Faith Evans & The Notorious B.I.G. « The King & I » @@@½


Pour fêter les 20 ans de la disparition de Christopher Wallace alias Notorious B.I.G., son épouse Faith Evans a offert un beau cadeau en sa mémoire : un album duo The King & I. Et même plus qu’un classique duo homme/femme, un couple mort/vivant. Avis aux nostalgiques des débuts de Bad Boy Records.

The Infamous Mobb Deep @@@@


Quoi de mieux que d’apposer un titre éponyme sur un album qui représente plus de vingt ans de carrière ? On parle du huitième opus du duo de Queensbridge devenu légendaire qui était à deux doigts d’une rupture. Huit ans d’attente. Après Blood Money qui fut très boudé à l’époque à cause de cette alliance très mal perçue avec…

Mack Wilds « New York : A Love Story » <3 <3 <3 <3 ½


Si vous ne regardiez pas 90210 Beverly Hills : New Generation, alors vous comme moi, ne connaissiez pas Tristan Wilds, appelé aussi Mack Wilds. Le jeune acteur a sorti au début de l’Automne un album r&b produit par Salaam Remi, New York: A Love Story, et je ne le découvre qu’aujourd’hui. Non seulement les trois…

Eve « Lip Lock » @@


L’album du rattrapage après le rendez-vous manqué Here I Am en 2007. Sa signature pour la seconde fois chez Aftermath a fait chou blanc malgré deux singles qui avaient pourtant bien tourné cet été là, « Tambourine » produit par Swizz Beatz et « Give It To You » featuring Sean Paul. Le disque était fin prêt mais Interscope l’a…

NaS « Life is good » @@@@½


Lorsque Nas a explosé à la face du monde avec Illmatic, classique rap parmi les classiques, il rappait « Life’s a Bitch » avec son ami AZ. Pour son dixième album solo, c’est plutôt Life is Good, un titre qui n’a pas tant défrayé la chronique comme ce fut le cas précédemment avec Hip-Hop is Dead et Nigger (finalement devenu ‘sans-titre’) qui ont provoqué des débats houleux et…

Amy Winehouse « Lioness : Hidden Treasures » @@@@


La disparition brutale d’Amy Winehouse l’été dernier nous a laissé sans voix. Les mots me manquent lorsque je réalise qu’on ne verra jamais le successeur du désormais classique Soul Back to Black (relire la chronique). Et on a tous de bonnes raisons de se méfier des albums publiés à titre posthume, surtout quand ils débarquent…

Cee-Lo Green « The Lady Killer » @@@@


«  Well hello there. My name… is not important. I’m often asked what do I do for a living and I answer : I do what I want. Spontaneity is the spice of life and I’ve indulged quite a bit. But I’m not above the law and I’m certainly not lawless. But when it comes…

Big Boi « Sir Lucious Left Foot : The Son of Chico Dusty » @@@@½


S’ils n’avaient pas rencontré le chemin de Antonio ‘L.A.’ Reid, personne n’aurait connu l’un des meilleurs de groupe de hip-hop du monde : les OutKast. Si Big Boi n’avait pas recroisé le chemin d’Antonio ‘LA’ Reid seize ans après, son album solo n’aurait sans doute pas vu le jour avant un bon bout de temps,…

Anthony Hamilton « The Point Of It All » @@@1/2


L’arrivée d’un nouvel album d’Anthony Hamilton est toujours une nouvelle accueillie dans la bonne humeur dans le carcan des appréciateurs de Soul. Avec The Point of It All, on en est à son quatrième album officiel, son sixième au total en comptant Soulife et Southen Comfort. Et même si des fois une de ses oeuvres…

Jamie Foxx « Intuition » @@@


Fioulala, je croule sous le flot de sorties r&b en ce mois de Décembre. Permettez-moi dans un premier temps de faire l’impasse sur Freedom de Akon, car je le déteste lui et sa musique, purement et simplement. Pas la peine de me supplier, je n’écouterai pas un seul disque de cet imposteur qui fait de…

NaS (untitled) @@@@½


Nas avait en 2006 provoqué LA polémique, une crise sans pareil au sein du rap game, et ce, rien qu’en livrant un album répondant au funeste nom de Hip Hop is Dead, entraînant alors de nombreux artistes de musique rap et leur public dans des débats houleux, passionnés et argumentés pour en arriver à la…

Nas + DJ Green Lantern « The Nigger Tape » @@@@


J’aurais pu chroniquer The Confessionnal, la nouvelle mixtape (vraiment très bonne) de Bishop Lamont mixée par DJ Whoo Kid et produite par la team d’Aftermath. Oui mais non. C’est pas tous les jours que Nas sort une mixtape. Quand il le fait, c’est l’événement assuré, surtout s’il s’agit du préambule de son album innommé. Car…

Nas « Greatest Hits » @@@@


Maintenant que Nas a signé chez Def Jam, son ancienne maison de disque Columbia en profite pour sortir un Greatest Hits compilant l’essentiel des singles qui ont ponctué la première décennie de la carrière du prodige du Queens. On aurait pu craindre qu’il s’agisse d’un best-of lambda avec une foule de titres emblématiques et mythiques…

Chrisette Michele « I Am » @@@@1/2


Vous l’avez sûrement tous découverte avec émerveillement sur deux singles des grands MCs de ce monde, « Lost One » de Jay-Z et « Can’t Forget About You » de Nas. Je parle de Chrisette Michele, cette jeune chanteuse de soul qui nous a littéralement ensorcelée par sa voix feutrée qu’on jurait provenir des belles années de la Stax…

Amy Winehouse « Back to Black » @@@@@


Chronique écrite le 2 Avril 2007 Londres. Ce soir, j’ai une invitation pour un show case d’Amy Winehouse, dans le quartier cosmopolite de Soho. Me voilà alors sous la pluie dans un coin de rue, devant l’adresse indiquée sur le carton, face à l’établissement qui s’appelle le ‘Sixties’. C’est un café rétro à la façade…

Jurassic 5 « Feedback » @@@@


Avec Feedback (Interscope/Polydor), qui de par son titre résonne avec les sources du rap, les Jurassic 5 n’en sont pas à leur coup d’essai. Akil, DJ NuMark, Chali 2na, Mark 7 et Soup font même partie des piliers de la scène « underground » californienne (à l’instar de groupes comme Dilated Peoples, Ugly Duckling et bien d’autres),…

Nas « Street’s Disciple » @@@@1/2


Comme tout le monde, je me demandais si un jour Nas allait être capable de concevoir un nouveau classique de la trempe de IllMatic. Jusque là, il n’y est pas arrivé jusqu’au bout. It Was Written fut un grand cru millésimé vivement recommandé qui a permis à Nas d’acquérir un succès commercial et une exposition mondiale, les deux…

Ludacris « Red Light District » @@@½


Atlanta, 2004. La compétition faisait rage depuis plusieurs mois à entre Ludacris et T.I.. Ce dernier s’étant autoproclamé King Of South, nul doute que Ludacris était indéniablement la Mouth Of The South. Si T.I. a préféré miser sur des producteurs en vogue (The Neptunes, Lil Jon, Scott Storch etc…) pour ‘Urban Legend‘, Luda a préféré faire un ‘Red Light…