Archives du mot-clé Grand Hustle

Travi$ Scott « Birds in the Trap sing Brian McKnight » @@@½


« Rodeo est la bonne surprise de la rentrée 2015, mais on ne sait quoi penser de ce Travi$ Scott. Il laisse cette impression d’être le gars qui était là au bon endroit, au bon moment, avec le bon entourage. Sa mixture tient la route jusque que sur la Westside, perché entre fastlife et highlife. » Telle était la conclusion de ma chronique de Rodeo sorti l’an passé, un premier album hyper bien produit (surfait?) grâce à un Mike Dean déterminant. À peine le temps de digérer ce premier opus que Travis remet ça avec Bird in the Trap sing Brian McKnight, n°1 aux US la semaine de sa sortie.

Lire la suite Travi$ Scott « Birds in the Trap sing Brian McKnight » @@@½

Travi$ Scott « Rodeo » @@@@


Qui est Travi$ Scott? Le nouveau boyfriend temporaire de Rihanna que l’on peut voir avec elle sur la campagne Puma. Gros raccourci je l’accorde, surtout qu’ils ont démenti l’info. Maintenant que j’ai votre attention, regardons brièvement son CV. Ce rappeur-producteur originaire de Houston est entré dans le giron de Kanye West qui l’a intégré dans sa branche Very GOOD Beats alors qu’il préparait Cruel Summer. Travis voit la vague se former et se lance avec sa mixtape Owl Pharaoh et voit son nom crédité sur des projets GOOD Music dont le fameux Yeezus en 2013.

Lire la suite Travi$ Scott « Rodeo » @@@@

Trae tha Truth « Tha Truth » @@@½


Après des sorties d’envergures parues chez Rap-a-Lot dont quelques-unes considérées comme des classiques south, c’est sur Grand Hustle, le label de T.I., que Trae tha Truth a lâché son septième album simplement intitulé Tha Truth. Comme T.I., Trae est une légende urbaine à Houston mais qui n’a pas eu la carrière à laquelle il aurait pu prétendre vu son talent et le respect qu’il inspire, c’est pourquoi va se répandre Tha Truth pour étendre son territoire.

Lire la suite Trae tha Truth « Tha Truth » @@@½

T.I. « Paperwork » @@@


La saga continue pour T.I.. L’un des rappeurs les plus influents des régions Sud a mis son label Grand Hustle et sa carrière en jeu après la sortie de Trouble Man en 2012, en quittant sa maison de disque Atlantic. C’est finalement l’offre de la major Columbia, filiale de Sony, que T.I. a accepté, conseillé par un certain Pharrell Williams, lui-même en contrat solo chez cette maison. Entre Pharrell et lui, c’est une longue histoire : les Neptunes avaient aidé le jeune défricheur de la trap music à se faire un nom dans le Dirty South en produisant le morceau-titre de son premier album I’m Serious en 2001 et ils n’ont jamais cessé de travailler occasionnellement.

Lire la suite T.I. « Paperwork » @@@

Iggy Azaela « The New Classic » @@


iggy-the-new-classic

Typiquement le genre d’album que j’écoute à reculons et avec beaucoup d’a priori (je plaide coupable). Du coup j’ai pris le parti de commencer à rédiger la chronique en faisant quelques recherches sur cette jeune donzelle.

Lire la suite Iggy Azaela « The New Classic » @@

B.o.B « Underground Luxury » @@½


bob underground luxury

B.o.B a sorti son 3e album Underground Luxury le jour de mon 30e anniversaire. Coïncidence ? Oui, un malheureux hasard du calendrier. Malgré tout, j’ai tué un peu mon temps libre à jeter une oreille sur cet album du rappeur vedette de Grand Hustle qui s’avère être très très com…mun? …mercial? Comment dire…

Lire la suite B.o.B « Underground Luxury » @@½

Young Dro « High Times » @@@


Young Dro est à Grand Hustle ce que Memphis Bleek fut à Roc A Fella Records du temps de sa splendeur, un fidèle et loyal soldat jouant le rôle de second couteau pour le compte du boss-rappeur. Comme Bleek aux côtés de Jay-Z, Young Dro est également la caution ‘hood’ du label de T.I., le mec qui fait l’accord direct avec la rue, Bankhead pour être précis, et qui de l’autre côté reste éloigné du statut du meilleur rappeur de l’écurie, encore plus de celui de best-seller (B.o.B.). Sept ans après Best Thang Smokin’ paru chez Atlantic, Young Dro fait honneur à son rang en récidivant avec High Times.

Lire la suite Young Dro « High Times » @@@

T.I. « Trouble Man: Heavy is the Head » @@@@


On s’inquiétait sérieusement pour la carrière de T.I. Ses très gros ennuis judiciaires depuis 2007 qui ont conduit à ces incessants aller-retours en prison (qui se sont achevés le 31 Août dernier) auraient pu entamer ses ambitions. Son précédent disque No Mercy, bien que certifié or, était tristement anecdotique, probablement parce qu’enregistré dans la tourmente. Mais c’est mal connaître le bonhomme. On se rappelle comment en 2004 il était revenu avec vengeance avec Urban Legend après avoir essuyé plusieurs mois derrière les barreaux et de nombreux dossiers devant la justice (agression, violation de sa probation…). C’est ce qui se passe à nouveau avec ce 8e LP Trouble Man: Heavy is the Head. Enfin presque.

