Black Thought x 9th Wonder & The Soul Council « Streams of Thought vol.1 » [EP] @@@@½


J’aime dire que Black Thought est le meilleur MC de la planète… à n’avoir jamais sorti un seul projet solo. Des années que le public rap en réclamait un, à celui qui est resté fidèle aux Roots depuis plus de 25 ans, à ce MC d’élite qui assassine n’importe quel beat en featuring. Ah ça oui, ses interventions qui ont commencé en 1998 sur Soul Survivor de Pete Rock et surtout « Super Lyrical » du regretté Big Pun, on s’en souvient comme si c’était hier tellement il a marqué nos cerveaux au fer rouge. Pourtant l’idée d’une échappée en solitaire trotte dans la tête de Tariq Trotter depuis un bon bout de temps, une dizaine d’années au moins. Pour se concrétiser ce premier jour du mois de Juin 2018 avec un projet 5-titres, le premier d’une série.

Lire la suite Black Thought x 9th Wonder & The Soul Council « Streams of Thought vol.1 » [EP] @@@@½

A$AP Rocky « TESTING » @@½


Troisième album d’un des rappeurs les plus surestimés de sa génération. Après des mois de teasing et une série de singles qui m’ont suscité l’intérêt d’un poisson mort, TESTING d’A$AP Rocky est dans les starts blocks depuis le 25 Mai. À nous de jouer les cobayes de ses expériences sonores, en mode « ça passe ou ça casse ».

Lire la suite A$AP Rocky « TESTING » @@½

Parliament « Medicaid Fraud Dogg » @@@@


38 ans c’est un sacré nombre, c’est ce que représente la période d’absence de Parliament, dont l’aventure s’était brutalement terminée en 1980 avec Trombipulation, après de multiples standards au milieu des années 70 comme « Give Up The Funk« , « Bop Gun« , « Flash Light« , « Aqua Boogie« …), le départ de certains musiciens clefs et les embrouilles avec leur label Casablancas Records. En effet, le 22 Mai 2018 a vu le retour du mythique band P-Funk emmené par la figure emblématique George Clinton, 77 ans, avec Medicaid Fraud Dogg. Super nouvelle mais n’est-ce pas un peu trop euh, comment dire, démodé? Ah ça non et vous allez vous rendre compte pourquoi.

Lire la suite Parliament « Medicaid Fraud Dogg » @@@@

Patrick Paige II « Letters of Irrelevance » @@@@½


The Internet est devenu au fil des albums un groupe phare des années 2010. Leur musique ‘quiet storm’ nous attire dans leur toile dont il devient impossible d’en réchapper. Au début une fraction de l’incontrôlable collectif Odd Future, la bande a évolué dans le bon sens et arrivé à mûrissement, les membres ont tour à tour commencé à s’émanciper en solo à partir de 2017 après trois albums ensemble. Dans l’ordre chronologique : Matt Martians avec l’OVNIesque The Drum Chord Theory, suivi de la chanteuse Syd the Kyd avec un Fin sulfureux, le génial Steve Lacy avec un EP de démos et maintenant leur bassiste, Patrick Paige II.

Lire la suite Patrick Paige II « Letters of Irrelevance » @@@@½

Rapture (A Netflix Original Documentary Series Soundtrack) @@@½


La mini-série hip hop Rapture, qui propose 8 épisodes produits par Mass Appeal sur Netflix, a droit à sa mini soundtrack avec tous les intervenants : T.I., G-Eazy, Boogit Wit Da Hoodie, Nas, Dave East, 2 Chainz, Just Blaze, Rapsody et Logic. Avec Killer Mike en invité surprise, ça fait au total dix artistes rap, répartis sur 6 pistes compilés par Def Jam Recordings.

Lire la suite Rapture (A Netflix Original Documentary Series Soundtrack) @@@½

The Doppelgangaz « AAAAGGGHH » @@@½


Pour ceux qui sont restés bloqués dans les nineties, il est rigoureusement important de veiller aux sorties de The Doppelgangaz depuis 2009. Alors qu’ils ont sorti le très très solide Dopp Hopp l’an dernier, le tandem EP et Matter ov Fact reviennent déjà avec AAAAGGGHH (4A, 3G, 2H) qui nous re-entraîne comme dans une spirale 25 ans en arrière vers l’âge d’or du hip-hop, et pas que celui du rap new-yorkais…

Lire la suite The Doppelgangaz « AAAAGGGHH » @@@½

August Greene (Common, Karriem Riggins, Robert Glasper) @@@½


C’est un trio qui, sur le papier, a de quoi faire rêver. Common, légendaire Chicago MC, l’extraordinaire batteur-producteur Karriem Riggins et le compositeur soul/jazz de renom Robert Glasper, ensemble pour former ce nouveau groupe baptisé August Greene et donner vie à ce projet commun portant leur nom. Sorti d’abord en exclusivité le 9 mars sur Amazon, voilà enfin cet album disponible sur les autres plateformes de streaming. Il était temps.

Lire la suite August Greene (Common, Karriem Riggins, Robert Glasper) @@@½

Potatohead People « Nick & Astro’s Guide to the Galaxy » @@@@


Si vous avez bien aimé l’album self-titled d’Illa J paru en 2015 sur le label Bastard Jazz Recordings, vous avez sans doute tiqué sur ce tandem de producteurs les Potatohead People. En produisant la majorité de cet opus, ils ont offert l’opportunité au rappeur de sortir de l’ombre pesante de son défunt frère J Dilla. Soul, hip-hop et électro, voici les trois ingrédients principaux que nos canadiens Nick Wisdom et AstroLogical mélangent formidablement, valant la comparaison avec DJ Spinna, Kaytranada ou les français Union Analogtronics. Pour découvrir plus amplement leur univers, suivez le guide.

