The Black Eyed Peas « MASTERS OF THE SUN vol.1 » @@@@


Bye bye Fergie, re-bonjour Hip-Hop. C’est vrai qu’on a d’abord eu mal à y croire. Quand ils ont sorti le vidéoclip de « Yesterday » ce mois Juillet de l’année 2015, mes oreilles ont cru à eu une hallucination, mais avec le clip très sérieux « Street Livin’« , on a tous arrêté de croire qu’il s’agissait d’une hallucination…

Mick Jenkins « Pieces of a Man » @@@@½


Deux années après The Healing Component, Mick Jenkins revient avec un second album et ce n’est jamais une mince affaire quand on a séduit un public difficile à satisfaire. Le rappeur de Chicago avait mis la barre tellement haut avec son premier chef d’oeuvre que la tâche s’annonçait compliquée. Et pourtant il l’a fait, avec…

deM atlaS « Bad Actress » @@@@


Les supporters de Rhymesayers étaient au courant que deM atlaS était le futur nom à suivre. Accompagnant ponctuellement les albums du label depuis 2013 environ, que ce soit Atmosphere ou Brother Ali, cet artiste provenant d’un bled du Minnesota a aujourd’hui droit à son heure avec Bad Actress, un premier album en solo entièrement produit…

Usher & Zaytoven « A » @@@@


Durant l’été, Usher travaillait en studio sur son prochain album avec Zaytoven et leur alchimie a tellement bien fonctionné qu’ils ont décidé ensemble de livrer un petit album collaboratif (qui a dit collab EP?). Son nom, « A », pour Atlanta, parce que c’est la métropole que l’iconique chanteur de r&b et le producteur trap music phare…

Quavo « Quavo Huncho » @@


Après s’être décroché la mâchoire avec Huncho Jack, Jack Huncho en début d’année, soupiré longuement à plusieurs reprise avec CULTURE II, préparez-vous à vous faire grave chier avec Quavo Huncho. Rien que la pochette fait office de repoussoir, mais vraiment, ça ne donne pas envie de se coltiner 19 tracks de Quavo en solo. Peut-être…

Roc Marciano « Behold a Dark Horse » @@@@


Au lieu de se présenter fréquemment en featuring, Roc Marciano a intensifié son rythme de sorties en 2018, parce que son public en réclame toujours plus? Outre Rosebudd’s Revenge 2, il a également produit Sabbath de Therman Munsin et fait paraître l’EP Warm Hennessey, sans parler de son collab LP KAOS avec le mythe vivant…

Sheck Wes « MUDBOY » @@@@


Sorti de nulle part, enfin presque. Aucune info sur son passif musical, hormis un tout petit feat sur Astroworld de Travis Scott, encore moins de mixtape et ça c’est rare pour être signalé. Sheck Wes ça a été le single viral « Mo Bamba« , qui est aussi énorme qu’atypique faut l’admettre. Ni une ni deux, le…

T.I. « Dime Trap » @@@¾


Dime Trap était l’album qui devait succéder au très passable Paperwork mais pris d’une subite conscience politique, T.I. a écrit et sorti le projet US or Else chez Roc Nation fin 2015. Retour au programme avec cet album plus ou moins attendu, son 10e, quinze ans après Trap Muzik qui l’a imposé comme un futur pilier…

Atmosphere « Mi Vida Local » @@@½


Neuvième album pour Slug et Ant et un label, Rhymesayers Entertainment, parmi les plus influents du hip-hop indie. Quand les choses tournent bien, y a pas à dire, c’est bandant d’être indépendant comme dirait l’autre. Annoncé comme étant le meilleur album de leur carrière, Mi Vida Local s’inscrit dans la stricte continuité artistique et évolutive…

Ghostface Killah « The Lost Tapes » @@@@


Dire que le dernier album de Ghostface date de 2015, ça fait une paie. Une trop longue absence au regard des nombreuses sorties qu’il annonçait alors : l’arlésienne DOOMSTARKS, Supreme Clientele 2, Twelve Reasons To Die 3, Wu Block 2… Les projets s’empilent, sans nouvelles, et là, boom, The Lost Tapes qui sort de nulle…

