Archives du mot-clé MF Doom

Sean Price « Imperius Rex » @@@@


Le 8 Aout 2015, nous apprenions à notre grande stupeur la disparition du rappeur de Brownsville et membre du Boot Camp Clik, Sean Price, parti dans son sommeil alors qu’il n’avait que 43 ans. Deux ans plus tard, jour pour jour, Duck Down Records sort en avant-première sur les plateformes digitales Imperius Rex, contenant des enregistrements de celui qu’on considérait comme le meilleur MC underground vivant. Enfin, le successeur à Mic Tyson paru en 2012, autrement dit il y a une éternité! là où repose désormais Sean P. César est mort, longue vie au roi des singes !

Lire la suite Sean Price « Imperius Rex » @@@@

Kool Keith « Feature Magnetic » @@@½


Il y a tout un tas de choses que l’on pourrait dire sur Kool Keith, et d’autres plus inavouables encore. Esprit fécond et testicules bien pleins, le Black Elvis triple docteur aux innombrables pseudonymes mystérieux accouche depuis plus de trente années d’une voire deux progénitures par an, les plus récentes portant les couleurs bleue-blanc-rouge de Junkadelic Music, et autant de featurings illégitimes. Oui, il pourrait pratiquement ouvrir une banque de sperme. Feature Magnetic, son second disque tamponné Mello Music Group, pas tout à fait en solo non plus, lui ressemble en tout point.

Lire la suite Kool Keith « Feature Magnetic » @@@½

Atmosphere « Fishing Blues » @@@@


Quel parcours les amis. L’infatigable duo de Minneapolis cumule presque vingt ans de carrière en indépendant en ayant bâti une bien belle discographie. Initialisée en 1997 avec Overcast!, elle compte le classique God Loves Ugly et l’indispensable You Can’t Imagine How Much Fun We’re Having, avec le point culminant atteint par l’imprévu succès commercial de When Life Gives You Lemons, You Paint That Shit Gold en 2008 qui a scellé leur longévité. Et neuf ans plus tard, nous voilà avec ce Fishing Blues paru cet été, un album qui regarde à la fois derrière et devant eux.

Lire la suite Atmosphere « Fishing Blues » @@@@

Busta Rhymes « The Return of the Dragon (The Abstract Went On Vacation) » [mixtape] @@@½


Vous vous rappelez sans doute il y a deux de cette mixtape The Abstract and The Dragon, sorte de gros best-of d’anciens morceaux et de remixes parsemé d’inédits, qui a permis à de nombreux fans de surfer sur la vague nostalgique de la belle époque Native Tongue. Le matin du 25 Décembre 2015, Busta Rhymes s’est déguisé en papa Noël pour offrir généreusement sa nouvelle livraison et pendant qu’il charbonnait pour envoyer sa mixtape dans nos chaumières, Q-Tip a pris des jours de congés. D’où le titre (The Return of the Dragon), et le sous-titre (The Abstract Went on Vacation).

Lire la suite Busta Rhymes « The Return of the Dragon (The Abstract Went On Vacation) » [mixtape] @@@½

PRhyme [deluxe] @@@@


L’an dernier juste avant les fêtes était sorti l’album éponyme PRhyme, binôme formé de Royce Da 5’9 et DJ Premier et paru sur le label du même nom. Dans ma chronique, j’avais émis pas mal de réserves qui ont plombé ce qui aurait pu être un gros bâton de dynamite. 2015 s’achève et ces deux monstres hip-hop rééditent leur album dans une version deluxe incluant quatre morceaux supplémentaires pour arriver à un total de treize tracks. Et là ça devient franchement intéressant.

Lire la suite PRhyme [deluxe] @@@@

MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½


Bad Neighbor est le prolongement logique du maxi Burgundy Whip EP paru au début d’année 2013 et qui connectait les MCs californiens M.E.D. & blu par dessus des productions du savant fou Madlib. Avec treize morceaux supplémentaires et plein de surprises parmi la liste d’invités, ce ménage-à-trois va peut-être nous étonner.

Lire la suite MED Blu Madlib « Bad Neighbor » @@@½

Czarface « Every Hero Needs a Villain » @@@½


Les aventures du grand méchant Czarface ont droit à un volume deux, intitulé Every Hero Needs a Villain. Comme bien souvent avec les suites, ces nouveaux chapitres présentent moins d’intérêt que le premier épisode mais cela suffit à apprécier davantage ce personnage créé par Inspectah Deck (du Wu-Tang, inutile de le préciser) et le tandem 7L & Esoteric.

Lire la suite Czarface « Every Hero Needs a Villain » @@@½

BadBadNotGood & Ghostface Killah « Sour Soul » @@@@


Tout comme le personnage de Tony Starks/Iron Man interprété par Robert Downey Jr, on ne se lasse aucunement des dernières apparitions sur disque de Tony Starks le rappeur a/k/a Ghostface Killah. Après deux excellents projets – que l’on peut qualifier de conceptuels, 12 Reasons to Die avec Adrian Younge et 36 Seasons produits par The Revelations, Ghostface s’est associé aux trois petits génies canadiens de BadBadNotGood avec Sour Soul pour parfaire ce tiercé.

