Serial Killers (B-Real, Xzibit, Demrick) « Day of the Dead » [EP] @@@¾


The Serial Killers are back, pour la Toussaint. Les têtes de morts sourient éternellement mais c’est un jour très spécial pour ce petit consortium d’assassins lyricaux de la côte Ouest qui se réunit à peu près tous les trois ans en moyenne. Pour ce Day of the Dead, Xzibit, B-Real et Demrick balancent sept ogives sol-air en guise de feu d’artifice. Alors méfiez-vous quand vous appuierez sur ‘play’, vous allez déclencher une série de détonations.

C’est bien simple, à chaque fois qu’on lance les quatre premiers titres, ça fait des « KABOOM », « POW », « BLAM », « BANG », façon bulle de Comics. Une série d’explosions meurtrières pour nos écouteurs, avec des instrus signés Focus, Nottz (« Get Away With It« ), Denaun Porter… Les trois responsables sont en grande forme, dont deux mythes vivants Xzibit avec sa grosse voix et celle nasillarde du docteur en herbe B-Real, ainsi le jeune loup Demrick qui n’en démord pas à leurs côtés. Techniques d’enfumage, rimes létales, menaces pour la sûreté de l’état, les Serial Killers n’ont rien perdu de leur dangerosité bien qu’avec le temps, l’intérêt que leur porte le public pour ces rappeurs (deux en particulierà s’est bien tari. Raison de plus pour sortir l’artillerie lourde et faire du dégât.

Il n’y a pas que des bombes sur Day of the Dead, « Jalisco Medecine » avec sa touche latino et synthés westcoast paraît bien agréable à côté des bombes comme « Get Away With It » et « Ask About Me« , tout comme ce « Fruit Punch » plutôt qu’un bloody mary. Il n’y a pas vraiment de ‘chef’ parmi X to the Z, B-Real et Demrick, mais on devine malgré tout que Xzibit tient le lead sur la direction artistique, les prods lui sont plus familières si on se réfère à ses sorties depuis Man vs Machine. Ça se confirme une dernière fois avec « Things Fall Apart » qui fait « BLAW » dans notre tête, une track mortelle histoire de nous achever pour de bon.

J’ai essayé de trouver des choses à redire sur cet EP mais sans vouloir m’abstenir de toute critique (la peur des représailles ? haha), le seul et unique gros reproche que j’ai à faire est qu’il ne s’agisse pas d’un format LP avec tout ce que cela implique, beaucoup -moi inclus- sont prêts à une attaque de plus grande ampleur. Ah si, quitte à sortir un projet pour Halloween, ça manque de citrouilles et de toiles d’araignées.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.