Keyshia Cole « Just Like Me » @@@@


Keyshia Cole est entrée dans le carré des valeurs sûres du r&b par la grande porte, glorifiée par le platiné The Way It Is. Cette chanteuse californienne à tout pour plaire : une voix qui a du coffre, des textes qui ne laissent pas insensible, un chant maîtrisé reflétant ses émotions et des productions qui s’accordent à son caractère. Le virage de l’album sophomore n’allait pas se négocier dangereusement, Just Like You se place droit dans la continuité de son premier album, sur une autoroute mainstream élargie par une équipe de producteurs variée, allant de Bryan-Michael Cox, Scott Torch et The Runners… au légendaire Pete Rock ! Un an après sa commercialisation, ce second opus a réalisé des chiffres de ventes proche de son premier essai, si ce n’est mieux. 

 

Les festivités ont repris avec une chanson groovy très ‘ladies night’, « Let it Go » avec Missy Elliot, aussi productrice de ce titre (reprenant la célèbre rythmique de « Juicy Fruit » des Mtume), et Lil Kim. Ce morceau, qui rappelle les bonnes heures de la funk disco à la Shalamar, se veut par ailleurs un hommage à Notorious BIG. T.I. et son poulain Young Dro s’occupent du remix, inclus sur la dernière piste du CD. Sans transition on passe à « Didn’t I Tell You » au bras du pimp Too Short, dans une ambiance sudiste et sophistiquée importée par les Runners. Ce n’est qu’après ces instants de complaisance que la romance se met en marche avec « Give Me More », qui prouve encore que Scott Storch est bien plus à l’aise dans le registre r&b mainstream. Écouter Keyshia, c’est un peu comme si on vivait une sorte d’amitié sexuelle avec elle. L’attirance physique provoque des moments de séduction mutuels et autres pensées nocturnes (la confession sur oreiller « I Remember ») qui se concrétisent forcément par un passage à l’acte charnel, y prendre plaisir, et des petits instants de douce complicité (« Got To Get My Heart Back » légué par Pete Rock, méconnaissable dans ce peloton de producteurs) qui doivent tristement s’écourter parce qu’on sait pertinemment que la relation ne pourra pas durer plus longtemps. Conséquence après cette fin tumultueuse (« Was It Worth It »), on ne cesse de repenser à ces instants, sur ce qui s’est passé, avec amertume et contentement (des regrets traduits sur « Work It Out » produit par un étonnant J.Wells). Bien sûr, essaie de rester ami pour sauver les meubles mais une distance s’installe fatalement entre les deux individus, évoquant de son duo avec Anthony Hamilton sur « Losing You ». On sent la douleur et la peine à travers ces histoires d’amour brisées.

 

On retrouve aussi les derniers singles qui ont contribué à la consécration, à la confirmation je dirai même, de Keyshia Cole, tels que « Heaven Sent », qui a culminé en tête des ventes hip-hop/r&b pendant plusieurs semaines, et « Should Let You Go » qui intronisait Amina sur un instrumental de Rodney Jerkins. Pour couronner le tout, « Last Night » figure au menu, tant pis pour ceux qui l’ont réentendu une centaine de fois à la radio. Ce gros carton de l’été 2007, à l’origine enregistré par Mario Winans pour le Press Play du patron Bad Boy, se retrouve à nouveau ici, avec un inversement des noms dans le featuring, pour des raisons évidentes. Avec un producteur différent pour chaque morceau, Just Like You parvient à trouver un fil conducteur pas toujours rectiligne, ce qui ne nous empêche aucunement d’apprécier cet album comme il se doit, comme d’une relation amoureuse intense de hauts et de bas qui laissera des traces psychologiques dans les mémoires. 

 

(chronique écrite le 21 Août 2008 )

2 réflexions sur “ Keyshia Cole « Just Like Me » @@@@ ”

  1. Peut-être suis-je devenu allergique au R&B mais je trouve cet album très moyen pour ma part. C’est écoutable certes mais fade, aucun plaisir ne se dégage de l’écoute.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s