Lire la suite BadBadNotGood & Ghostface Killah « Sour Soul » @@@@

Cannibal Ox « Blade of the Ronin » @@@@


 Il aura fallu patienter près de quatorze années pour qu’apparaisse enfin le successeur inespéré de l’album rap culte The Cold Vein. Il y a une première tentative échouée au milieu des années 2000, les rumeurs allaient bon train mais finalement le projet a avorté. Puis Def Jux, le label d’El-P, a mis la clef sous la porte. Alors imaginez notre surprise quand Cannibal Ox faisait leur retour avec Blade of Ronin ! Il fallait tenir le CD entre les mains en admirant la superbe pochette pour réaliser.

Lire la suite Cannibal Ox « Blade of the Ronin » @@@@

Bishop Nehru x MF Doom « NehruvianDOOM » @@@@


NehruviandDOOM est la curiosité de la rentrée rap. La rencontre de deux univers, celui de Bishop Nerhu, post-adolescent surdoué et ambitieux remarqué pour ses excellentes mixtapes Nehruvia, et de ce vieux roublard de MF Doom, l’Anglais au masque de fer, notre méchant préféré du indie hip hop.

Lire la suite sur Now Playing Mag

JJ Doom (Jneiro Jarel x MF Doom) « Keys to the Kuffs » @@@@


Combiner deux rappeurs/beatmakers parmi les plus emblématiques et mystérieux du hip-hop indépendant, ce n’est pas toutes les éclipses solaires que ça arrive. Un événement de ce genre a pourtant bien eu lieu très récemment, le rapprochement de deux exoplanètes rap issues d’un système très éloigné du mainstream, celles où résident Jneiro Jarel et MF Doom, fusionnant ensemble en une entité baptisée JJ Doom.

Lire la chronique sur Now Playing →

Masta Ace « MA_DOOM : Son of Yvonne » @@@@


Masta Ace avait annoncé à la sortie de Long Hot Summer été 2004 qu’il s’agissait de son dernier album. Peut-être aurait-il du préciser « solo », Ace n’a jamais raccroché le micro. Bien au contraire, il a par après régulièrement fait acte de présence chez les disquaires avec son groupe eMC (The Show) en 2008, avec Edo G en 2009… sans parler de ses tournées. Maintenant il est co-signataire d’une association avec le rappeur au visage de métal Doom. La coutume veut qu’à chaque fois qu’un artiste collabore avec MF Doom, il fusionne son blase avec le sien, ce qui donne MA_DOOM sur ce projet.

Lire la suite Masta Ace « MA_DOOM : Son of Yvonne » @@@@

Oh No « Ohnomite » @@@@


C’est une habitude depuis Exodus Into Unheard Rhythms, Oh No opte pour une solution économe pour conceptualiser ses albums : sampler une oeuvre spécifique ou le catalogue d’un artiste en particulier, ou alors des musiques provenant d’une région du globe bien précise. Pour ce nouvel exercice, Michael Jackson (de son vrai nom) a eu l’autorisation de fouiller la discothèque de Rudy Ray Moore, musicien et acteur afro-américain disparu en 2008, à qui l’on doit des films comme Dolemite, d’où le titre : Ohnomite.

Lire la suite Oh No « Ohnomite » @@@@

Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@


Madlib est un producteur tellement productif qu’avec lui, c’est jamais douze sans treize. Comme beaucoup d’entre vous, je pensais que la série des Medicine Show s’arrêtait au douzième volume. C’est pas faux, c’était prévu comme tel. Et là, surprise, un treizième numéro est sorti de nulle part ailleurs que ses machines, une mixtape spéciale remixes qui supplémente le douzième volume qui était composé uniquement de remixes. Comme il est indiqué, cette Black Tape est conseillée au plus de dix-huit ans, pas que ce soit interdit pour les mineurs de l’écouter, rien d’obscène, mais ils risquent fort de ne pas s’y retrouver dans sa sélection.

Lire la suite Madlib – Medicine Show #13 « Black Tape » @@@@

Union « Analogtronics » @@@@½


Les mariages dans la musique ont ce pouvoir d’effacer les barrières entre les genres et même les époques, et de ces mariages parfois multiples naissent des merveilles de créativité comme d’étrangetés. Mêlant savoureusement Soul Hop et Electro en Lo-Fi, Analogtronics est un de ces fruits d’expérimentations de la musique urbaine que J Dilla, grand inspirateur et précurseur – pourrait-on dire – de ce créneau, n’aurait certainement pas renié.

Lire l’interview sur Now Playing »

Lire la suite Union « Analogtronics » @@@@½