Archives du mot-clé Chief Keef

Vic Mensa « The Autobiography » [deluxe edition] @@@@


XXL freshman de la promo 2014, Vic Mensa a connu un début de carrière relativement fulgurant. Révélé par hasard lors d’un concert des Gorillaz et propulsé par Kanye West sur quelques collaborations, notamment par le biais du single « All Day » qui lui vaudra une nomination aux Grammy Awards, il réalise une première pige pour Def Jam avec l’EP There’s A Lot Goin’ On. C’est Jay-Z qui finira par mettre le grappin dessus en le signant en tant qu’artiste chez Roc Nation, planifiant un nouvel EP, The Manuscript, prélude à The Autobiography. Victor Mensah n’a que 24 ans mais il a une histoire à nous raconter, celle d’un garçon du South Side qui a vu Chi-town sombrer dans la violence depuis plusieurs années pour Chiraq.

Lire la suite Vic Mensa « The Autobiography » [deluxe edition] @@@@

Mike WiLL Made-it « Ransom 2 » @@@


Future, ScHoolboy Q, Rick Ross, Mariah Carey, 2 Chainz, Juicy J, Miley Cyrus, Jeezy, Ludacris, Gucci Mane, Puff Daddy et même Jay-Z et Beyoncé, tous ces artistes ont en commun d’avoir fait appel à celui dont les beats sont précédés du fameux slogan « Mike Will made it ». Bien qu’il ait cette capacité de jouer les caméléons en mettant les pieds aussi bien dans le r&b ou la pop, Mike Will est reconnu pour être un acteur devenu incontournable de la trap music, au point d’avoir une réputation de tueur, au même titre que des Zaytoven ou plus récemment le jeune Metro Boomin’ (qui commence peu à peu à lui faire de l’ombre). Ransom 2 est le premier album portant sa signature.

Lire la suite Mike WiLL Made-it « Ransom 2 » @@@

Mac Miller « GO:OD AM » @@@@


On va commencer par un paragraphe d’intro ma Foi classique. Fort d’un succès majeur en indépendant avec Blue Slide Park et Watching Movies With The Sound Off chez Rostrum,  Mac Miller est passé en major en signant chez Warner un deal de 10 millions de dollar (d’après la rumeur) pour ouvrir son label REMember Music. From the bottom… maintenant le revoilà après un an de silence radio depuis sa mixtape Faces avec son troisième LP GO:OD AM. C’est là qu’il faut cliquer pour lire la suite si vous naviguez depuis le site.

Lire la suite Mac Miller « GO:OD AM » @@@@

Kanye West « Yeezus » @@@@


Celui qui pour beaucoup a été considéré comme un messie du rap à ses débuts en 2004 nous présente sa nouvelle « création », sa sixième si on ne compte pas Cruel Summer, Yeezus. Et c’est devenu une habitude avec chaque nouvelle sortie de Kanye West, les vagues de débats passionnés, des articles de presse plus ou moins bien renseignés, tout ces éléments médiatiques qui font que l’un des rappeurs/producteurs les plus influents de ces dernières années devient le centre du monde, en bien, ou en mal.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Chief Keef « Finally Rich » @@@


Il est la nouvelle sensation de Chi-Town, son single « I Don’t Like » a été remixé par Kanye West sur Cruel Summer. Il représente une jeunesse violente et sans repère, il s’est moqué de  Lupe Fiasco qui en est apeuré et en a pleuré. Il est signé chez Interscope. Il a donné des sueurs froides à son manager, il s’est moqué d’un rival tué par balles sur Twitter et il poste sur Instagram des photos de lui en plein ébats sexuels. Son premier album s’appelle Finally Rich, et il n’a que 17 ans. Lui, c’est Chief Keef. Pour mieux comprendre le contexte autour de ce jeune rappeur, je vous invite à lire ce papier d’Arnaud Fraisse.

Lire la suite Chief Keef « Finally Rich » @@@

G.O.O.D. Music « Cruel Summer » @@½


Tout le monde le sait, du moins tout le monde le saura maintenant, G.O.O.D. Music (G.O.O.D. pour ‘Gettin’ Out Our Dreams’) est le label de la diva superstar du rap Kanye West a/k/a Louis Vuitton Don, le mec qui invente toutes les semaines une nouvelle façon de se fringuer (avec un budget de 1000 euros minimum). Il fut fondé la même année que la sortie de son premier album The College Dropout, soit l’an de grâce 2004, et a permis l’émergence d’artistes comme Consequence, John Legend, Kid CuDi et Big Sean. Kanye y a également signé Common, le MC le plus emblématique de Chicago qui a longtemps collaboré avec son mentor No I.D., Mos Def et Pusha T, la moitié des Clipse.

Les années et les albums passent, l’idée d’une compilation fait son chemin, d’abord par des spéculations, des rumeurs, puis des informations au compte-goutte plus ou moins officielles, via la presse ou les artistes eux-mêmes participants à ce projet. Surprise lors du Festival de Cannes 2012, Kanye présente son court-métrage Cruel Summer, et dont il n’y a eu que de faibles échos. Ce film jamais diffusé auprès des petites gens que nous sommes est le point de départ du buzz autour de cette fameuse compilation, qui aura connu de nombreux reports et dont le mystère fut bien gardé jusqu’au bout. Ses singles promotionnels (« Mercy« , « New God Flow« , « Don’t Like remix« …) ont attisé notre curiosité, quelques infos comme l’implication du producteur prodige Hit-Boy et le fait que Kanye a finalisé l’album à Hawaï. Quel mystère insoutenable dites donc! Tout comme l’écoute et la large déception qui m’attendaient…

La déesse aux gros lolos qui orne la pochette a l’air de me dire que je vais me faire baiser. D’un certain point de vue, c’est le cas. Chronique cruelle de ce début d’Automne pourrait-on ainsi dire.

Lire la suite G.O.O.D. Music « Cruel Summer » @@½