Archives du mot-clé Mike Will

Eminem « Kamikaze » @@@½


Vous vous rappelez comment Eminem avait mal toléré les critiques de Revival au début de l’année? « Scrogneugneu » disait-il aux médias, à sa façon. Pourtant les commentaires négatifs étaient parfaitement justifiés eu égard d’un album dont personne n’a plus envie d’entendre parler. Quelques semaines après la sortie de cette purge, des rumeurs fusaient sur la sortie d’un ‘Revival 2‘ plus « rap », une fake tracklisting circulait mais la photo d’Eminem de retour en studio avec Dr Dre était bien vraie. Notre superstar fut internée depuis dans ses locaux et ceux d’Aftermath jusqu’à ce matin du vendredi 31 aout quand – ô surprise – Eminem sortit Kamikaze.

Lire la suite Eminem « Kamikaze » @@@½

Nicki Minaj « Queen » @@@½


Trois ans et demi se sont écoulés depuis The Pinkprint. Au train où vont les choses, cette longue absence a vu passer pas mal d’événements. Dont l’avènement d’une certaine Cardi B venue conquérir le trône des reines du rap. Longue comme la durée d’enregistrement de ce quatrième album, un an et demi, conçu aux quatre coins des Etats-Unis et même à Paris, au Studio de la Grande Terre. Longue au point que Nicki Minaj était à deux doigt de devenir has-been. Tiens, ça rime avec Queen des rappeuses féminines.

Lire la suite Nicki Minaj « Queen » @@@½

YG « Stay Dangerous » @@@


Il y a eu du changement pour Stay Dangerous, ce troisième album major du Young Gangsta de Bompton. Après la brouille avec DJ Mustard, remplacé au pied levé par DJ Swish sur le très bon Still Brazy il y a deux ans de cela, le revoilà derrière les manettes avec son compère des Bloods, comme au début. Puis le nom du label Pushaz Ink qui est devenu 4Hunnid Records. Changement j’ai dit?

Lire la suite YG « Stay Dangerous » @@@

Wiz Khalifa « Rolling Papers II » @@@


Wiz Khalifa avait annoncé l’an passé sur sa mixtape Laugh Now Fly Later qu’il était encore en train de travailler sur la suite de son best-seller Rolling Papers. L’attente fut longue, on peut estimer d’après mes informations qu’il bossait dessus depuis le dernier trimestre 2015. Entre temps, il a sorti un autre album, KHALIFA considéré comme une compilation, et le projet du super-groupe T.G.O.D. Mafia avec Juicy J et TM88 la même année 2016, et de très très gros hits internationaux, comme « See You Again« , « Sucker For Pain » et « Gang Up » issus de trois soundtracks de gros blockbusters. Et le rappeur de Pittsburgh en garde encore sous le coude avec Rolling Papers II.

Lire la suite Wiz Khalifa « Rolling Papers II » @@@

Jay Rock « Redemption » @@@½


Il y a des moments dans la carrière d’un rappeur où l’on revient plus fort après avoir vu la mort de près. Jay Rock a survécu aux quartiers très hostiles de Watts et un passé criminel, pourtant il a bien failli y passer à cause d’un accident de moto en Février 2016. Deux ans après, le membre des Black Hippy est en haut de l’affiche de la soundtrack de Black Panther avec le single « King’s Dead » et la promesse d’un premier disque en major chez Interscope supervisé par Kendrick Lamar. Par conséquent, Redemption ne risque-t-il pas de rimer avec concessions?

