Archives du mot-clé Nottz

Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@


Pas une vraie nouveauté néanmoins une sortie qui vaut son pesant d’or. Comme on peut le deviner en lisant le titre Gods In The Spirit, Titans In The Flesh, cet album qui sort chez Coalmine Records est l’association des deux très lourds EPs de Blu & Nottz parus respectivement en 2013 et 2016. C’est sans doute psychologique mais en format LP, l’addition semble plus lourde encore.

Lire la suite Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@

Phonte « No News Is Good News » @@@@½


L’avant-dernière fois que Phonte avait évoqué la sortie de son second album solo, c’était pour évoquer sur Twitter son ajournement pour 2017 alors que celle-ci était initialement programmée pour le 30 Septembre 2016. Son titre, No News is Good News, est annoncé depuis deux ans déjà. Et depuis, plus de nouvelles. Quand tout à coup :

Bonne nouvelle !

Lire la suite Phonte « No News Is Good News » @@@@½

Apathy « The Widow’s Son » @@@@


Au cas où il faut le rappeler, l’un des MCs les plus dangereux des Etats-Unis est blanc mais pas psychopathe, c’est un heureux mari et père de famille de bientôt quarante ans et originaire du Connecticut s’appelant Chad Bromley. S’il faut encore le présenter, on parle d’une personne que l’on connaît bien mieux sous le nom d’Apathy, ce costaud découvert par les Jedi Mind Tricks qui bastonne nos crânes en solo depuis 2006 avec Eastern Philosophy, qui a la casquette de producteur également, membre permanent du Demigodz Crew et soldat intermittent au sein de l’Army of Pharaohs. Ce nouvel album, Widow’s Son, est probablement l’un des albums les plus importants de sa carrière.

Lire la suite Apathy « The Widow’s Son » @@@@

Evidence « Weather or Not » @@@@


« La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, mais d’apprendre à danser sous la pluie », cette phrase de Sénèque convient parfaitement à la philosophie de Evidence. Maintenant père et plus vieux, le MC Left Coast conclut en cet hiver 2018 sa trilogie pluvieuse ‘Weatherman’ avec  Weather or Not (Rhymesayers). Sortez vos parapluies, parce que EV reste très rap lui en ces temps maussades.

Lire la suite Evidence « Weather or Not » @@@@

GQ « E 14th » @@@@


Dans le florilège de sorties rap qui a marqué cette fin 2017 est sorti de manière quasi inaperçue ce nouveau numéro de GQ, et je ne parle pas du magasine pour beau gosse cadre sup’. Pourtant, quand on suit de près les sorties Jamla Records, de The Away Team à Rapsody en passant par les compilations du label, c’est un rappeur qui nous est familier depuis Wonder Years de 9th Wonder au moins. Séance de rattrapage avec son nouvel opus E 14th, produit par 9th Wonder, Khrysis, S1 et Nottz, et que je recommande chaudement.

Lire la suite GQ « E 14th » @@@@

Rapsody « Laila’s Wisdom » @@@@½


Quand la MC Rapsody s’est émancipée de sa fraternité des Kooley High avec son EP Black Mamba en 2012, on savait qu’elle était déjà promise à un bel avenir, un avenir aussi beau que son premier album chez Jamla Records The Ideal of Beautiful, le bien nommé, sorti quelques mois après et réalisé par 9th Wonder. Le célèbre producteur avait absolument raison de croire en elle plus que quiconque. Et pour preuve, cinq ans plus tard, ce destin était présent au rendez-vous pour permettre à notre wonder woman de briller avec ce second opus Laila’s Wisdom, en partenariat avec Roc Nation et la compagnie de stars comme Kendrick Lamar, Anderson .Paak, Busta Rhymes ou encore BJ The Chicago Kid.

Lire la suite Rapsody « Laila’s Wisdom » @@@@½

Sean Price « Imperius Rex » @@@@


Le 8 Aout 2015, nous apprenions à notre grande stupeur la disparition du rappeur de Brownsville et membre du Boot Camp Clik, Sean Price, parti dans son sommeil alors qu’il n’avait que 43 ans. Deux ans plus tard, jour pour jour, Duck Down Records sort en avant-première sur les plateformes digitales Imperius Rex, contenant des enregistrements de celui qu’on considérait comme le meilleur MC underground vivant. Enfin, le successeur à Mic Tyson paru en 2012, autrement dit il y a une éternité! là où repose désormais Sean P. César est mort, longue vie au roi des singes !

Lire la suite Sean Price « Imperius Rex » @@@@

Talib Kweli & Styles P « The Seven » [EP] @@@@


Pas évident de faire parler de soi quand on sort le même jour que DAMN. de Kendrick Lamar. Sauf quand on parle des efforts conjugués de deux MCs Eastcoast renommés, à savoir Talib Kweli et Styles P. Certes, chacun ont connu une carrière solo rétrogradée dans le cercle indépendant et qui les ont éloigné d’un public plus large, s’y raccrochant tant bien que mal ces dernières années grâce multiples apparitions un peu partout en featuring. Ils proposent un EP 7-titres logiquement intitulé The Seven, une double claque qui nous ne fait pas perdre notre temps.

