Young Dro « High Times » @@@


Young Dro est à Grand Hustle ce que Memphis Bleek fut à Roc A Fella Records du temps de sa splendeur, un fidèle et loyal soldat jouant le rôle de second couteau pour le compte du boss-rappeur. Comme Bleek aux côtés de Jay-Z, Young Dro est également la caution ‘hood’ du label de T.I., le mec qui fait l’accord direct avec la rue, Bankhead pour être précis, et qui de l’autre côté reste éloigné du statut du meilleur rappeur de l’écurie, encore plus de celui de best-seller (B.o.B.). Sept ans après Best Thang Smokin’ paru chez Atlantic, Young Dro fait honneur à son rang en récidivant avec High Times.

young dro high times

Parlons peu: Young Dro s’en tire à bon compte grâce à des morceaux solides tels que « Power Up« , « Bad Bitches » et « Nope » avec T.I., le duo « Djuan & Spodee » ou encore le single « FDB » (prod. FKi) qui ressemble vaguement à Juicy J mélangé avec du 2 Chainz. Le rappeur d’Atlanta alterne entre le rap à la mode trap muzik et stripclub (« Strong« ) et le r&b de moyenne à bonne facture, la norme en vigueur pour paraître mainstream, dont on retiendra seulement « Hello« . Globalement, High Times est un album honnête, consistant et d’actualité, avec les défauts que cela implique : des titres hybridées à du pseudo-r&b baignant dans de la soupe pop’ (« Free Ball« , « Corner Boys« ), des refrains autotunés, etc… Après, est-ce que Young Dro fait le plus gros come-back de l’année comme interrogé sur la pochette format couv’ de mag’? La réponse met mal à l’aise…

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s