Lire la suite Jay Rock « Redemption » @@@½

TDE « Black Panther : The Album » @@@@


Black Panther est assurément le gros carton cinéma de ce premier trimestre 2018 et il fallait un album qui puisse culminer dans les mêmes sphères que le film Marvel et tout ce qu’il représente. Si l’annonce de la prise en charge de ce projet par le label Top Dawg Entertainment s’est faite en tout début d’année, les travaux étaient déjà à un stade bien avancé puisqu’au mois d’août dernier, 50% du job était déjà fait, alors que l’équipe était en tournée pour défendre DAMN. C’est Ryan Coogler, le réalisateur de Black Panther, qui a approché Kendrick Lamar pour la confection de l’album du film. Meilleur choix pour les combats qu’il mène au sein de la culture hip-hop et son talent immense, Kung-fu Kenny redevenu King Kendrick a totalement rempli le contrat.

Lire la suite TDE « Black Panther : The Album » @@@@

Juicy J « Rubba Band Business » @@@


Le successeur de Stay Trippy s’est fait attendre : quatre ans. Toutefois, ce n’est pas comme si Jordan le juteux avait mis un bémol à sa carrière durant ce laps de temps. Jamais il n’a été aussi prolifique que passé la quarantaine puisqu’il a sorti pas moins de sept (!) mixtapes de 2015 à 2017, sans compter l’album collaboratif A Rude Awakening aux côtés de Wiz Khalifa et TM88. La série se ponctue enfin avec ce Rubba Band Business, second album en major par le biais du label Taylor Gang.

Lire la suite Juicy J « Rubba Band Business » @@@

Ty Dolla $ign « Beach House 3 » @@@½


Le chanteur/producteur californien aux dreads et $ tatoué en grand sur la gorge a attendu la Cuffin Season’ pour dévoiler ce qui n’est pas la mixtape n°3 de la série Beach House, mais bel et bien son second album. Sans surprise, ce monsieur featuring en puissance nous plonge dans son triangle des Bermudes, entre trap’n b, r&b aux « good old flava » et ambiance westcoast.

Lire la suite Ty Dolla $ign « Beach House 3 » @@@½

Gucci Mane « Mr. Davis » @@@½


Mr. Davis n’est que le second album studio de Gucci Mane cette année 2017, après le fameux DropTopWop, son projet commun produit par Metro Boomin’ que les mordus de trap ont réclamé à corps et à cris et qui a soufflé le chaud et le froid l’été dernier. « Que le second album », on a connu ce cher Radric Davis plus prolifique. Mais le mec est plus intelligent qu’il en a l’air, depuis sa sortie de prison il régule l’offre et la demande comme il l’entend en proposant moins de projets et plus espacés. Et ça marche, car populaire comme il est, Mr Davis s’est trouvé sur le podium des ventes aux US avec environ 80 000 albums vendus, soit pratiquement comme Everybody Looking. Tout lui réussit aujourd’hui ! Le succès en major, plus l’anniversaire des 10 ans de sa structure 1017 Bricksquad, son mariage princier…

Lire la suite Gucci Mane « Mr. Davis » @@@½

2 Chainz « Pretty Girls 👍 TRΛP MUSIC » @@@@


2 Chainz est cet espèce de personnage amusant et exhubérant qui nous manque vite. Pourtant il n’a pas cessé d’être présent depuis B.O.A.T.S. 2 : l’album Collegrove en partenariat avec Lil Wayne, entre deux les mixtapes Trapavelli Tre et Daniel Son; Necklace Don, et tout plein de featurings qui coûtent 6 chiffres , même sur le dernier album des De La Soul ! Puis encore ces playlists sur Spotify nous préparant psychologiquement à Pretty Girls like Trap Music. Le stratagème de l’ex-Tity Boi des Disturbing Tha Peace a fonctionné au point de réclamer cette dose de trap.

Lire la suite 2 Chainz « Pretty Girls 👍 TRΛP MUSIC » @@@@

Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@


Alleluia, King Kendrick est revenu parmi nous avec son troisième album chez Aftermath. Dayumn! D’accord, le rendu final n’a pas la gueule de la tracklist inventée par un fan promettant un orgasme auditif avec des noms comme Kanye West, Q-Tip, Andre 3000, Thundercat et D’Angelo, aucun de ces noms n’y figure. Faut se l’avouer, cette hypothétique tracklist nous avait tous surexcités peu après l’extrait « Heart 4 » qui nous donnait un mystérieux rendez-vous pour le 7 Avril, rendez-vous qui fut ajourné au vendredi suivant, le 14.

