Mike WiLL Made-it « Ransom 2 » @@@


Future, ScHoolboy Q, Rick Ross, Mariah Carey, 2 Chainz, Juicy J, Miley Cyrus, Jeezy, Ludacris, Gucci Mane, Puff Daddy et même Jay-Z et Beyoncé, tous ces artistes ont en commun d’avoir fait appel à celui dont les beats sont précédés du fameux slogan « Mike Will made it ». Bien qu’il ait cette capacité de jouer les caméléons en mettant les pieds aussi bien dans le r&b ou la pop, Mike Will est reconnu pour être un acteur devenu incontournable de la trap music, au point d’avoir une réputation de tueur, au même titre que des Zaytoven ou plus récemment le jeune Metro Boomin’ (qui commence peu à peu à lui faire de l’ombre). Ransom 2 est le premier album portant sa signature.

Comme on peut s’y attendre avec un album de producteur typé compilation, c’est d’abord le nom de sa propre maison apposé sur le disque, Eardrummers dans son cas (et qui figure en bonne place à côté du logo du géant Interscope), et cette foule d’invités qui ont pour la plupart collaboré avec notre killer d’Atlanta. C’est surtout l’occasion de profiter de morceaux inédits exclusifs à écouter en lecture ‘randomisée‘, comme ce « Hasselhoff » du mumble rapper Lil Yachty ou bien du single « Gucci On My » de 21 Savage x migos x YG, ou encore… plein d’autres morceaux, tous en fait, conçus de manière super technique (programmation au millimètre et grosses basses) et combinant pour certains des top-rappeurs (comme Gucci Mane et Kendrick Lamar sur « Perfect Pint« ) aux dépends de l’agrément d’écoute et d’une variété plus marquée. Mike Will a gardé pour lui des prods trop semblables ou à l’inverse trop pointues, ce qui risque d’ennuyer une partie du public qui a apprécié ses travaux pour les autres. Cette sorte de ‘syndrome’, on a connu ce cas de figure avec Timbaland par exemple (à la différence que lui rappait sur ses propres instrus) et même Dr Dre avec la première compilation d’Aftermath. Il n’y a pas vraiment -à mon sens (auditif)- de banger d’un calibre de « Move That Dope » par exemple, ou de morceaux plus fun comme ce qu’il a réalisé pour les Sremmlife. Ah si, pour le truc fun, il y a eu cette idée d’associer un rappeur qui s’appelle Trouble* avec un autre qui s’appelle Problem ce qui est super marrant. Mais à moins d’être un fan ou d’avoir une oreille de producteur, la linéarité du projet et les petites mélodies peu accrocheuses font qu’on passe de l’aspect créatif.

Bon ce n’est pas une impression parmi des millions qui va ruiner les trois ans de taf de Mike Will et son équipe de producteurs (Marz, 30 Roc, GT, A+, DJ FU…). Personnellement, je me suis mordu les doigts face à l’efficacité de « Y’all Ain’t Ready » avec 2 Chainz et « Oh Hi Haters (Hiatus) » de Fortune, ou bien du potentiel de « Aries (YuGo) » avec monsieur Pharrell Williams. La présence de stars comme Future, Young Thug ou Lil Wayne (qui rappelle à quel point Young Thug l’a pompé sur « Faith« ) ne manquent pas sur Ransom 2, ça impressionne toujours de voir leurs noms figurer en bonne place bien que le résultat ne dépasse pas spécialement les attentes (notamment « Razzle Dazzle« ). En tout cas Swae Lee est bien parti pour décoller en solo si on se fie à son refrain sur « Perfect Pint » et son rap sur « Bars of Saop« , à ceci près que la moitié des Rae Sremmurd demeure en mode ‘facile’. Au-délà du fait de montrer qu’il sait rapper, ça en reste là et ça ne va pas plus loin. Petite surprise, la présence de Rihanna en mode ‘trap’ sur le titre final « Nothing Is Promised« . Tout ce que j’ai à dire au final c’est « écoutez et faites-vous votre propre avis ». Le mien (d’avis) hésite entre pas assez suffisant et tout juste favorable.

*traduction : ennuis

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s