Archives du mot-clé Madlib

J Dilla « The Diary » @@@


Comme pour Pimp C, le label Mass Appeal nous offre l’occasion d’avoir en possession (encore) un nouvel album posthume de J Dilla dix ans après sa disparition. À ce rythme-là, il a déjà doublé 2Pac si on compte depuis Jay Love Japan en 2007 puisque The Shining était conçu de son vivant et Ruff Draft une réédition, sachant que le dernier ouvrage en date était l’album instrumental Dillatronic. Sans parler des productions que pas mal de rappeurs ont pu récupérer, notamment son jeune frères Illa J avec les Yancey Boys. Mais à la différence de Jay Stay Paid et Rebirth of Detroit, The Diary n’est autre que l’édition d’un opus solo qui devait sortir autour de 2002-2003 chez MCA Records, Pay Jay.

Lire la suite J Dilla « The Diary » @@@

Kanye West « The Life of Pablo » @@@½


Je veux vous parler du plus grand artiste rap de tous les temps, d’un album magnifique, de l’oeuvre de toute une vie, le pinacle d’une carrière, l’achèvement ultime après la construction d’une famille avec une femme vertueuse, de quelque chose d’absolument grandiose, qui fait battre notre coeur.
Ce n’est pas du tout l’objet de cette chronique.
Non en vrai, je vais plutôt parler d’un album conçu dans la précipitation dont on pouvait suivre les étapes de ce puzzle comme un programme de Twitter-réalité, et dont l’auteur est un homme avec un immense trou noir entre les fesses et un melon capable de provoquer une éclipse solaire, tout ça pour au final faire la quête pour les Illuminatis.

Lire la suite Kanye West « The Life of Pablo » @@@½

Anderson .Paak « Malibu » @@@@½


Deux voies s’offrent à vous pour la chronique de Malibu d’Anderson .Paak :

lire l’article de @evidji pour Now Playing Mag dans laquelle j’ai rédigé la présentation du chanteur ;
– ou démarrer directement ma  review en cliquant sur le lien ci-dessous vous invitant à en savoir plus.

Lire la suite Anderson .Paak « Malibu » @@@@½

MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½


Bad Neighbor est le prolongement logique du maxi Burgundy Whip EP paru au début d’année 2013 et qui connectait les MCs californiens M.E.D. & blu par dessus des productions du savant fou Madlib. Avec treize morceaux supplémentaires et plein de surprises parmi la liste d’invités, ce ménage-à-trois va peut-être nous étonner.

Lire la suite MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½

Madlib « The Beats (Our Vinyl Weighs A Ton soundtrack) » @@@½


Vous n’êtes pas sans savoir que le label Stones Throw a sorti le super documentaire Our Vinyl Weighs a Ton, dans lequel figurent pas mal de beau monde : Peanut Butter Wolf son fondateur, Kanye West, Questlove, Snoop Dogg, Madlib, Common, A-Trak Mayer Hawthorne, Mike D des Beastie Boys, Dam-Funk, Tyler the Creator…

Lire la suite Madlib « The Beats (Our Vinyl Weighs A Ton soundtrack) » @@@½

Madlib « Rock Konducta 1 & 2 » @@@½


Le spéléologue des bacs à vinyles et beatmaker vedette de l’éminent label indé Stones Throw relance sa série Beat Konducta, ce qui n’est pas pour déplaire. Après avoir samplé sans dépoussiérer des 33tours de Soul et de Jazz, de musique traditionnelle hindou et africaine, Madlib part explorer les recoins les plus pittoresques de la musique Rock.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½


Sans doute l’album collaboratif le plus attendu de ces dernières années. Quand le rappeur le plus thug du moment rencontre le roi du sample, forcément, c’est extrêmement excitant.

Il y a eu un premier EP en 2011, l’excellent « Thuggin’ » qui a fait parler la poudre, la blanche comme celle des cartouches de canon sciés. On en a redemandé, alors l’année suivante on a eu droit à « Shame » (featuring BJ The Chicago Kid), un joli rail à sniffer sur le vinyle en rotation de « Wish You Were Mine » de The Manhattans.  On en a encore redemandé, et il y a eu « Deeper » l’an passé. Mars 2014, après une attente bien nourrie, Pinãta (Stones Throw) de Freddie Gibbs et Madlib est disponible chez les dealers légaux de disques digitaux et physiques. Près de 10 000 cocaïnomanes se sont rués dessus.