Mozzy « Gangland Landlord » @@@¾


Aperçu sur les albums de YG, Reason et plus précisément sur la BO inspiré du film Black Panther qui l’a rendu internationalement connu, j’ai fait l’erreur de penser que Mozzy n’était qu’une ‘sensation’, une erreur de débutant car le rappeur de Sacramento est à des parsecs d’être un petit nouveau. Débutant sa carrière en 2010,…

Dom Kennedy « Volume 2 » @@@½


Volume 2, de Los Angeles Is Not For Sale. Bien installé parmi les ‘west indie’, Dom Kennedy continue d’avancer à son rythme pour faire tourner sa boutique Other People Money avec des projets qu’il enfile comme des perles, le plus récent datant tout juste de cet été (l’album soundcloud Addicted to the Underground). Cette nouvelle…

REASON « There You Have It » @@@½


Ce vendredi 28 septembre 2018 était la journée non-officielle du rap cartésien, avec les sorties de Logic et REASON. Accessoirement, ce sont aussi les noms de deux logiciels de beatmaking. En voilà des coïncidences comme on les aime! Au fait, mais qui est-il? La réponse, There You Have It.

Lil Wayne « Tha Carter V » @@@¾


Rendez-vous compte, Carter IV était sorti il y a sept ans, un bail. Ce n’était heureusement pas le dernier album de Lil Wayne, mais depuis l’infâme I Am Not A Human Being 2 en 2013, l’hyperactif best rapper alive (après Jay-Z) s’est mis en retrait, menacé par des attaques cardiaques à répétition et d’autres soucis de santé…

Logic « YSIV » @@@@¼


Comme certains ont pu le constater sur le premier épisode de Rapture, Logic est dans la réalité un rappeur très carré, exigeant, intelligent, en plus d’être naturellement hyper-talentueux, que même le succès de son précédent album Everybody n’a pas dévié de sa trajectoire. Il ne laisse que peu de choses au hasard, pas même les…

Cypress Hill « Elephants On Acid » @@@


Cypress Hill fait partie de ces groupes dont la notoriété surpasse le monde du rap et c’est ce qui explique leur longévité de trois décennies. Probablement parce qu’il nous arrive de les considérer comme des rockstars, un peu comme les Public Enemy, et qu’ils ont bâti IV albums mythiques. Ensuite des moins fameux comme Skull…

Lupe Fiasco « DROGAS WAVE » @@@@½


Alors qu’il s’était enfin libéré de ses contrats avec Atlantic, depuis le temps qu’il taclait sèchement la hiérarchie de sa major, Lupe Fiasco s’était lancé dans une trilogie qui avait très moyennement débuté avec DROGAS light au début de l’année 2017. Mea culpa, le rappeur de Chicago avouera quelques mois après que « DROGAS light était…

JMSN « Velvet » @@@@@


Artiste polyvalent injustement confidentiel, voilà la courte bio que l’on pourrait écrire sur lui. Mais chacun de ses extraordinaires albums, que dis-je, chefs d’oeuvre, a fait que cette caractéristique qu’est sa rareté soit devenue synonyme d’exceptionnel, comme une Rolls Royce. Je parle de Christian Berishaj, connu sous le nom de scène JMSN, un chic type…

Brockhampton « Iridescence » @@@½


Véritable phénomène de 2017 avec la trilogie SATURATION, la troupe était bien partie pour déferler sur 2018 et leur première sortie en major, après contractualisation avec Sony contre plusieurs millions de dollars, était très, très anticipée. L’album devait s’appeler Team Effort mais les accusations d’agression sexuelle à l’encontre du membre Ameer Vann étaient parties pour…

Noname « Room 25 » @@@@½


Noname a un prénom : Fatimah. Quelques-uns l’ont d’abord découverte en tant que Noname Gypsy par le biais des projets de Chance the Rapper et The Healing Component de Mick Jenkins, d’autres ont été émerveillés par sa mixtape Telefone en 2016. Avec Room 25, place à un nouvel enchantement avec une jeune artiste à l’aube…