Serial Killers (B-Real, Xzibit, Demrick) « Day of the Dead » [EP] @@@¾


The Serial Killers are back, pour la Toussaint. Les têtes de morts sourient éternellement mais c’est un jour très spécial pour ce petit consortium d’assassins lyricaux de la côte Ouest qui se réunit à peu près tous les trois ans en moyenne. Pour ce Day of the Dead, Xzibit, B-Real et Demrick balancent sept ogives sol-air…

Xzibit, B-Real & Demrick (Serial Killers) « The Murder Show » [mixtape] @@@@


À un jour près, cette seconde mixtape des Serial Killers arrive deux ans après Serial Killers vol.1. Et ça tombe bien pour Halloween. Avec nom pareil et une mixtape qui s’appelle The Murder Show, les légendes Westcoast Xzibit et B-Real des Cypress Hill accompagnés du jeune Demrick (anciennement Young De) sont dans le thème. Il y a eu pas…

Xzibit « Napalm » @@@@


Comme vous j’ai fait de grands yeux ronds lorsque je me suis rendu compte que l’apparition du californien et ex-présentateur de Pimp My Ride Xzibit dans une pub pour la marque Skoda n’était pas une hallucination. Ceci coïncidait pas si étrangement avec la sortie de son septième album Napalm fin Octobre après six années d’absence.

Xzibit « Full Circle » @@½


Libéré de son contrat en major, Xzibit publie son sixième Full Circle en indépendant chez Koch Records. Est-ce que le rappeur hardcore a capitalisé grâce au succès de son émission Pimp My Ride sur MTV ? Rien n’est moins sûr… Le retour à case départ est douloureux pour mister X to the Z. D’après un commentaire publié…

Xzibit « Weapons of Mass Destruction » @@@½


Après avoir été accompagné au cercle fermé des rappeurs platines grâce à Dr Dre, Xzibit a suivi son bonhomme de chemin en tant que rappeur international. Définitivement promu en tant que figure de proue de la côte ouest, le plus Eastcoast des rappeurs Westcoast a sabordé la fin de l’année 2004 avec ‘Weapons Of Mass…

Xzibit « Restless » @@@@½


Un jour dans sa vie, un artiste confirmé a le mérite d’avoir le succès mérité. C’est le cas d’Xzibit : Deux premiers albums remarquables (At The Speed Of Life et 40 Dayz 40 Nights), des featurings remarqués (« Bitch Please » avec Snoop Dogg, « What’s The Difference » sur Chronic 2001), et un peu de ‘ghostwriting’ par ci…