Lire la suite Potatohead People « Nick & Astro’s Guide to the Galaxy » @@@@

DJ Jazzy Jeff « M3 » @@@½


Onze ans que ce cher DJ Jazzy Jeff n’avait pas sorti d’album, ça commençait à faire. À dire vrai, on n’attendait pas ce troisième volet de la série Magnificient, le pionnier de Philadelphie tournait ça et là avec son vieux copain Will Smith, peu de communication… Tout à coup, très discrètement, ça tombe là : M3, pour Magnificient 3, vous l’aurez deviné. Surprise? Oui et non.

Lire la suite DJ Jazzy Jeff « M3 » @@@½

Royce da 5’9 « Book of Ryan » @@@@


Grosse actu pour Royce Da 5’9 cette année en dépit de la fin annoncée du super-groupe Slaughterhouse dont il fait partie. Un mois et demi après le très lourd PRHYME 2, le féroce MC de Detroit ne relâche pas ses efforts avec un nouveau solo, très perso celui-ci, The Book of Ryan. Probablement un des albums les plus imports de sa carrière parce qu’il est autobiographique, mais pas que.

Lire la suite Royce da 5’9 « Book of Ryan » @@@@

Rae Sremmurd « SR3MM », Swae Lee « Swaecation », Slim Jxmmy « Jxmtro » @@@½


Pour leur troisième album, les Rae Sremmurd ont mis les bouchées triple. Oui, 3 albums packagés ensemble, en 2018 c’est encore possible. La dernière personne à avoir sorti 3 albums simultanément, c’était E-40 et pendant deux années de suite (The Block Brochure vol 1-3 puis 4-6), à la différence près qu’ils étaient vendus séparément. Ou alors il faudrait remonter à Emancipation de Prince il y a plus de vingt ans. Bref tout ça pour dire que ça ne court pas les rues. C’est party pour SR3MM avec Swae Lee, Slim Jxmmy, et le troisième homme qui n’est autre que leur producteur Mike Will Made-It.

Lire la suite Rae Sremmurd « SR3MM », Swae Lee « Swaecation », Slim Jxmmy « Jxmtro » @@@½

Denmark Vessey « Sun Go Nova » [EP] @@@@


Détour sur un projet très intéressant à plus d’un titre, Sun Go Nova du rappeur-producteur Denmark Vessey. Son nom ne vous dit peut-être rien et qu’il soit signé chez Mello Music Group ne nous en dit pas plus, mais on va y revenir en temps voulu. C’est le format de cet EP qui m’a interpellé à la base, une face avec cinq tracks produites par Earl Sweatshirt et Knxwledge et une autre face avec des instrumentaux, ça ainsi que cette pochette solaire avec ce découpage en profil.

Lire la suite Denmark Vessey « Sun Go Nova » [EP] @@@@

Janelle Monae « Dirty Computer » @@@@½


Lorsque Janelle Monae avait sorti son premier EP Metropolis: Suite I, tous avions immédiatement vu son talent immense dans cette femme en Tuxedo, vu son univers rétro-futuriste truffé de références musicales comme littéraires et cinématographiques, vu le futur d’une grande star. Ce qu’elle est devenu dix ans plus tard, le futur c’est donc maintenant, grâce aussi à ses talents d’actrice que l’on a découvert dans deux sorties majeures, Moonlight et Hidden Figures. Alors pour la sortie événementielle de ce troisième album baptisé Dirty Computer, Janelle se lâche totalement.

Lire la suite Janelle Monae « Dirty Computer » @@@@½

Stimulator Jones « Exotic Worlds and Masterful Treasures » @@@@


Avant même de savoir qui c’était et de découvrir ses chansons, je savais que j’allais kiffer Stimulator Jones, parce que, vous avez vu son pseudo? Je le trouve génial. J’ai foncé les yeux fermés et je ne m’étais pas trompé sur son compte. L’extrait « Need Your Body » qui préfigurait ce premier essai Exotic Worlds and Masterful Treasures a conquis mon âme de trentenaire nostalgique, parce que la magie du rhythm’n blues des années 80 qui ressurgit en pleine face. Encore une fois Peanut Butter Wolf, le saint patron de Stones Throw, a eu du flair…

Lire la suite Stimulator Jones « Exotic Worlds and Masterful Treasures » @@@@

J. Cole « KOD » @@@@


Troisième fois d’affilée que J.Cole nous fait le coup, de tous nous prévenir au dernier moment qu’il sort un nouvel album, sans promo ni single, un album d’une quarantaine de minutes environ, et ça devient une habitude, sans aucun featuring. Et ça marche, encore : il a pété les scores de streaming de Drake. Cet album, son cinquième, s’appelle KOD, ce qui signifie « kill our demons » ou « kids on drugs« . J’étais resté sur la définition de Tech N9ne, « king of darkness« , vu la pochette où il est dessiné tel un roi, mais ça ne correspond pas au thème de cet album de J.Cole qui parle de l’addiction sous différentes formes et s’adresse à la jeunesse.

Lire la suite J. Cole « KOD » @@@@

Chroniques Rap, Soul/R&B, Electro…

%d blogueurs aiment cette page :