Lire la suite T.I. « Trouble Man: Heavy is the Head » @@@@

B.o.B. « Strange Clouds » @@@


Grâce à ses premières aventures, B.o.B. est devenu la poule aux oeufs d’or de Grand Hustle, le label du trappeur sudiste T.I.. Il réitère sans trop de prise de risque sa formule pop progressive à base de rap pour cet album sophomore Strange Clouds, à la nuance près qu’il tait son double Bobby Ray.

Lire la suite B.o.B. « Strange Clouds » @@@

DJ Drama « Third Power » @@½


Third Power est logiquement le troisième album-compilation de la discographie de DJ Drama. Le DJ officiel de Grand Hustle Records a rassemblé pas moins d’une douzaine de vraies nouveautés, en mettant l’accent sur les jeunes qui montent et les valeurs sûres qui buzzent. Mais cela suffira-t-il a faire de l’ombre au pacha DJ Khaled ?

Lire la suite DJ Drama « Third Power » @@½

Killer Mike « Pl3dge » @@@½


Et de trois. Killer Mike boucle sa trilogie avec Pl3dge, avec le support du label de T.I., Grand Hustle. Une sortie sous de bons auspices pour Mike Bigga, lancée par le single bouncy aux saveurs orientales « Ready Set Go » produit par No I.D. (Kanye West, Common,…), sans parler du remix avec Big Boi des Outkast, avec qui il a enterré la hache de guerre depuis un petit bout de temps.

Lire la suite Killer Mike « Pl3dge » @@@½

T.I. « No Mercy » @@@


C’est foutu pour King Uncaged. A peine le roi libéré de prison qu’il y retourne en Novembre dernier pour violation de sa période de probation. Il a tout juste eu le temps de rentrer chez lui prendre une vraie douche, préparer une grosse mixtape, enregistrer une soixantaine de titres en studio, en clipper quelques extraits, faire la promo du film Takers (dans lequel il joue aux côtés de Paul Walker et Hayden Christensen), sortir en soirée début Septembre à Los Angeles avec sa femme sous l’emprise produits illicites pour se faire pécho en voiture par la LAPD. Conséquence directe : retour à la case prison pour 11 mois, l’obligeant à boucler à la va-vite son 7e album dont le nom changera en No Mercy.

Lire la suite T.I. « No Mercy » @@@

T.I., DJ Drama – DJ MLK {Fuck a Mixtape} Gangsta Grillz @@@½


Il aura fallu à peine quelques jours pour T.I retrouve ses bonnes vieilles habitudes, comme l’illustre très bien le clip de « I’m back » (voir la vidéo). Le King of the South est de revenu dans le game et ça va chier. Et comme en 2004 quand il venait de purger sa première peine de prison, Tip a la dalle d’un rookie qui veut tout déchirer. Retranché dans son studio avec des gros noms de prod (Toomp, Timbo, Swizz Beatz…), T.I rattrape le temps perdu avec cette grosse grosse mixtape bien lourde, préparée par DJ Drama et DJ MLK, qui ravira les amateurs de trap muzik, signe précurseur d’un retour en grâce.

Lire la suite T.I., DJ Drama – DJ MLK {Fuck a Mixtape} Gangsta Grillz @@@½

B.o.B presents « the Adventures of Bobby Ray » @@@


Comme beaucoup de ‘freshmen’ (Asher Roth, Blu, Wale, Kid Cudi…), B.o.B connaît une success story de plus en plus courante : il passe de l’anonymat à un nom qui circule sur Internet par le biais de vidéos, morceaux gratuits et compagnie qu’il diffuse sur la toile afin de créer son buzz et afficher son style. B.o.B, lui, est un bébé des OutKast. Puis il finit par être repéré par la presse spécialisée avant d’être pris sous l’aile d’une star ou un grand producteur qui va lancer sa carrière. Dans son cas T.I le signe sur Grand Hustle et le lance sur « Top of The World », un des extraits de Paper Trail. Quelques mixtapes, apparitions télé et infos lâchées au compte-goutte plus tard, les fans qui ont parié sur lui sont sur le qui-vive et son premier album the Adventures of Bobby Ray pète les scores dans les charts. Ne s’est-on pas emballé un peu trop vite ?

Lire la suite B.o.B presents « the Adventures of Bobby Ray » @@@

T.I. « Paper Trail » @@@


T.I. s’est lamentablement vautré de son trône de King of the South l’année dernière. D’abord sa couronne lui a paru trop petite, elle ne sied plus à sa tête enflée par la célébrité et l’orgueil. Comparer TI vs TIP, son plus mauvais album à ce jour, à un classique hip-hop comme Ready To Die ou All Eyez On Me lui a fait perdre une partie de sa streetcred. Lui qui avait tout raflé lors des cérémonies musicales s’est par la suite vu menotté quelques heures avant l’enregistrement des BET Awards édition 2007 lors d’une intervention du FBI, pour recel d’armes de gros calibre. Paper Trail, son septième album annoncé dès sa libération sous caution, était décrit comme l’album de la rédemption, un récit croustillant – il va de soi – sur ce chapitre très agité de sa vie. Qu’en est-il réellement ? 

Lire la suite T.I. « Paper Trail » @@@