rodeo » @@@@

A$AP Rocky « At.Long.Last.ASAP » @@@


Alors, que je vous explique un truc derrière le nom de ce second album en major. Le nom ‘gouvernemental’ d’A$AP Rocky est Rakim Mayers, appelé ainsi car sa mère est une fan du rappeur Rakim. Le surnom de Rakim (celui sans Eric B) était Rakim Allah, le God MC. ALLA, c’est ce qui ce qu’on obtient en contact At.Long.Last.ASAP. Voilà pour la démonstration. Plus sérieusement, cette pochette rend hommage à l’ami A$AP Yams, subitement disparu au début d’année, avec cette tache de vin caractéristique dessinée sur la joue.

Lire la suite A$AP Rocky « At.Long.Last.ASAP » @@@

Wiz Khalifa « Blacc Hollywood » [deluxe] @@½


Corps  squelettique tatoué et fumée de weed, pas de doute, c’est bien Wiz Khalifa dont il s’agit sur la photo, cela suffit pour l’identifier. Mais ce serait totalement réducteur vis-à-vis de son parcours incroyable. Fils de militaires, il a déménagé durant son enfance au Japon et en Allemagne avant de s’installer à Pittsburgh où il va se lancer dans le rap en signant chez Rostrum Records. Après huit ans de hits et de taf, Wiz mène une vie rêvée et compte aujourd’hui son 3e album en major, en étant toujours signé sur le label local.

Lire la suite Wiz Khalifa « Blacc Hollywood » [deluxe] @@½

The Infamous Mobb Deep @@@@


mobb-deep-the-infamous-2014-cover

Quoi de mieux que d’apposer un titre éponyme sur un album qui représente plus de vingt ans de carrière ? On parle du huitième opus du duo de Queensbridge devenu légendaire qui était à deux doigts d’une rupture.

Huit ans d’attente. Après Blood Money qui fut très boudé à l’époque à cause de cette alliance très mal perçue avec le G Unit, Prodigy s’est vu incarcéré pendant trois ans et demi et un retour avec Havoc, qui a subsisté en tant que producteur, ne faisait pas tout à fait parti de ses priorités, P préférant se consacrer à sa carrière solo en sortant pas moins de trois projets (dont HNIC 3 et Albert Einstein LP avec Alchemist). Entre deux sort un EP des Mobb Deep (Black Cocaine) pour susciter de l’attente et de l’espoir auprès des fans de tout bord, attirer l’attention des majors aussi mais quelques mois plus tard Havoc pète les plombs sur Twitter et descend son comparse. Divorcer presque vingt ans après Juvenile Hell aurait été un coup de tonnerre terrible…

1er Avril, le double-album Infamous Mobb Deep est dispo. Sans blague. Le vieux couple est toujours dans le coup.

Lire la suite The Infamous Mobb Deep @@@@

B.o.B « Underground Luxury » @@½


bob underground luxury

B.o.B a sorti son 3e album Underground Luxury le jour de mon 30e anniversaire. Coïncidence ? Oui, un malheureux hasard du calendrier. Malgré tout, j’ai tué un peu mon temps libre à jeter une oreille sur cet album du rappeur vedette de Grand Hustle qui s’avère être très très com…mun? …mercial? Comment dire…

Lire la suite B.o.B « Underground Luxury » @@½

R Kelly « Black Panties » @@


r-kelly-black-panties

Une blague cradingue pour commencer : pourquoi sur la pochette de Black Panties R Kelly prend la fille à demie-nue pour un violon? Parce que Robert adore pisser dans un violon. Tout comme retrouver le leadership du r&b masculin, c’est peine perdue.

Lire la suite R Kelly « Black Panties » @@