Lire la suite Talib Kweli & Styles P « The Seven » [EP] @@@@

T.I. « US or ELSE: Letter to the System » @@@½


Celui qui s’était autrefois couronné King of the South a continué son jeu des chaises musicales. Après sa pige chez Columbia avec le pas terrible Paperwork (co-produit par un Pharrell Williams hors du coup) et un EP Da Nic’ chez Empire Distribution (sous son autre pseudo Tip), son altesse sérénissime T.I. a finalement entériné un deal avec Roc Nation, la compagnie du richissime Jay-Z. La tournure des événements est devenue plus intéressante lorsqu’il s’est engagé en politique, d’une certaine manière, avec un nouvel EP US or ELSE à la rentrée 2016, prenant la parole en tant qu’artiste en faveur du mouvement Black Lives Matter. Sa version longue est sortie sans annonce à la fin de l’année, en digital uniquement (pour le moment).

Lire la suite T.I. « US or ELSE: Letter to the System » @@@½

Hodgy « Fireplace: TheNotTheOtherSide » @@@@


Que reste-t-il des Odd Future le groupe ? En 2010 c’était le collectif à suivre absolument avec leurs titres fracassants « Sandwitches » et « Radical« , cette bande de post-ados anti-conformistes et que l’on comparait facilement au Wu-Tang. Aujourd’hui quasi démantelé, cela n’est plus qu’un souvenir joyeusement cauchemardesque, n’en reste plus qu’un label, une marque de fringue Golf Wang (lancée par Tyler), et des membres ou groupes qui s’éloignent par la force des choses. Cette année on a eu l’opportunité d’écouter les débuts en solo de Domo Genesis et maintenant Hodgy (sans le Beats) avec cet album au titre un poil insolite, Fireplace: TheNotTheOtherSide. 

Lire la suite Hodgy « Fireplace: TheNotTheOtherSide » @@@@

Rapsody « Crown » [EP] @@@@


Faites place, faites place pour Rapsody! Quatre ans que nous sommes dans l’attente d’un successeur à The Idea of Beautiful, alors forcément un EP gros comme un pain complet se transforme en merveilleuse offrande. Mais avant tout, Crown signale avant tout que la rappeuse adoubée par 9th Wonder prépare le terrain pour 2017 en se fixant un objectif élevé mais atteignable : le trône.

Lire la suite Rapsody « Crown » [EP] @@@@

Reks « The Greatest X » @@@@


La preuve que Reks est un rappeur que l’on omet parfois de lister, on parle là de son quatrième album connu parmi neuf efforts produits. Mais quel effort! Comme d’habitude, il sert du très lourd et c’est fort dommage s’en priver. Cette fois n’attendez rien d’autre de cette bête de MC qu’à rassasier votre appétit d’ogre pour une entrecôte grillées 500 grammes de hip hop Eastcoast underground, sachant qu’une deuxième pièce vous attend juste derrière. Vous l’avez compris, The Greatest X est un double-album.

Lire la suite Reks « The Greatest X » @@@@

Snoop Dogg « Coolaid » @@½


Ce n’était pas une promesse énoncée clairement, cependant le sous-entendu s’affichait devant nous comme une devanture en néon coloré qui s’allume par intermittence : avec COOLAID, ce bon vieux Snoop revenait en terre g-funk, celle de la grande ère Death Row. Dans un contexte actuel qui se prête effectivement à un retour aux sources du gangsta-rap californien – coucou YG & cie – Snoop Dogg avait une opportunité en or pour revenir régner en maître avec ce douxième, non treiz… hum quartorzième album studio. Hélas, on a eu beau retourner COOLAID dans tous les sens, il faut bien se résoudre à l’avouer : la superstar canine de Long Beach est à côté de ses Converse.

Lire la suite sur SURLmag →

Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@


Trois ans après Gods in the Spirit, Blu & Nottz s’offrent un second EP, Titans in the Flesh. En voilà qui ont de la suite dans les idées et qui voient les choses en grand, et en gros son. Nom de Zeus!

Lire la suite Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@

Royce da 5’9 « Layers » @@@@


Le MC le plus dangereux de Detroit réapparaît en solo cinq ans après le moyen Success is Certain. Revenu sur les devants de la scène avec Slaughterhouse, l’EP de Bad Meets Evil avec son vieil ami Eminem et puis le projet PRhyme avec DJ Premier, Royce Da 5’9 compte bien ne pas décevoir ses fans avec Layers, avec à la production éxécutive nul autre que Mr Porter (anciennement Kon Artis des D-12). Un album qu’il considère lui-même comme « ce qui aurait dû être mon premier album ».

Lire la suite Royce da 5’9 « Layers » @@@@