Lire la suite Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½

Dudley Perkins « Dr Stokley » @@@@


11183_JKT

Le chanteur et rappeur Dudley Perkins a livré à l’Automne son cinquième album Dr Stockley sous son véritable nom, ce qui porte son nombre de LP à 15 (environ) en comptant les albums sortis avec son alias Declaime et les autres projets de sa structure indé SomeOthaShip. Sauf que celui-ci est édité ni chez lui, ni chez Stones Throw, mais sur le label hip-hop indie qui monte, à savoir Mello Music Group.

Lire la suite Dudley Perkins « Dr Stokley » @@@@

Quasimoto « Yessir, Whatever » @@@½


Quasimoto, l’alter-ego du producteur productif Madlib, est de retour huit ans après ses dernières aventures. L’artiste emblématique du label indépendant Stones Throw a recouvré son déguisement fétiche, celui de ce curieux personnage jaunâtre, pour un troisième volet longtemps souhaité, Yessir Whatever.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Georgia Ann Muldrow « Seeds » @@@@


Seeds est le premier album de Georgia Ann Muldrow dont elle n’assure pas la production. Cette artiste solo très polyvalente et créative s’en est remise cette fois entièrement au fertile Madlib pour faire germer ses idées.

Lire la suite Georgia Ann Muldrow « Seeds » @@@@

Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@


Madlib est un producteur tellement productif qu’avec lui, c’est jamais douze sans treize. Comme beaucoup d’entre vous, je pensais que la série des Medicine Show s’arrêtait au douzième volume. C’est pas faux, c’était prévu comme tel. Et là, surprise, un treizième numéro est sorti de nulle part ailleurs que ses machines, une mixtape spéciale remixes qui supplémente le douzième volume qui était composé uniquement de remixes. Comme il est indiqué, cette Black Tape est conseillée au plus de dix-huit ans, pas que ce soit interdit pour les mineurs de l’écouter, rien d’obscène, mais ils risquent fort de ne pas s’y retrouver dans sa sélection.

Lire la suite Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@

M.E.D. « Classic » @@@@½


Définition du mot ‘classique’ dans le rap en 2011 : terme abusé et galvaudé depuis plusieurs années par bon nombre de rappeurs vaniteux en pleine promotion de leurs nouvelles sorties.
Avant que ça ne devienne un non-sens, le terme référentiel de ‘classique’ était une distinction majeure, la reconnaissance de l’immense valeur artistique d’un album par le public et les critiques. Usuellement, on dit d’un album que c’est un classique parce qu’il a marqué les esprits lors de sa sortie (à grande ou petite échelle) et cette considération, ce caractère culte durable et unanime rend cette pièce incontournable au sein d’un genre musical et même en dehors. Un classique, quel qu’il soit, a une portée culturelle et historique.
Histoire de remettre les pendules à l’heure, le rappeur M.E.D. donne sa version d’un Classic estampillé Stones Throw.
Lire la suite M.E.D. « Classic » @@@@½

Blu « NoYork! » @@@@


NoYork! devait être le premier album de Blu en major chez Warner. Le destin de cet album fut court-circuité par des fuites volontaires sur le Net avant d’être disponible en digital depuis la mi-Décembre, et pas chez Warner. Cette sortie plus ou moins officielle est l’occasion de revenir sur cet album rap peu commun de Blu, pour ne pas dire expérimental.

Lire la suite Blu « NoYork! » @@@@

Madlib – Medicine Show #12 « Raw Medicine (Madlib Remixes) » @@@@


Hé ben ça y est, nous y voilà au douzième et tout dernier numéro de Medicine Show de Madlib. Pour clore en beauté, le samplo-maniaque d’Oxnard nous a concocté pas mal de jolies surprises sous forme de remixes. Mais genre des remixes que personne n’aurait jamais pu imaginer, sauf lui bien entendu.

Lire la suite Madlib – Medicine Show #12 « Raw Medicine (Madlib Remixes) » @@@@

Madlib & Frank Nitty – Medicine Show #9 « Channel 85 presents Greetings from Nittyville » @@@½


Si vous avez scrupuleusement suivi la série Medicine Show, vous savez aussi bien que moi que le numéro 9, Nittyville, nous arrive avec six mois de retard. Ce qui n’a pas empêché les numéros 10 et 11 de suivre le calendrier prévu. Vu que nous sommes plus à quelques secondes de lecture (ou écriture pour ma part) près pour savoir que ce numéro strictement hip-hop a été enregistré avec le MC de Detroit Frank Nitty (moitié des Frank-N-Dank), un membre de l’entourage proche de la famille Yancey (J Dilla, Ma Dukes et Illa J).

Lire la suite Madlib & Frank Nitty – Medicine Show #9 « Channel 85 presents Greetings from Nittyville » @@@½