Noname « Room 25 » @@@@½


Noname a un prénom : Fatimah. Quelques-uns l’ont d’abord découverte en tant que Noname Gypsy par le biais des projets de Chance the Rapper et The Healing Component de Mick Jenkins, d’autres ont été émerveillés par sa mixtape Telefone en 2016. Avec Room 25, place à un nouvel enchantement avec une jeune artiste à l’aube de la maturité et qui vient fraîchement de s’ouvrir comme une fleur.

Bien plus que mon album de la rentrée.

Lire la suite Noname « Room 25 » @@@@½

$uicideBoy$ « I Want to Die in New Orleans » @@@¾


C’est par le biais de @fakexssbxtch, un pote qui officiait pour SURLmag.fr, que j’ai entendu parler de ces $uicideBoy$. Il était littéralement obnubilé par cet infâme duo basé dans le Sud des Etats-Unis. Formé de Ruby Da Cherry et $crim, ce groupe a depuis 2014 sorti une quarantaine de mixtapes, dont la saga Kill Yourself qui compte 20 épisodes. L’écho est mondial puisqu’ils sont plébiscités chez nos voisins belges, en Hollande, Allemagne, Suisse et Finlande. Dire que leur premier album I Want to Die in New Orleans était attendu par leurs fans hardcores est une évidence. Et l’occasion pour moi de sauter le pas. 

Lire la suite $uicideBoy$ « I Want to Die in New Orleans » @@@¾

Bun B « Return of the Trill » @@@@


On croyait Bernard Freeman alias Bun B en pré-retraite après la fin de sa Trill OG (trilogie pour ceux qui n’ont pas saisi le jeu de mot) en 2010, puis il a sorti The Epilogue en 2013 pour montrer qu’il était toujours actif. On le croyait alors après parti à la retraite pour de bon, que plus aucun album ne s’ajouterai à sa discographie, si ce n’est quelques featurings à droite à gauche. Cela aura duré cinq ans : le vétéran de Houston et légende vivante des non moins légendaires UGK est de retour avec un cinquième album. Produit par Big K.R.I.T. !

Lire la suite Bun B « Return of the Trill » @@@@

Eminem « Kamikaze » @@@½


Vous vous rappelez comment Eminem avait mal toléré les critiques de Revival au début de l’année? « Scrogneugneu » disait-il aux médias, à sa façon. Pourtant les commentaires négatifs étaient parfaitement justifiés eu égard d’un album dont personne n’a plus envie d’entendre parler. Quelques semaines après la sortie de cette purge, des rumeurs fusaient sur la sortie d’un ‘Revival 2‘ plus « rap », une fake tracklisting circulait mais la photo d’Eminem de retour en studio avec Dr Dre était bien vraie. Notre superstar fut internée depuis dans ses locaux et ceux d’Aftermath jusqu’à ce matin du vendredi 31 aout quand – ô surprise – Eminem sortit Kamikaze.

Lire la suite Eminem « Kamikaze » @@@½

Bas « Milky Way » @@@¾


Quand j’ai écouté Milky Way les premières fois, mon cerveau a fait « @@@½ ». Puis au fur et à mesure des écoutes successives, j’ai trouvé ce nouvel album de Bas de mieux en mieux, il tourne très bien en voiture, alors « @@@@ ». Mais c’était la note de K.O.D. de son ami-patron J.Cole, qui à mon sens lui est supérieur. À force de me triturer la cervelle, j’ai tranché : ce sera @@@¾, 3.75/5, 15/20 quoi. Dorénavant, j’appliquerai cette petite évolution de notation en allant jusqu’à la précision du quart, en cas de doute.

Lire la suite Bas « Milky Way » @@@¾

Ariana Grande « sweetener » @@@@


Avant sweetener, je ne connaissais absolument rien de la discographie d’Ariana Grande, je m’en fichais comme de ma première couche culotte. À mes yeux, elle incarnait le cliché de la popstar américaine bien sous tout rapport, et qui aimait bien les rappeurs. C’est par hasard sur Dark Sky Paradise de Big Sean, qu’elle fréquenta un temps, que je l’ai découverte en featuring, sur « Research« . Je fus très agréablement surpris, wow.

Puis une seconde fois surpris par la beauté de sa voix sur « My Favorite Part » de Mac Miller, avec qui elle a eu une sérieuse relation amoureuse et dont elle s’est séparée récemment. Mac Miller qui nous a subitement quitté le 7 Septembre dernier à l’âge de 26 ans seulement alors qu’il venait de sortir son plus bel album sur lequel évoquait son mal-être… C’est dur. Mais Ariana a connu dans sa jeune carrière une autre tragédie, une attaque terroriste à la sortie de son concert à Manchester en mai 2017, le genre d’événement ignoble dont on ne sort jamais indemne.

Lire la suite Ariana Grande « sweetener » @@@@

Young Thug « Slime Language » @@@


Cette grande perche de Young Thug nous a gratifié d’une sortie estivale, Slim Language, mais ce n’est pas toujours encore son premier album studio. Ni une mixtape d’ailleurs… Attendez… écoutons ça de plus près… Après trois écoutes d’une traite, ça se confirme, c’est plutôt une compilation. En faisant une petite recherche, je vois qu’elle est supervisée par London On Da Track et les sons en grande partie conçus par son prodo Wheezy.

