Archives du mot-clé Denaun Porter

PRhyme (DJ Premier & Royce Da 5’9) « PRhyme 2 » @@@@


Fin 2014, Royce Da 5’9 et DJ Premier avaient décidé de frapper un grand coup avec un premier album éponyme, PRhyme. Sauf que le bâton de dynamite a explosé… comme un banal pétard mammouth. Royce tirait à tout va et Preemo s’est, à mon humble opinion, tiré une balle dans le pied, la faute à ce concept, louable il faut dire, qui consistait à ne sampler exclusivement que la musique rock/soul très rétro d’Adrian Younge. C’était pour moi pas du tout l’idée de la décennie vu le résultat très plat et ce sur une durée un peu trop courte.  Alors pour cette année 2018 avec PRhyme 2, le MC et le DJ/producteur n’ont abandonné cette idée mono-maniaque de sampler l’oeuvre d’un seul artiste, Antman Wonder le cas présent*, mais proposent 16 tracks au lieu de 9. Tout de suite ça va nettement mieux !

Lire la suite PRhyme (DJ Premier & Royce Da 5’9) « PRhyme 2 » @@@@

Ro Spit & 14KT « RSXGLD » @@@@½


Succédant à la mixtape He’s the Driver, I’m the Shooter qui a défini les rôles de 14KT et Ro Spit, les deux protagonistes ont sorti leur premier opus RSXGLD, un titre qui pourrait bien être le nom de leur formation. Une petite présentation s’impose avant de parler de ce qui est certainement un des projets indie hip-hop de l’année 2017. Ro Spit est le rappeur, une figure qui monte dans l’underground de Detroit et auteur de trois albums injustement méconnus, et 14KT le producteur, qu’on a déjà aperçu aux côtés d’artistes de chez Mello Music Group et aussi avec Mayer Hawthorne avec qui il forme le duo Jaded Inc. Et tous les deux sont de Detroit, ce qui a son importance.

Lire la suite Ro Spit & 14KT « RSXGLD » @@@@½

« Southpaw (La Rage au Ventre) » soundtrack @@@


Le label Shady Records a eu la tâche de gérer le score inspiré du film Southpaw (La Rage au Ventre en France) avec Eminem en chef d’orchestre. C’est le single « Phenomenal » qui a sonné la charge, et la promotion, du film. Mais impossible de ne pas effacer sa tête « Lose Yourself » de la tête. La comparaison semble inévitable hein…

Lire la suite « Southpaw (La Rage au Ventre) » soundtrack @@@

Pharoahe Monch « PTSD – Post Traumatic Stress Disorders » @@@@


PTSD-Pharaohe

Avec un nom tel que Post Traumatic Stress Disorders (PTSD), ce quatrième album de Pharoahe Monch ne pouvait être que la suite logique, ou la conséquence, de W.A.R. Leçon de psychanalyse par le rap.

Lire la suite Pharoahe Monch « PTSD – Post Traumatic Stress Disorders » @@@@

Snoop Dogg « Doggumentary » @@@½


Après l’amère déception de Malice N Wonderland, je n’attendais rien de spécial de la part de Snoop avec the Doggumentary. Je m’étais mis dans la tête que seul sans producteur derrière lui pour le diriger, il était incapable de mener un projet sans s’éparpiller dans tous les sens. Et quand j’ai entendu le single « Wet », douloureuse tentative de travestissement eurodance (commandée par le Prince William pour son mariage) et sa participation sur le single de Katy Perry, j’ai campé sur ma position au point de ne pas jeter une oreille sur les extraits qu’il mettait en ligne à l’occasion de son opération #passpasstuesday. Jusqu’à ce que j’écoute ce 11e album du Bigg Snoop Dogg, plus westcoast qu’espéré. Je retire – en partie – ce que j’ai pu dire.

Lire la suite Snoop Dogg « Doggumentary » @@@½

Pharoahe Monch « Desire » @@@@


Depuis la fin de la période de gloire chez Rawkus, nous n’avions presque plus eu d’écho de Pharoahe Monch depuis son single « My Life » avec Styles P en 2002. Après une longue traversée du désert, ne survivant pendant quatre années que par quelques featurings au compte-goutte ça et là, l’ex-membre des Organized Konfusion revient huit ans après Internal Affairs.

Dire qu’un second album était attendu tenait du doux euphémisme, surtout lorsqu’il réapparaît en trombe l’été dernier sur The Shining de J Dilla, avant lâcher quelques semaines plus tard son premier extrait au titre évocateur, « Desire », qui deviendra l’intitulé de son deuxième opus. Sur cet instru triomphal signé Alchemist, boosté par les vocalises surpuissantes de Showtyme (et non K-Ci comme certains l’ont cru), Pharoahe montre avec panache qu’il a gardé du poil de la bête : « I am the poetical pastor/ Slave to a label but I own my masters/ Still get it poppin’ without artist and repertoire/ Cause Monch is a monarch only minus the A&R ». Vous l’aurez compris, personne ne dicte la direction artistique de Pharoahe Monch, il est sa propre entreprise, et c’est une très bonne chose.
Lire la suite Pharoahe Monch « Desire » @@@@

Snoop Dogg « R&G (Rhythm & Gangsta) : The Masterpiece » @@@@


Ce 7e album du chien de Long Beach, c’est du R&G. R&B Westcoast? Gangsta soul? G Funk moderne? Non, c’est du Rhythm & Gangsta. Ce n’est pas non plus un album de l’acabit de ‘Doggystyle’ ou ‘Tha Last Meal’ mais un essai tout différent de ce qu’il a faut jusque maintenant. Des craintes persistaient aussi depuis ‘Paid Tha Cost’ où Snoop Dogg avait pris une tournure moins gangsta au sens propre, évoluant vers un style plus pimpisé. C’est l’heure de faire les comptes aussi…

Chronique originale écrite en Novembre 2004 sur Rap2K.com, avec quelques modifications.

Lire la suite Snoop Dogg « R&G (Rhythm & Gangsta) : The Masterpiece » @@@@

D-12 « D-12 World » @@@


“Y’all chicks didn’t even know the name of my band!”, c’est D12 bon sang! Le groupe à Eminem, avec d’autres rappeurs de Detroit comme Bizarre, Proof, Kon Artis, Swift et Kuniva. C’est le boys band le plus hardcore du monde, impossible de se tromper. Em’ le leader de la bande ! Tout de même satyrique comme chanson, contrastant bien avec la mélodie un peu bal musette. Le finish salsa, c’est bien fendard quand même ! Ils pètent tous un câble sur cette track, quelle bande de déconneurs ceux-là… Une bonne manière de re-présenter le groupe black (?) trash. Cool!

Chronique originale écrite en Avril 2014 sur Rap2K

Lire la suite D-12 « D-12 World » @@@