Illustré par cette pochette semblable à une couv’ de magasine, DAMN. a été, le jour même de sa sortie, aussitôt sacralisé (le terme ‘classique’ était déjà lâché sur les RS) et fait l’objet de théories (pas si farfelues soit-dit en passant) autour d’un possible second album (parce que GOD/DAMN, DAMN/NATION), ce qui en soi n’a plus rien d’impossible en 2017. Pour mettre les choses au clair, l’intéressé a réfuté cette possibilité. Et tant qu’à mettre les choses au clair, ‘Damn’ ne se lit pas au sens du juron (« mince », NdT), il a fallu lire les récentes interviews de monsieur Lamar qui expliquait que la religion était l’élément central de ce nouvel opus pour comprendre que le titre se lit par « damné », « satané ». Être Kendrick, marcher sur ce destin extraordinaire, ce n’est pas simple.

Lire la suite Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@

Kodak Black « Painting Pictures » @@@½


Parmi tout ce lot de mumble rappers (‘to mumble’ = marmonner, NdT), incluant les Lil Uzi Vert, 21 Savage, Lil Yachty, pour moi c’est Kodak Black qui pour le moment assure le plus. Ne me demandez pas pourquoi, c’est une question de feeling. Ce phénomène ‘mumble rap’, dont on peut penser que Future est l’un des pères, prend de l’ampleur et bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer la portée de ce style dérivé de la trap , les majors se bousculent pour les signer. Et c’est Warner qui a l’honneur de sortir Painting Pictures, nom de ce premier album de Kodak Black.

Lire la suite Kodak Black « Painting Pictures » @@@½

Mike WiLL Made-it « Ransom 2 » @@@


Future, ScHoolboy Q, Rick Ross, Mariah Carey, 2 Chainz, Juicy J, Miley Cyrus, Jeezy, Ludacris, Gucci Mane, Puff Daddy et même Jay-Z et Beyoncé, tous ces artistes ont en commun d’avoir fait appel à celui dont les beats sont précédés du fameux slogan « Mike Will made it ». Bien qu’il ait cette capacité de jouer les caméléons en mettant les pieds aussi bien dans le r&b ou la pop, Mike Will est reconnu pour être un acteur devenu incontournable de la trap music, au point d’avoir une réputation de tueur, au même titre que des Zaytoven ou plus récemment le jeune Metro Boomin’ (qui commence peu à peu à lui faire de l’ombre). Ransom 2 est le premier album portant sa signature.

Lire la suite Mike WiLL Made-it « Ransom 2 » @@@

Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@


Regardez-le bien dans les yeux sur la pochette car ce n’est pas tous les jours que le Black Lip Pastor se sépare de ses lunettes de soleil qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente. Ce n’est pas pour une histoire de style ou de coquetterie qu’Ab-Soul porte constamment des lunettes de soleil, mais à cause d’une hyper-sensibilité à la lumière. Et avec le temps, il n’y a pas que sa vue qui s’est assombrie, Do What Thou Wilt. est un album incolore.

Lire la suite Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@

Jeezy « Trap or Die 3 » @@@½


En repartant de Thuggin Under the Influence (T.U.I.) en 2001 alors qu’il se surnommait Lil J, Jeezy accuse de quinze ans de métier dans la trap music. Jamais il n’a dévié de cette trajectoire quoiqu’il entreprenne, le snowman continue de faire recette avec une recette inchangée comme le confirme Trap or Die 3, neuvième album solo (septième en major) chez Def Jam.

Lire la suite Jeezy « Trap or Die 3 » @@@½