Lire la suite Young Thug « Slime Language » @@@

Stefflon Don « Secure » [mixtape] @@½


Le rap féminin commence à prendre plus d’espace et c’est tant mieux. De plus en plus de noms se font connaître à plusieurs niveaux et Stefflon Don revenait souvent. Best Female artiste aux MOBO Awards en 2017, cérémonie anglaise récompensant les artistes noirs, c’est pourtant par le biais du rap US, grâce à des featurings aux côtés de pointures cainris et l’appui du Quality Control Music, label qui gère migos et Lil Yachty. Pour se faire une idée de son talent, la rappeuse basée à Londres a lâché à la mi-aout Secure, sa seconde mixtape.

Lire la suite Stefflon Don « Secure » [mixtape] @@½

Aminé « ONEPOINTFIVE » @@@


Déjà le second album en major d’Aminé? Pas tout à fait, c’est écrit dessus : OnePointFive. Entre le 1, la petite surprise Good For You sorti l’an passé, et le 2, qui arrivera quand ça arrivera. Une sortie pour faire passer le temps? Pas loin.

Lire la suite Aminé « ONEPOINTFIVE » @@@

The Off Daze (Deacon the Villain, Natty & Sheisty Khrist) « Couple’s Skate » @@@@½


Il y en a qui bossent pendant leurs vacances, des indépendants – comme moi – parce que c’est parfois compliqué de totalement déconnecter parce qu’on est trop accro à son travail. C’est ce qui est arrivé à Deacon The Villain et Natty, qui ont quitté leur Kentucky avec leur pote Sheisty Khrist pour des paysages plus sableux et iodés. Mais ça les démangeait grave de continuer de faire de la musique, alors le trio ont carrément formé un nouveau groupe, The Off Daze, et enregistré Couple’s Skate, dix chansons qui ont été ma bande son de l’été 2018.

Lire la suite The Off Daze (Deacon the Villain, Natty & Sheisty Khrist) « Couple’s Skate » @@@@½

Termanology « Bad Decisions » @@@


Les oreilles affutées avaient découvert Termanology avec le classique underground Out the Gate avec le beatmaker DC, annonçant le rappeur de Boston comme le next big thing du hip-hop de la fin des années 2000. Il y a dix ans est sorti Politics As Usual, une oeuvre censée remettre les pendules à l’heure mais qui n’a pas tenu ses promesses et au fil de sorties plutôt moyennes, Terma a fini par être considéré comme un MC surcôté par une majorité. C’est certain qu’à un moment donné, il a manqué le coche. Alors le bostonien est revenu en 2016 avec More Politics en faisant de meilleurs choix, ce qui n’est pas le cas justement de Bad Decisions.

Lire la suite Termanology « Bad Decisions » @@@

Nicki Minaj « Queen » @@@½


Trois ans et demi se sont écoulés depuis The Pinkprint. Au train où vont les choses, cette longue absence a vu passer pas mal d’événements. Dont l’avènement d’une certaine Cardi B venue conquérir le trône des reines du rap. Longue comme la durée d’enregistrement de ce quatrième album, un an et demi, conçu aux quatre coins des Etats-Unis et même à Paris, au Studio de la Grande Terre. Longue au point que Nicki Minaj était à deux doigt de devenir has-been. Tiens, ça rime avec Queen des rappeuses féminines.

Lire la suite Nicki Minaj « Queen » @@@½

Kev Brown « Homework » @@@½


Il nous revient de nulle part, comme débarqué d’une faille temporelle : Kev Brown. Les spécialistes qui ont dépassé la trentaine se souviennent bien de son premier essai, l’acclamé I Do What I Do en 2005. Hyper discret et fidèle à l’underground, il est ré-apparu courant du mois d’aout avec un second projet en solo, le semi-instrumental Homework, en compagnie de sa fidèle MPC2000xl.

Lire la suite Kev Brown « Homework » @@@½

Travis Scott « ASTROWORLD » @@@½


C’est probablement la sortie rap de l’été. Annoncé de longue date, bien avant Birds In The Trap Sing Brian McKnight, ASTROWORLD (qui s’écrit tout en majuscule) confirme sans forcer la statut de valeur sûr de Travis Scott, la vraie poule aux oeufs d’or du label Grand Hustle de T.I. De l’or, comme son portrait gonflable qui figure sur la pochette façon entrée d’un parc à thème. Ticket est pris.

Lire la suite Travis Scott « ASTROWORLD » @@@½

Mac Miller « Swimming » @@@@½


Ce cinquième album de Mac Miller s’appelle Swimming mais il n’a pas besoin de bouée de sauvetage. Le rappeur recolle les morceaux de son coeur brisé tout seul après sa séparation avec l’idole des jeunes, la chanteuse Ariana Grande. Non, Malcolm poursuit son escapade en solitaire contre vents et marées avec ce successeur de The Divine Feminine et maintient le cap de son évolution artistique.

Lire la suite Mac Miller « Swimming » @@@@½

Chroniques Rap, Soul/R&B, Electro…

%d blogueurs aiment cette page :