Teyana Taylor « K.T.S.E. » @@@@


Quand on se rince l’oeil devant la pochette de K.T.S.E, où notre artiste Teyana Taylor légèrement vêtue semble prendre du plaisir dans une chambre vieillotte de mère-grand, impossible de ne pas repenser à sa plastique et ses mouvements ultra-sensuels dans ce clip de « Fade » de Kanye West qui a provoqué des sudations spontanée. Dommage qu’on ait plus gardé en mémoire cette vidéo que son premier album VIIK.T.S.E, acronyme de Keep The Same Energy, second album de la chanteuse r&b compte marquer le coup avec non pas 7, mais 8 titres produits par Kanye West et sa bande.

Le morceau d’ouverture « Manners » se suffit un sample vocal et deux refrain sur lesquels la chanteuse rappelle sa situation maritale avec Iman Shumpert, joueur de NBA. Ensuite c’est avec un immense plaisir que l’on retrouve Teyana Taylor sur de très beaux samples de Soul matinés de guitares (Delfonics, Sly & The Family Stone…) pour « Gonna Love Me », « Issues/Hold On » et « Hurry« . Encore une fois, Kanye n’a rien perdu de son flair (son ouïe pour être exact), sans être original, et ça marche d’autant plus que Teyana réussit avec brio son opération de séduction, surtout quand elle se met à gémir en plein milieu de « Hurry », gouttes de sueur là encore. La température monte à 50° sur le slow « 3Way » quand elle s’imagine dans un ménage à trois avec son homme et une autre femme, sauf que c’est Ty Dolla $ign qui interprète l’homme dans l’histoire.

« Rose in Harlem » est un retour aux racines de la chanteuse dans le quartier difficile qui l’a vu grandeur, et ça n’a rien d’étonnant d’entendre la chanteuse poser à mi-chemin entre rap et chant dans ses couplets. De nouveau, le sample de voix est bien trouvé pour le refrain, la rose qui a grandi dans le bitume est belle et émane un splendide parfum. Pour rester un peu dans les souvenirs, Teyana Taylor apporte une touche de groove throwback en reprenant à sa façon « Never Would Have Made It » de Marvin Sapp avant de clore par une track house bien nineties, « WTP » (qui signifie What this pussy), idéal pour le voguing, avec dans l’assistance la figure rap queer Mykki Blanco. Avec juste ces 8-titres de K.T.S.E., Teyana Taylor aura bien réussi à retenir toute notre attention, musicalement parlant.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.